L'aile Ouest du Palais des Comtes du Maine, réservée à la diplomatie, vous accueille en ses murs.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arrivée d'Alethea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Arrivée d'Alethea   Sam 27 Mar - 20:17

Depuis quelques temps l’Errante n’avais jamais si bien tenu son grade. Ca pour errer, elle errait. Un peu perdue même entre les départs en mission, les retours en urgence, les couloirs du château et maintenant ceux de la chancellerie. Elle n’avait même pas eu l’occasion de voir le manoir de Leard et prenait encore ses quelques heures de repos quotidien dans une auberge du Mans.

Fatiguée ? Un peu. Décontenancée ? Sûrement. On ne découvre pas un duché en deux semaines, surtout en période de crise. Mais motivée aussi car l’accueil avait été bon. La tristesse de quitter des proches commençait à laisser place au plaisir de la découverte. Ainsi, au détour d’une conversation, elle avait demandé le chemin de la Chancellerie. Parmi les fonctions qu’elle avait déjà exercées, ambassadeur était celle qui était la plus compatible avec ses déplacements alors autant commencer par ça.

Arrivée devant la garde elle s’était donc faite conduire jusqu’à une antichambre dans laquelle on lui avait demandé d’attendre un certain Henry. Ce qu’elle fit, de bonne grâce.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée d'Alethea   Dim 28 Mar - 22:41

La semaine qui s'était écoulée avait eu un goût amer pour l'intendant. Le chambellan partie peu de temps avant, il mettait un point d'honneur à s'occuper de la Chancellerie, à faire en sorte que les ambassadeurs présents ne manquent de rien, à ce que tout soit propre, sans un brin de poussière, que tous les candélabres soient allumés dès le jour qui décline. L'arrivée d'angevins au château avait tout changé, il lui avait été très difficile de côtoyer ces personnes. Mais aujourd'hui, tout était rentré dans l'ordre. Dame Erwelyn était revenue, et les visites des diplomates avaient repris.
Le matin même, la diplomate mainoise l'avait convoqué en son bureau. Depuis quelques mois, il ne pouvait faire autrement que de se méfier de ses convocations. La dernière en date l'avait fait chercher pendant longtemps un soit-disant parchemin dans la salle des archives, tout ça pour qu'elle puisse se sauver en cheval. Les chevaux ! Grrr, qu'il détestait ces bêtes à quatre pattes. Heureusement, la vice chambellan semblait faire preuve de plus de bon sens en cultivant elle aussi cette animosité envers les équidés. Donc, le vieil homme se méfiait des idées farfelues de la chambellan, mais il ne pouvait faire autrement que lui obéir et venir sur le champ lorsqu'il était mandé en son office.

Ce matin là, donc, rien ne lui avait paru suspect. Une dame à accueillir, qui souhaitait postuler pour devenir ambassadrice. Une fois prévenu de son arrivée, il alla la rejoindre, non sans avoir vérifié que son costume était impeccable.


Dame Alethea, bienvenue en la Chancellerie mainoise, son Excellence Erwelyn vous attend en son bureau, si vous voulez bien me suivre.

Oui, il était fier de lui. Parfait, il était parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée d'Alethea   Mar 30 Mar - 18:16

Machinalement, Alethea parcourait la pièce de long en large, observant sans vraiment les voir les détails de décoration et d’architecture. Avant de quitter l’auberge, elle avait pris soin de rédiger un courrier de candidature. Elle avait bien dans l’idée que ça ne se jouerait pas vraiment la-dessus mais il valait toujours mieux laisser une trace de ce genre de démarches.

A présent le vélin tournait entre doigts passant d’une main à l’autre pendant qu’elle déambulait. Elle l’avait relut une dernière fois ponctuant sa lecture d’une grimace peu convaincue mais il était trop tard pour le reprendre, il lui faudrait s’en contenter.

L’homme arriva silencieusement et ses premiers mots la firent se retourner avec surprise. Il était austère, rigide, presque plus qu’elle et ça lui tira un léger sourire. Elle répondit à son invitation guindée par une inclinaison de la tête polie et un « je vous suis bien sur » convenu avant d’obtempérer et d’entrer derrière lui dans le bureau d’Erwelyn.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée d'Alethea   Sam 3 Avr - 20:16

Les rencontres s’étaient succédées depuis de nombreuses semaines. Et dans toutes celles qu’elle avait fait, les membres de la Licorne étaient les plus nombreux. Parmi eux, Cerridween, la Capitaine aux cheveux de feu, qui menait ses hommes et femmes aussi bien, sinon mieux, que peut le faire un homme. Le respect s’imposait de lui même lorsqu’on se retrouvait dans la même pièce que cette femme. Et c’était elle qui lui avait présenté Alethea, errante de la Licorne et ancienne diplomate auvergnate. Une diplomate, c’était une aubaine à ne pas laisser passer !
En effet, l’équipe des ambassadeurs mainois, après avoir connu un pic ces derniers mois, était en chute libre. Ephrem semblait avoir complètement oublié le chemin de la Chancellerie, Nathan était en retraite depuis de longs mois, et elle n’avait plus aucune nouvelle de Marvix, dernier venu parmi eux.

Seuls restaient Rheanne, Maelia et Eymerick. De bons éléments, sans nul doute, mais l’équipe n’était pas encore assez grande pour que tout fonctionne correctement. Aussi, lorsque Alethea lui avait annoncé sa venue, son enthousiasme ne s’était pas caché. Vu d’où venait la demoiselle, Erwelyn savait d’ors et déjà dans quelles ambassades elle pourrait la placer, si celle-ci acceptait ses propositions. Oui, ses, parce qu’il y en aurait plusieurs. Et cette nouvelle venue lui permettrait également de restructurer la Chancellerie et de redéfinir les rôles de chacun.

Et son départ, sa démission qu’elle avait enfin réussi à donner depuis février ? Et bien celle-ci était en suspend depuis les événements récents. Tout comme elle avait réussi à convaincre Rheanne d’entrer au sein de l’équipe « pour le Comté », elle ne pouvait elle non plus quitter son poste maintenant, elle en était consciente. De toute façon, depuis son retour de Bourgogne, sa vie était partagée entre les bureaux de la Chancellerie et les remparts du Mans.

Munie d’un parchemin, le chambellan écrivait donc la liste de ce qui lui restait à faire. Evidemment, qui dit encre, dit menton barbouillé, et c’est ainsi qu’elle accueillit Alethea qui venait de se faire annoncer par Henry, l’air fier comme un paon d’avoir conduit la postulante jusqu’à son bureau. Malgré la fatigue qu’elle essayait tant bien que mal de cacher derrière un maquillage savamment appliqué par Berthe le matin même, elle afficha un sourire chaleureux à la demoiselle, se levant pour la saluer.


Alethea, je suis ravie de votre venue.

Ton sérieux de rigueur. Ce n’était plus Rheanne qu’elle avait devant elle, procureur qu’elle avait même attachée dans une des salles du conseil avec une corde il y avait maintenant une éternité de cela, ni Eymerick qui l’avait déjà surprise dans nombre de situations délicates et ambiguës, mais une personne qu’elle n’avait que peu croisée, et Licorneuse par dessus le marché.
D’un geste, elle lui indiqua le fauteuil qui se trouvait de l’autre côté de son bureau pour l’inviter à s’asseoir, et se tourna ensuite vers Henry.


Je vous remercie de vous être occupé de son arrivée. Vous pouvez disposer.

Le visage de l’intendant s’inclina avant de disparaître. Son attention revint donc vers Alethea avant de s’asseoir à son tour.

Alors dites-moi tout… je sais que vous avez été ambassadrice en Auvergne c’est bien ça ?

Question ouverte. Restait maintenant à savoir quel avait été le parcours de la jeune femme, et les raisons qui la poussaient aujourd’hui à se relancer dans l’aventure diplomatique au sein du Comté du Maine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée d'Alethea   Dim 4 Avr - 20:07

La jeune licorne a du mal à détacher son regard de la silhouette austère qui la précède. L’homme semble si différent du Chambellan qu’elle avait croisé en taverne avec son Capitaine. Sans doute est-il de ces meubles que l’on garde entre deux administrations pour assurer la continuité, de ceux avec lesquels il faut composer. Ou peut-être Erwelyn y est-elle attachée pour d’autres raisons plus personnelles.

En entendant la voix du maître des lieux lui souhaiter la bienvenue son regard revient pourtant vers le bureau. Un léger sourire s’affiche lorsqu’elle répond simplement :


C’est moi qui vous remercie de me recevoir.

Mais ce n’est qu’en s’approchant pour s’installer à l’invitation muette du chambellan qu’elle remarque les quelques taches d’encre sur le visage et les doigts. Une fois que l’homme est parti et qu’elles sont toutes deux assises elle écoute les questions d’Erwelyn et prend quelques secondes pour formuler une réponse :

Humm… oui. Et c’est en Auvergne que j’ai presque tout fait en dehors de la Licorne d’ailleurs. J’ai grandit en Anjou mais je n’y ai plus d’attaches ou presque. Ma vie d’adulte s’est déroulée en Auvergne, à Moulins. C’est là que j’ai été Tribun et ambassadeur, que je me suis lancée en politique, que je suis devenue porte-parole puis prévôt. C’est là que j’ai encore les quelques amis proches que la vie sur les chemins ne m’aura pas retirés.

Après un instant d’hésitation elle se penche vers le bureau pour tendre son courrier :

Spoiler:
 


Je suis d’ailleurs venue vous proposer ma candidature parce que cette vie a peu de chance de changer et que le rôle de diplomate est un des seuls compatible avec le fait de voyager. Il n’est pas exclu que, ponctuellement et provisoirement, je cesse de répondre aux missions pour m’investir dans une charge plus sédentaire mais celle-ci au moins je peux essayer de la tenir dès maintenant. C’est pour moi une façon de m’attacher à ce comté que je découvre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée d'Alethea   Lun 5 Avr - 20:55

Air sérieux sur le visage, Erwelyn écouta les réponses de la Licorneuse avant de se rendre compte qu’une tâche d’encre s’était fichée sur le bout de son nez. Louchant, elle essaya de l’effacer discrètement d’un revers de main, mais ladite tache semblait bien incrustée.
Son attention se reporta tout de même sur son interlocutrice, ne pouvant s’empêcher de porter de temps à autre son regard sur la marque bleue qui trônait sur son nez.
Un sourire vint se ficher sur son visage quand elle l’entendit lui parler des postes qu’elle avait tenu en Auvergne.


Et bien, je vois que nous avons eu les mêmes centres d’intérêts ! J’ai également été tribun de Mayenne longtemps, avant de me lancer dans la diplomatie.
En tout cas, tout ceci montre bien votre volonté d’aider votre Comté.


Se penchant elle aussi au dessus de son bureau, la manche de sa robe frôlant dangereusement l’encrier resté non loin du parchemin qu’elle était en train de rédiger avant l’arrivée d’Alethea, elle prit le parchemin en main et le parcourut en silence. Elle nota les deux provinces énoncées avec un petit sourire en coin, c’était exactement là où elle souhaitait envoyer sa nouvelle recrue.

Et bien, j’attends de toute façon d’un ambassadeur qu’il n’ait pas peur de se déplacer dans sa ou ses provinces d’affectation. C’est la meilleure façon de découvrir tout ce qui s’y passe.

Lui revint en tête les nombreuses discussions houleuses qu’elle avait eu sur ce sujet avec certaines personnes, qui ne comprenaient pas pourquoi il fallait se déplacer. Et pourtant, le but d’un ambassadeur était justement de représenter son Comté hors de ses frontières… Enfin, tout le monde ne pouvait pas avoir la même façon de penser.
Elle tortilla le parchemin dans ses mains avant de se lancer dans de nouvelles questions.


J’aimerais savoir ce que vous estimez que doit faire un ambassadeur ?

Elle savait d’avance qu’elle accepterait Alethea au sein de la Chancellerie. Déjà parce qu’elle l’avait observée depuis son arrivée au Mans, et aussi parce que c’était Cerridween qui lui avait recommandée, et qu’elle avait toute confiance en la Capitaine des Licornes quant à ses choix, mais elle se devait tout de même de savoir comment la jeune femme envisageait la diplomatie et le rôle d'un ambassadeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée d'Alethea   Mar 6 Avr - 15:51

Visiblement, si Alethea est arrivée à faire abstraction des taches qui sont venues s’installer sur le bout de nez diplomatique ce n’est pas le cas de leur involontaire propriétaire. Mais voilà ! La tache titillée se distille à volonté et plus la pauvre Erwelyn essaie de s’en débarrasser, plus elles prennent plaisir à s’étaler. Maintenant que le chambellan louche dessus, l’Errante a aussi bien plus de mal à en détacher son propre regard.

Heureusement la conversation demande toute son attention et les questions du Chambellan attendent une réponse.


La partie visible du travail d’un ambassadeur selon moi c’est la négociation de traités bien sur. Du simple accord de coopération économique ou juridique à l’alliance qui unira deux contrées de façon presque intime, les possibilités sont vastes. J’imagine cependant qu’un Comté appartenant au Domaine Royal est déjà nécessairement inclus dans une politique diplomatique plus large.

L’aspect plus discret de notre rôle c’est de tisser des liens suffisamment nombreux et confiants avec la province d’affectation pour en sentir le pouls. Prévenir les crises quand c’est possible mais, au moins, quand ça ne l’est pas, pourvoir en comprendre les non dits. C’est aussi l’aspect le plus difficile. J’ai fait plusieurs voyages en Touraine pour tisser des liens mais les premiers m’ont semblés désespérément inutiles je ne vous le cache pas. L’Auvergne et la Touraine étaient alors liées par les accords de l’Alliance Du Centre et aucun de mes prédécesseurs n’avait estimé nécessaire de se déplacer. En fait, c’est presque en ne les cherchant plus que j’ai pu nouer ces liens. Pas toujours sur place et rarement de façon directe.

Pour finir, je dirai qu’un ambassadeur ne doit surtout pas se limiter aux provinces qu’on lui a attribuées. Plus sa compréhension du royaume sera large, plus ses interventions seront justes. Mais il ne doit jamais oublier qu’il est le représentant de son comté et qu’il est chargé de porter un message, une politique, pas de les inventer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée d'Alethea   Mer 7 Avr - 22:28

Toute son attention était maintenant portée sur la réponse d’Alethea. Oubliée la tache d’encre, elle était ravie d’entendre tout ce qui sortait des lèvres de la jeune femme.
Sur son visage, devait se lire la satisfaction, elle avait tout à fait résumé ce qu’elle pensait elle même.


Bien, je vois que nos visions se rejoignent tout à fait sur le sujet.
Pour moi il est évident que l’ambassadeur doit être un lien fort entre deux provinces.
En ce qui concerne le Domaine Royal, il est vrai que certaines choses peuvent différer, mais nous gardons tous notre identité.
Une diplomatie commune au DR essaie de voir le jour depuis fort, fort longtemps maintenant, mais je dois avouer que nous sommes loin d’avoir un résultat probant…


Depuis le temps qu’elle était chambellan, elle avait vu passer nombre de ses collègues plein d’allant, comme elle au début. Tous souhaitaient travailler en commun, mais cela s’avérait beaucoup plus difficile qu’il n’y paraissait.

Un silence s’en suivit, signe d’une courte réflexion. Sa décision avait de toute façon déjà été prise, et elle avait la conviction qu’Alethea serait une bonne ambassadrice.


Bien…
Étant donné vos liens avec l’Auvergne, je serais bien bête de ne pas en profiter. Je souhaiterai donc que vous soyez nommée ambassadrice pour cette province.
Nous manquons cruellement d’ambassadeurs au sein de la Chancellerie, seriez-vous intéressée par d’autres provinces ? Il serait intéressant que vous vous occupiez de celles qui se trouvent au sud est du Maine. Nous n’avons plus personne pour nous représenter auprès de la Touraine et le Berry…


Phrase en suspend et Erwelyn en attente. Elle espérait bien qu’Alethea accepte sa proposition, ce qui collerait parfaitement au remaniement qu’elle souhaitait effectuer aux ambassades mainoises.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée d'Alethea   Sam 10 Avr - 19:32

L’entretien se poursuit donc tranquillement. Alethea perd une once de raideur - mais pas trop on ne se refait pas - en écoutant Erwelyn, égale à ce qu’elle avait perçu en taverne, sérieuse mais chaleureuse. Elle écoute les quelques explications du chambellan. Elle s’en doutait mais il va falloir qu’elle se renseigne sur les particularités du Domaine Royal. Ils n’ont peut être pas de diplomatie commune mais elle a souvent vu passer des communiqués collectifs mais elle ne connaît pourtant pas grand chose de leurs instances.

Après quelques instants Erwelyn lui fait une proposition… trois duchés… elle s’attendait à ce que le Chambellan lui réponde qu’elle devait réfléchir ou consulter. Mais là c’est à elle réfléchir, et vite, à sa réponse.


La Touraine, le Berry, l’Auvergne… C’est une jolie route que vous me tracez-là. Je serai ravie de représenter le Maine en Auvergne et en Touraine bien sur. Pour le Berry, il vous faut savoir qu’à ce jour, je n’y ai aucun contact et que, si leur politique est restée la même, les membres d’Ordres Royaux n’y sont pas les bienvenus. Pour autant je relèverai le défi avec plaisir. Il sera toujours temps si nous nous heurtons à trop de préjugés de revoir cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée d'Alethea   Lun 12 Avr - 10:32

Le Berry... le Maine n'avait jamais vraiment eu de relations avec ce Duché. Plusieurs des ambassadeurs avaient été envoyés, elle-même y était passée durant un voyage il y avait maintenant quelques années de cela, alors qu'elle était vice chambellan sous la houlette d'Eloin. L'accueil avait été chaleureux, somme toute. Une collation dans un salon avec un ambassadeur alors que le Chancelier était introuvable et ensuite elle était repartie vers le Maine sans vraiment avoir eu de discussion diplomatique avec un homologue.
Elle hocha la tête aux paroles d'Alethea lorsqu'elle parla des Ordres Royaux.


Soyons clairs et pragmatiques. Nous savons que nous ne pouvons entretenir les mêmes liens avec toutes les provinces. Certaines nous sont plus proches, domaine royal à part car nous faisons partie des terres de notre Roy, et avec certaines les liens n'ont jamais pu être faits, comme le Berry.
Seulement, le Berry n'est pas si éloigné du Maine, trois jours de marche, tout au plus, moins si on se déplace avec un cana... euh, un cheval. Je ne vous demande pas de signer traité sur traité avec cette province, mais tout simplement de rencontrer votre homologue et de commencer à créer des liens avec lui, si infimes soient-ils.
Je pense que vous savez pourquoi je vous demande ceci ?


Sourire entendu, avant de continuer.

Évidemment, si vous rencontrez une quelconque difficulté et si vous sentez que l'accueil est désagréable parce que vous faites partie d'un Ordre Royal, nous aviserons à ce moment là. Il ne sera pas dit que j'envoie les ambassadeurs où on ne les respectera pas !

Sur ce, elle se leva et alla se planter devant Alethea, sourire aux lèvres.

Ravie de vous avoir parmi nous Alethea !
Il faut battre le fer tant qu'il est chaud, je vais vous présenter aux ambassadeurs, que vous connaissez déjà pour certains et enchainer directement par une réunion importante.
Nous sommes parties ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée d'Alethea   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée d'Alethea
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aile Ouest du Palais des Comtes du Maine :: Archives des candidatures-
Sauter vers: