L'aile Ouest du Palais des Comtes du Maine, réservée à la diplomatie, vous accueille en ses murs.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Annonces du Comté du Maine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
T..o

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 103
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Annonces du Comté du Maine   Jeu 7 Juin - 5:18

Citation :


De nous, Louis-Josèphe Dimaro di Campiglio, Comte du Maine
Au Peuple Mainois,
A ceux qui oseront nous défier,
A tous, lisant ou se faisant lire,
Salut et Santé !


Pour que tous sachent que le Maine est loyal et puissant.

Hier soir, à la nuit tombée de cette journée du 27 mai 1460, l'armée "Cœur Navré" dirigée par Estainoise, sous l'égide du traitre à la Couronne Eusaias de Blanc-Combaz arrivant de Touraine sans encombre, a tenté d'entrer dans le Domaine Royal par notre chère capitale Le Mans. Quelle diablerie de croire qu'il en fut possible !

Aujourd'hui, alors que l'aube s'est levée, après une bataille enflammée entre l'armée félonne et celle du Mans, l'armée Comtale du Maine "Montes Excelsior" s'est rendue victorieuse, muée par la fierté de défendre le peuple mainois de l'envahisseur.

Cependant, la guerre n'est pas finie. Il nous faut rester vigilant et nous vous enjoignons a défendre vos villes ou rejoindre l'armée. Restons unis dans ces moments difficiles. Par ailleurs, d'autant plus douloureux pour le conseil, car nous déplorons les graves blessures de notre Commissaires au Commerce et Vice-Comtesse, Dame Ygerne Corleone, dicte la Dame en Rose. Toutes nos prières sont tournées vers elle pour qu'elle ne succombe pas. Elle est comme notre fille et comme pour tous Mainois nous aurions donné mil fois notre vie pour qu'il ne lui arrive rien. Que le Très-Haut en soit témoin et lui conserve la vie en rose.

Adressons ainsi nos avertissements à ceux qui d'aventure voudraient faire plier le Maine. Qu'il soit su que notre vie est dévouée à ce comté, ainsi tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Corps et âme jusqu'au dernier souffle, le cœur battant, nous ne laisserons la perfidie et le vilain prendre ce que nous chérissons, ce comté, son peuple, nos familles !

Ce matin, le bien triomphe du mal. Ce matin, le Maine prouve sa force! Ensemble, Mainoises Mainois, nous soulèverons des montagnes.

Que cela soit entendu pour que de droit.

Fait au Palais des Comtes du Maine, le vingt-huitième jour en l’an de grâce quatorze cent soixante.



Code:
[quote][img]http://i46.servimg.com/u/f46/11/26/38/71/orifla11.png[/img]

[b]De nous, Louis-Josèphe Dimaro di Campiglio, Comte du Maine
Au Peuple Mainois,
A ceux qui oseront nous défier,
A tous, lisant ou se faisant lire,
Salut et Santé ![/b]

[b]P[/b]our que tous sachent que le Maine est loyal et puissant.

[b]H[/b]ier soir, à la nuit tombée de cette journée du 27 mai 1460, l'armée "Cœur Navré" dirigée par Estainoise, sous l'égide du traitre à la Couronne Eusaias de Blanc-Combaz arrivant de Touraine sans encombre, a tenté d'entrer dans le Domaine Royal par notre chère capitale Le Mans. Quelle diablerie de croire qu'il en fut possible !

[b]A[/b]ujourd'hui, alors que l'aube s'est levée, après une bataille enflammée entre l'armée félonne et celle du Mans, l'armée Comtale du Maine "Montes Excelsior" s'est rendue victorieuse, muée par la fierté de défendre le peuple mainois de l'envahisseur.

[b]C[/b]ependant, la guerre n'est pas finie. Il nous faut rester vigilant et nous vous enjoignons a défendre vos villes ou rejoindre l'armée. Restons unis dans ces moments difficiles. Par ailleurs, d'autant plus douloureux pour le conseil, car nous déplorons les graves blessures de notre Commissaires au Commerce et Vice-Comtesse, Dame Ygerne Corleone, dicte la Dame en Rose. Toutes nos prières sont tournées vers elle pour qu'elle ne succombe pas. Elle est comme notre fille et comme pour tous Mainois nous aurions donné mil fois notre vie pour qu'il ne lui arrive rien. Que le Très-Haut en soit témoin et lui conserve la vie en rose.

[b]A[/b]dressons ainsi nos avertissements à ceux qui d'aventure voudraient faire plier le Maine. Qu'il soit su que notre vie est dévouée à ce comté, ainsi tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Corps et âme jusqu'au dernier souffle, le cœur battant, nous ne laisserons la perfidie et le vilain prendre ce que nous chérissons, ce comté, son peuple, nos familles !

[b]C[/b]e matin, le bien triomphe du mal. Ce matin, le Maine prouve sa force! Ensemble, Mainoises Mainois, nous soulèverons des montagnes. 

Que cela soit entendu pour que de droit.

[i]Fait au Palais des Comtes du Maine, le vingt-huitième jour en l’an de grâce quatorze cent soixante.[/i]
[img]http://i48.servimg.com/u/f48/13/48/29/84/signat10.png[/img]
[img]http://i800.photobucket.com/albums/yy288/SigillographieRR/Sceaux%20Provinces/Maine/sceaumainejaune.png[/img]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T..o

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 103
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Annonces du Comté du Maine   Jeu 7 Juin - 5:19

Citation :

De nous, Louis-Josèphe Dimaro di Campiglio, Comte du Maine
Au Peuple Mainois,
A tous, lisant ou se faisant lire,
Salut et Santé !


Faisons savoir qu'après la triste nouvelle du décès d'Ygerne Corleone, nommons ce jour le sieur Mokoton au poste de Commissaire au Commerce. Nous savons la charge ardue et l'encourageons à honorer le bureau rosifié.
Il cèdera ainsi sa place de bailli. De ce fait, nommons sieur Schtroumpf au poste de Bailli du Maine. Nous lui adressons pareillement nos encouragements les plus sincères.

Que cela soit entendu pour que de droit.

Fait au Palais des Comtes du Maine, le trentième jour de mai en l’an de grâce quatorze cent soixante.



Code:
[quote][img]http://i46.servimg.com/u/f46/11/26/38/71/orifla11.png[/img]   
[b]De nous, Louis-Josèphe Dimaro di Campiglio, Comte du Maine
Au Peuple Mainois,
A tous, lisant ou se faisant lire,
Salut et Santé ![/b]

[b]F[/b]aisons savoir qu'après la triste nouvelle du décès d'[b]Ygerne Corleone[/b], nommons ce jour le sieur[b] Mokoton[/b] au poste de [b]Commissaire au Commerce[/b]. Nous savons la charge ardue et l'encourageons à honorer le bureau rosifié.
Il cèdera ainsi sa place de bailli. De ce fait, nommons sieur [b]Schtroumpf[/b] au poste de[b] Bailli du Maine[/b]. Nous lui adressons pareillement nos encouragements les plus sincères.

Que cela soit entendu pour que de droit.

[i]Fait au Palais des Comtes du Maine, le trentième jour de mai en l’an de grâce quatorze cent soixante.[/i]
[img]http://i48.servimg.com/u/f48/13/48/29/84/signat10.png[/img]
[img]http://i800.photobucket.com/albums/yy288/SigillographieRR/Sceaux%20Provinces/Maine/sceaumainejaune.png[/img]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T..o

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 103
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Annonces du Comté du Maine   Jeu 7 Juin - 5:19

Citation :

De nous, Louis-Josèphe Dimaro di Campiglio, Comte du Maine
Au Peuple Mainois,
A tous, lisant ou se faisant lire,
Salut et Santé !


Faisons savoir le remplacement de notre bien aimée Dame Ygerne Corleone par sieur Hope45 qui accède au conseil comtal élu.

Annonçons ainsi la nomination de Hope45 au poste de Procureur du Maine suite à la révocation pour ce poste du sieur Erman jabert dict Ermanja. Nous lui souhaitons la bienvenue et bon courage dans ses nouvelles charges.

Que cela soit entendu pour que de droit.

Fait au Palais des Comtes du Maine, le trente et unième jour en l’an de grâce quatorze cent soixante.



Code:
[quote][img]http://i46.servimg.com/u/f46/11/26/38/71/orifla11.png[/img]   
[b]De nous, Louis-Josèphe Dimaro di Campiglio, Comte du Maine
Au Peuple Mainois,
A tous, lisant ou se faisant lire,
Salut et Santé ![/b]

[b]F[/b]aisons savoir le remplacement de notre bien aimée [b]Dame Ygerne Corleone[/b] par [b]sieur Hope45[/b] qui accède au conseil comtal élu.

[b]A[/b]nnonçons ainsi la nomination de [b]Hope45[/b] au poste de [b]Procureur du Maine[/b] suite à la révocation pour ce poste du sieur [b]Erman jabert dict Ermanja[/b]. Nous lui souhaitons la bienvenue et bon courage dans ses nouvelles charges.

Que cela soit entendu pour que de droit.

[i]Fait au Palais des Comtes du Maine, le trente et unième jour en l’an de grâce quatorze cent soixante.[/i]
[img]http://i48.servimg.com/u/f48/13/48/29/84/signat10.png[/img]
[img]http://i800.photobucket.com/albums/yy288/SigillographieRR/Sceaux%20Provinces/Maine/sceaumainejaune.png[/img]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T..o

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 103
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Annonces du Comté du Maine   Jeu 7 Juin - 5:21

Erwelyn a écrit:
Citation :
De nous, membres du Collège Nobiliaire du Maine
A vous mainois et mainoises


Qu'il soit su qu'après étude nous basant sur les lois du Maine concernant les critères d'éligibilités, la liste "MUSE", composée des personnes suivantes :

Vittoria
Eva51
Meltreize.
Yvondelaroulette
Emylie
Melinda.
Jean.baptiste.
Roberty
Dimaro
Leha
Alek_le_croise
Fcnfcnfcn

répond aux conditions de validité pour se présenter aux élections comtales mainoises.

Que le Très Haut les guide dans la tâche qui leur incombera.

Pour le Maine
Pour le Royaume de France

Fait au Palais des Comtes du Maine, le premier jour du mois de juin de l'an quatorze cent soixante

Pour le collège nobiliaire,


Comtesse de Beaumont-sur-Sarthe, Dame de Louailles et Bois-Brault
Présidente du Collège Nobilaire mainois


Code:
[quote="Erwelyn"][quote][b]De nous, membres du Collège Nobiliaire du Maine
A vous mainois et mainoises[/b]

Qu'il soit su qu'après étude nous basant sur les lois du Maine concernant les critères d'éligibilités, la liste "MUSE", composée des personnes suivantes :

Vittoria
Eva51
Meltreize.
Yvondelaroulette
Emylie
Melinda.
Jean.baptiste.
Roberty
Dimaro
Leha
Alek_le_croise
Fcnfcnfcn

répond aux conditions de validité pour se présenter aux élections comtales mainoises.

Que le Très Haut les guide dans la tâche qui leur incombera.

Pour le Maine
Pour le Royaume de France

[i]Fait au Palais des Comtes du Maine, le premier jour du mois de juin de l'an quatorze cent soixante[/i]

Pour le collège nobiliaire,

[img]http://img718.imageshack.us/img718/3707/karyaansignature1.png[/img]
Comtesse de Beaumont-sur-Sarthe, Dame de Louailles et Bois-Brault
Présidente du Collège Nobilaire mainois

[img]http://img213.imageshack.us/img213/6728/sceaujaune.png[/img][/quote][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T..o

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 103
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Annonces du Comté du Maine   Jeu 7 Juin - 5:21

Citation :

De nous, Louis-Josèphe Dimaro di Campiglio, Comte du Maine
Au Peuple Mainois,
A tous, lisant ou se faisant lire,
Salut et Santé !


Faisons savoir que, suite à la démission volontaire de sieur Mikelander, nous avons le plaisir d'accueillir au sein du conseil Mainois la Comtesse Emylie Monty de Landivy Saint-Pierre. Nous remercions le premier et souhaitons la bienvenu à la suivante.

De ce fait, nommons Emylie au poste de procureur du Maine, révoquant sieur Hope45 de ce bref office pour qu'il puisse consacrer tout son travail au développement du pôle culturel.

Que cela soit entendu pour que de droit.

Fait au Palais des Comtes du Maine, le premier jour de juin en l’an de grâce quatorze cent soixante.



Code:
[quote][img]http://i46.servimg.com/u/f46/11/26/38/71/orifla11.png[/img]   
[b]De nous, Louis-Josèphe Dimaro di Campiglio, Comte du Maine
Au Peuple Mainois,
A tous, lisant ou se faisant lire,
Salut et Santé ![/b]

[b]F[/b]aisons savoir que, suite à la démission volontaire de sieur [b]Mikelander[/b], nous avons le plaisir d'accueillir au sein du conseil Mainois la Comtesse [b]Emylie Monty de Landivy Saint-Pierre.[/b] Nous remercions le premier et souhaitons la bienvenu à la suivante.

[b]D[/b]e ce fait, nommons [b]Emylie[/b] au poste de [b]procureur du Maine[/b], révoquant sieur [b]Hope45[/b] de ce bref office pour qu'il puisse consacrer tout son travail au développement du pôle culturel.

Que cela soit entendu pour que de droit.

[i]Fait au Palais des Comtes du Maine, le premier jour de juin en l’an de grâce quatorze cent soixante.[/i]
[img]http://i48.servimg.com/u/f48/13/48/29/84/signat10.png[/img]
[img]http://i800.photobucket.com/albums/yy288/SigillographieRR/Sceaux%20Provinces/Maine/sceaumainejaune.png[/img]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T..o

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 103
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Annonces du Comté du Maine   Jeu 7 Juin - 5:22

Citation :

De nous, Louis-Josèphe Dimaro di Campiglio, Comte du Maine
Au Peuple Mainois,
A tous, lisant ou se faisant lire,
Salut et Santé !


Dans un contexte de guerre sur notre sol décrétons les mesures suivantes, applicables dès ce jour.

Qu'il soit su que le comté instaure ces prix maximum pour le rachat des denrées nutritives données ci-dessous :
-Miches de Pain: 5.70 écus HT / 5.81 TTC
-Sacs de Blé: 11.10 écus HT / 11.32 TTC
-Sacs de Maïs : 3.20 écus HT / 3.26 TTC
-Sacs de Farine: 13.20 écus HT / 13.46 TTC
-Morceau de Viande : 17.80 HT / 18.33 TTC

Par ailleurs rappelons à destinations des mairies et producteurs intensifs que le comté recherche quotidiennement ces denrées.

Que cela soit entendu pour que de droit.

Fait au Palais des Comtes du Maine, le premier jour de juin en l’an de grâce quatorze cent soixante.

Code:
[quote][img]http://i46.servimg.com/u/f46/11/26/38/71/orifla11.png[/img]   
[b]De nous, Louis-Josèphe Dimaro di Campiglio, Comte du Maine
Au Peuple Mainois,
A tous, lisant ou se faisant lire,
Salut et Santé ![/b]

[b]D[/b]ans un contexte de guerre sur notre sol décrétons les mesures suivantes, applicables dès ce jour.

[b]Q[/b]u'il soit su que le comté instaure ces prix maximum pour le rachat des denrées nutritives données ci-dessous :
-Miches de Pain: 5.70 écus HT / 5.81 TTC
-Sacs de Blé: 11.10 écus HT / 11.32 TTC
-Sacs de Maïs : 3.20 écus HT / 3.26 TTC
-Sacs de Farine: 13.20 écus HT / 13.46 TTC
-Morceau de Viande : 17.80 HT / 18.33 TTC

Par ailleurs rappelons à destinations des mairies et producteurs intensifs que le comté recherche quotidiennement ces denrées.

Que cela soit entendu pour que de droit.

[i]Fait au Palais des Comtes du Maine, le premier jour de juin en l’an de grâce quatorze cent soixante.[/i][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T..o

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 103
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Annonces du Comté du Maine   Mar 19 Juin - 19:01

Citation :

De nous, Louis-Josèphe Dimaro di Campiglio, Comte du Maine
Au Peuple Mainois,
A tous, lisant ou se faisant lire,
Salut et Santé !


Nous avons le plaisir de vous faire part du bilan du mandat comtal débuté en avril 1460 et prenant fin en ce mois de juin de la même année.

Rapport du Régnant du Maine

« Mainoises, Mainois.

Ce fut tout d'abord un honneur et un privilège de vous servir durant ce mandat, accompagné d'un conseil travailleur. Ma fierté est incommensurable devant votre patriotisme, votre dévouement et votre solidarité dans la force qui nous unis, notre comté, notre culture. Cette grande famille qui il y a plusieurs années m'a adopté et qu'aujourd'hui le conseil et moi même avons défendu corps et âme m'a donné la chance d'en être le patriarche et pour cela je vous en remercie du fond du cœur.

La vie n'épargne aucun de nous, dans nos faits dans nos choix, nous en avons hélas fait l'expérience par des décès que trop précipités. Mais chaque combat parmi vous semble logique et limpide. Ainsi le devoir deviens un plaisir d'aider ce pourquoi nous donnons notre vie.

Ce mandat fut, comme vous avez du le constater, assez mouvementé. Que cela soit en nos ambassades, ou la nomination de sieur Théophraste a posée le doute auprès des hautes instances, doutes apaisés par la reprise de sieur Guillaume, travaillant tout deux de concert dorénavant. Ou bien via la fronde qui s'est invité aux portes de notre comté, faisant test de notre défense qui a su déjouer les plans des félons, aujourd'hui dispersés.

Ce fut pour moi la preuve qu'aucun obstacle ne peut surpasser la force du Maine. Cette volonté, cet engouement qui par le passé, comme au présent et pour les générations futurs a su se transformer en courage. Vous êtes tous de ce fait méritant de la victoire qui nous incombe de festoyer. Nous croyons en vous, comme nous avons la foi en ce peuple, et que le Très-Haut vous garde plus longtemps que nos ennemis.

Car trop de mot ne suffirait pas pour ce dernier hommage, je souhaite dédier particulièrement ce mandat à une personne qui nous a quitté et qui a su apporter la touche de changement, rose s'il fut certes, mais plein de sourire et de joie que nous cherchions tous. Ygerne corleone fut ce symbole, et même si nous jalousons Aristote, son crie restera à jamais gravé dans nos mémoires. C'est la fin d'une histoire mais le début d'un mythe, d'un tournant dans notre culture pour que le Maine en sorte grandit.
Dimaro

Justice

Le collège des juges :

« J'ai apprécié la façon dont le collège des trois juges a fonctionné, source pour moi de dialogues qui m'ont permis d'apprécié d'une part le travail du juge qui en fait, fait le boulot et ensuite propose à notre jugement ce que nous en pensons, et cela m'a permis de pas mal apprendre sur divers cas de procès.
Cette façon de procéder ma parait très judicieuse et doit persévérer.
Je regrette un peu, en fait, que le procureur reste en dehors de cette équipe juridique, ce qui peut paraître normal, puisqu'il ne peut faire partie du Collège des juges.
Il n'empêche qu'un dialogue plus nourri avec lui permettrait d'avoir un pôle justice encore plus efficace.
Reste à trouver la bonne formule pour çà. Je remarque déjà qu'avec le nouveau procureur qui abat un travail très conséquent (bravo Emylie), le dialogue s'est établi avec le juge et cela dans le bon sens. »

Schtroumpf

« Pour rejoindre ce qu'a dit Schtroumpf, le collège des Juges a fait ses preuves. Contrairement à ce qui a été pensé sous le mandat précédent, la mise en place de ce collège n'a pas engendré une justice plus longue qu'à la normale. Bien au contraire. Avec la concertation de plusieurs juges, nous sommes souvent parvenus à un verdict plus rapide, plus élargi et davantage tourné vers une justice impartiale, puisque plusieurs avis étaient pris en compte pour chaque cas juridique.
Beaucoup de procès ont été engagé ces deux derniers mois, pour divers motifs. Les derniers procès sont encore en cours. »

Vittoria

La procureure :

« Arrivée à ce poste depuis très peu de temps, je ne peux que vous faire un résumé des procès qui ont été demandés par le comté pendant ce mandat, en espérant ne pas en oublier.
Quatre procès ont eu lieu pour brigandage et les accusés ont tous été reconnus coupable.
Quelques procès également pour tentative de révolte devant une mairie. De ces procès, trois accusés ont été reconnus coupable et un a bénéficié de la clémence des juges devant sa volonté manifeste de se racheter.
Deux procès ont été intentés contre un même accusé pour comportements violents à deux reprises distinctes. Sitôt sorti de prison après sa première condamnation, le sire récidivait.
Un procès s'est déroulé en coopération judiciaire avec la Touraine. Le jugement de culpabilité a été rendu par la Cour de Touraine et prononcé par la Cour du Maine.
Six procès sont en cours actuellement pour séjour illégal sur le territoire mainois. Ces procès devraient être terminés sous peu. »

Emylie

Économie

Notre héroïque commissaire au commerce… presque rosé ! :

« Alors que dire de ces dernières semaines...Succession et reprise du poste de notre regrettée Ygerne extrêmement difficile. Il m'a fallut apprendre en un temps record les ficelles du métier et m'atteler à la tache.
J'en profite pour dire que pour tenir ce poste il faut être un peu magicien et avoir des nerfs d'acier, j'applaudis les anciens cac d'avoir tenu aussi longtemps sans devenir fous.
La semaine du 04 au 10 juin fut particulièrement pénible et difficile, la trésorerie ayant été mise à mal par les frais de défense mais grâce à l'aide de diverses personnes nous remontons la barre doucement mais surement notamment avec la vente de pierre.

Commerce extérieur:
- Une vente de 90 qx de pierre a été réalisée avec l'Alençon
- Une vente de 300 qx de pierre est en cours avec le duché de Bourgogne et qui sera bouclée dans quelques jours.
- Une vente de pierre est envisagée avec le grand duché de Bretagne.

Commerce intérieur:
-Le comté va pouvoir reprendre ses divers achats notamment de céréales pour permettre à notre de bailli de faire naitre ses bestiaux.
-Les impôts ont bien été réglés y compris les retards. »

Mokotounet d’amour

Le bailli :

« De nouvelles fonctions sont dernièrement apparues dans le bureau du bailli, en particulier les fonctions suivantes:
- pouvoir récupérer la totalité des mandats du Comté basés sur la capitale.
- afficher et pouvoir effacer les taxes des tavernes dus par leur propriétaire. Cette taxe désormais va dans les caisses du Comté.
Ces fonctions n'ont pas encore été utilisées.

En ce qui concerne l'élevage des animaux (blé et maïs) cela a toujours été sur la corde raide, l'économie mainoise étant juste sur ce point là, d'où mon dernier message à l'attention des producteurs de maïs et de blé.
Les deux dernières semaines ont été dures de ce point de vue, surtout qu'il faut toujours réserver du blé pour faire de la farine.
Pareil pour la trésorerie courante: la semaine dernière a été tendue, mais le cap est passé et les investissements nécessaires pour l'armée ont été bien remplis.

J'ai apprécié particulièrement de travailler avec Ygerne (notre regrettée) dans son poste de commissaire au commerce, et bien repris par Mokoton dont j'ai "piqué" la place de bailli.
Ces postes techniques demandent de la présence aussi bien en direction des maires que des conseillers comtaux et un bon dialogue entre nous.

En tant que CAM et aussi en plus bailli par la suite, j'ai toujours estimé qu'il fallait informer régulièrement nos citoyens du Maine, ce que j'ai fais le plus régulièrement possible, malgré des absences non prévues et irrévocables. »

Schtroumpf

Commissaire aux mines :

« Malgré un ralentissement de la fréquentation des mines du à la mobilisation des forces de défense à cause de la fronde, elles ont toujours fonctionnées et dégagées des excédents qui ont été vendus à l'export en pierres et en fer.
Leurs rendements sont au maximum, et la carrière de pierres en particulier est au maximum permit.
La bascule des salaires entre la mine de fer et la carrière de pierres a permis d'ajuster au mieux la demande en pierres et en minerai de fer.
Dernièrement, l'ajustage du nombre de mineurs à la carrière à 27 par jour va permettre de reporter l'excédent sur la mine de fer et la mine d'or (Mayenne pour le fer et Le Mans pour l'or). »

Schtroumpf

Quelques chiffres :
Citation :

Le comté a vu naître :
-345 veaux
-293 porcelets
-257 brebis

Qui ont été nourris avec : 1704 sacs de blés et 1834 sacs de maïs

Nos mines ont vu passé pas moins de 3560 mineurs qui ont produit :
-2175 kg de fer
-3263 kg de pierre
-53'122 écus

L’équipe économique, malgré de nombreuses dépenses dues à la mobilisation ainsi qu’aux armées présentes, a transmis les clés des coffres qui contiennent des denrées et écus dont la valeur totale se monte à 22967.65 écus.


Sécurité

Prévôt :

« Je n'ai que peu de choses à ajouter comparé aux bilans précédents, le pôle sécurité étant un pôle nécessitant un secret professionnel maximum.

Aucun mouvement dans les effectifs, mis à part le retour de Thomas d'Albatre au poste de CM de MM. Des recrutements, enfin des demandes de renseignements plutôt, sont en cours. Toutefois, nous recherchons toujours douaniers, sergent de police, défenseurs civils....

Je tiens par contre, et j'y tiens énormément, à remercier tous les maires, tous les défenseurs, civils ou non, qui ont contribué à la reprise de la ville de Montmirail, ainsi que celle de Mayenne, avec un remerciement particulier à la Duchesse Erwelyn qui, en plus de tenir son poste de mairesse intérimaire avec brio, à su remonter un roulement de défense civil à Mayenne. Je les remercie également pour toute l'aide qu'ils ont pu m'apporter durant ce mandat, tant par leur réactivité, leur contribution, et leur soutien. »

Maria-Evalenna

Armée

La connétable :

« Ces dernières semaines nous avons eu la chance d'intégrer de nouvelles recrues dans l'Ost. Ces dernières n'étaient pas toutes armées, il a fallut y remédier afin que tous les soldats soient en mesure de défendre convenablement nos villages.
A cet effet et pour avoir un stock d’arme convenable pour armer d'autres futures recrues - qui seront, j'en suis sûre, nombreuses - des contrats ont été passés avec des artisans mainois pour la création d'épées et de boucliers, certains sont toujours en cours.
Je tiens d'ailleurs à remercier tous ceux qui ont répondu à mes courriers, la mobilisation a été forte à ce niveau. Merci!

Nos soldats ont été mobilisés encore une fois avec l'arrivée d'armées ennemies à nos frontières et beaucoup ont encore fais don de leurs soldes au profit du Comté.
Je tiens à tous les remercier pour leur dévouement.

Je souhaite également remercier les membres de ce Conseil, et particulièrement le pôle économique, pour avoir grandement facilité mon travail en étant constamment disponibles. »

Enora

Université

Rectrice :

« L'université a accueilli de nouveaux étudiants ces deux derniers mois. Malgré les conflits récents, et l'absence d'étudiants-enseignants qui sont allés défendre, les cours ont été majoritairement maintenus pour que tous puissent poursuivre les cours prévus.
Pas d'étudiant turbulent, que des étudiants travailleurs et assoiffés de connaissances ! »

Vittoria

Communication

Porte-parole :

« Le tirage au sort de Mainois afin de les inciter à poser leurs questions a plutôt bien marché, avec en moyenne une personne sur quatre posant des questions au conseil suite à ce courrier. Considérant le nombre de citoyens posant des questions au conseil en gargote, qui sont la plupart du temps toujours les mêmes quand il y en a, je dirais même que c'est une franche réussite ! Comme quoi les Mainois s'intéressent de la politique menée par le Comté, si on les sollicite.
En ce qui concerne le droit de référendum mis en place au début du mandat, il reste aujourd'hui encore inusité de la part de la population, peut-être une plus grande médiatisation de ce droit permettrait de souligner l'importance de cette action ? »

Stratovarius et Darkeily


Le conseil tient encore à remercier toutes les personnes qui s'investissent et œuvrent pour le Maine.

Faict en le castel comtal de Le Mans
Le dix-sept juin de l'an mil quatre cent soixante







Code:
[quote][img]http://i46.servimg.com/u/f46/11/26/38/71/orifla11.png[/img]
[b][i] De nous, Louis-Josèphe Dimaro di Campiglio, Comte du Maine
Au Peuple Mainois,
A tous, lisant ou se faisant lire,
Salut et Santé ![/i][/b]

Nous avons le plaisir de vous faire part du bilan du mandat comtal débuté en avril 1460 et prenant fin en ce mois de juin de la même année.

[size=16][color=#FD3F92][i][b]Rapport du Régnant du Maine [/b][/i][/color][/size]

« Mainoises, Mainois.

Ce fut tout d'abord un honneur et un privilège de vous servir durant ce mandat, accompagné d'un conseil travailleur. Ma fierté est incommensurable devant votre patriotisme, votre dévouement et votre solidarité dans la force qui nous unis, notre comté, notre culture. Cette grande famille qui il y a plusieurs années m'a adopté et qu'aujourd'hui le conseil et moi même avons défendu corps et âme m'a donné la chance d'en être le patriarche et pour cela je vous en remercie du fond du cœur.

La vie n'épargne aucun de nous, dans nos faits dans nos choix, nous en avons hélas fait l'expérience par des décès que trop précipités. Mais chaque combat parmi vous semble logique et limpide. Ainsi le devoir deviens un plaisir d'aider ce pourquoi nous donnons notre vie.

Ce mandat fut, comme vous avez du le constater, assez mouvementé. Que cela soit en nos ambassades, ou la nomination de sieur Théophraste a posée le doute auprès des hautes instances, doutes apaisés par la reprise de sieur Guillaume, travaillant tout deux de concert dorénavant. Ou bien via la fronde qui s'est invité aux portes de notre comté, faisant test de notre défense qui a su déjouer les plans des félons, aujourd'hui dispersés.

Ce fut pour moi la preuve qu'aucun obstacle ne peut surpasser la force du Maine. Cette volonté, cet engouement qui par le passé, comme au présent et pour les générations futurs a su se transformer en courage. Vous êtes tous de ce fait méritant de la victoire qui nous incombe de festoyer. Nous croyons en vous, comme nous avons la foi en ce peuple, et que le Très-Haut vous garde plus longtemps que nos ennemis.

Car trop de mot ne suffirait pas pour ce dernier hommage, je souhaite dédier particulièrement ce mandat à une personne qui nous a quitté et qui a su apporter la touche de changement, rose s'il fut certes, mais plein de sourire et de joie que nous cherchions tous. Ygerne corleone fut ce symbole, et même si nous jalousons Aristote, son crie restera à jamais gravé dans nos mémoires. C'est la fin d'une histoire mais le début d'un mythe, d'un tournant dans notre culture pour que le Maine en sorte grandit.
[b]Dimaro[/b]

[size=16][color=#FD3F92][i][b]Justice [/b][/i][/color][/size]

[u]Le collège des juges : [/u]

[i] « J'ai apprécié la façon dont le collège des trois juges a fonctionné, source pour moi de dialogues qui m'ont permis d'apprécié d'une part le travail du juge qui en fait, fait le boulot et ensuite propose à notre jugement ce que nous en pensons, et cela m'a permis de pas mal apprendre sur divers cas de procès.
Cette façon de procéder ma parait très judicieuse et doit persévérer.
Je regrette un peu, en fait, que le procureur reste en dehors de cette équipe juridique, ce qui peut paraître normal, puisqu'il ne peut faire partie du Collège des juges.
Il n'empêche qu'un dialogue plus nourri avec lui permettrait d'avoir un pôle justice encore plus efficace.
Reste à trouver la bonne formule pour çà. Je remarque déjà qu'avec le nouveau procureur qui abat un travail très conséquent (bravo Emylie), le dialogue s'est établi avec le juge et cela dans le bon sens. »[/i]
[b]Schtroumpf[/b]

[i] « Pour rejoindre ce qu'a dit Schtroumpf, le collège des Juges a fait ses preuves. Contrairement à ce qui a été pensé sous le mandat précédent, la mise en place de ce collège n'a pas engendré une justice plus longue qu'à la normale. Bien au contraire. Avec la concertation de plusieurs juges, nous sommes souvent parvenus à un verdict plus rapide, plus élargi et davantage tourné vers une justice impartiale, puisque plusieurs avis étaient pris en compte pour chaque cas juridique.
Beaucoup de procès ont été engagé ces deux derniers mois, pour divers motifs. Les derniers procès sont encore en cours. »[/i]
[b]Vittoria[/b]

[u]La procureure : [/u]

[i] « Arrivée à ce poste depuis très peu de temps, je ne peux que vous faire un résumé des procès qui ont été demandés par le comté pendant ce mandat, en espérant ne pas en oublier.
Quatre procès ont eu lieu pour brigandage et les accusés ont tous été reconnus coupable.
Quelques procès également pour tentative de révolte devant une mairie. De ces procès, trois accusés ont été reconnus coupable et un a bénéficié de la clémence des juges devant sa volonté manifeste de se racheter.
Deux procès ont été intentés contre un même accusé pour comportements violents à deux reprises distinctes. Sitôt sorti de prison après sa première condamnation, le sire récidivait.
Un procès s'est déroulé en coopération judiciaire avec la Touraine. Le jugement de culpabilité a été rendu par la Cour de Touraine et prononcé par la Cour du Maine.
Six procès sont en cours actuellement pour séjour illégal sur le territoire mainois. Ces procès devraient être terminés sous peu. »[/i]
[b]Emylie[/b]

[size=16][color=#FD3F92][i][b]Économie[/b][/i][/color][/size]

[u]Notre héroïque commissaire au commerce… presque rosé ! : [/u]

[i] « Alors que dire de ces dernières semaines...Succession et reprise du poste de notre regrettée Ygerne extrêmement difficile. Il m'a fallut apprendre en un temps record les ficelles du métier et m'atteler à la tache.
J'en profite pour dire que pour tenir ce poste il faut être un peu magicien et avoir des nerfs d'acier, j'applaudis les anciens cac d'avoir tenu aussi longtemps sans devenir fous.
La semaine du 04 au 10 juin fut particulièrement pénible et difficile, la trésorerie ayant été mise à mal par les frais de défense mais grâce à l'aide de diverses personnes nous remontons la barre doucement mais surement notamment avec la vente de pierre.

Commerce extérieur:
- Une vente de 90 qx de pierre a été réalisée avec l'Alençon
- Une vente de 300 qx de pierre est en cours avec le duché de Bourgogne et qui sera bouclée dans quelques jours.
- Une vente de pierre est envisagée avec le grand duché de Bretagne.

Commerce intérieur:
-Le comté va pouvoir reprendre ses divers achats notamment de céréales pour permettre à notre de bailli de faire naitre ses bestiaux.
-Les impôts ont bien été réglés y compris les retards. »[/i]
[b]Mokotounet d’amour[/b]

[u]Le bailli : [/u]

[i] « De nouvelles fonctions sont dernièrement apparues dans le bureau du bailli, en particulier les fonctions suivantes:
- pouvoir récupérer la totalité des mandats du Comté basés sur la capitale.
- afficher et pouvoir effacer les taxes des tavernes dus par leur propriétaire. Cette taxe désormais va dans les caisses du Comté.
Ces fonctions n'ont pas encore été utilisées.

En ce qui concerne l'élevage des animaux (blé et maïs) cela a toujours été sur la corde raide, l'économie mainoise étant juste sur ce point là, d'où mon dernier message à l'attention des producteurs de maïs et de blé.
Les deux dernières semaines ont été dures de ce point de vue, surtout qu'il faut toujours réserver du blé pour faire de la farine.
Pareil pour la trésorerie courante: la semaine dernière a été tendue, mais le cap est passé et les investissements nécessaires pour l'armée ont été bien remplis.

J'ai apprécié particulièrement de travailler avec Ygerne (notre regrettée) dans son poste de commissaire au commerce, et bien repris par Mokoton dont j'ai "piqué" la place de bailli.
Ces postes techniques demandent de la présence aussi bien en direction des maires que des conseillers comtaux et un bon dialogue entre nous.

En tant que CAM et aussi en plus bailli par la suite, j'ai toujours estimé qu'il fallait informer régulièrement nos citoyens du Maine, ce que j'ai fais le plus régulièrement possible, malgré des absences non prévues et irrévocables. »[/i]
[b]Schtroumpf[/b]

[u]Commissaire aux mines : [/u]

[i] « Malgré un ralentissement de la fréquentation des mines du à la mobilisation des forces de défense à cause de la fronde, elles ont toujours fonctionnées et dégagées des excédents qui ont été vendus à l'export en pierres et en fer.
Leurs rendements sont au maximum, et la carrière de pierres en particulier est au maximum permit.
La bascule des salaires entre la mine de fer et la carrière de pierres a permis d'ajuster au mieux la demande en pierres et en minerai de fer.
Dernièrement, l'ajustage du nombre de mineurs à la carrière à 27 par jour va permettre de reporter l'excédent sur la mine de fer et la mine d'or (Mayenne pour le fer et Le Mans pour l'or). »[/i]
[b]Schtroumpf[/b]

[color=#FD3F92][b][u]Quelques chiffres : [/u][/b][/color]
[quote]
Le comté a vu naître :
-345 veaux
-293 porcelets
-257 brebis

Qui ont été nourris avec : 1704 sacs de blés et 1834 sacs de maïs

Nos mines ont vu passé pas moins de 3560 mineurs qui ont produit :
-2175 kg de fer
-3263 kg de pierre
-53'122 écus

L’équipe économique, malgré de nombreuses dépenses dues à la mobilisation ainsi qu’aux armées présentes, a transmis les clés des coffres qui contiennent des denrées et écus dont la valeur totale se monte à 22967.65 écus.

 [/quote]

[size=16][color=#FD3F92][i][b]Sécurité[/b][/i][/color][/size]

[u]Prévôt : [/u]

[i] « Je n'ai que peu de choses à ajouter comparé aux bilans précédents, le pôle sécurité étant un pôle nécessitant un secret professionnel maximum.

Aucun mouvement dans les effectifs, mis à part le retour de Thomas d'Albatre au poste de CM de MM. Des recrutements, enfin des demandes de renseignements plutôt, sont en cours. Toutefois, nous recherchons toujours douaniers, sergent de police, défenseurs civils....

Je tiens par contre, et j'y tiens énormément, à remercier tous les maires, tous les défenseurs, civils ou non, qui ont contribué à la reprise de la ville de Montmirail, ainsi que celle de Mayenne, avec un remerciement particulier à la Duchesse Erwelyn qui, en plus de tenir son poste de mairesse intérimaire avec brio, à su remonter un roulement de défense civil à Mayenne. Je les remercie également pour toute l'aide qu'ils ont pu m'apporter durant ce mandat, tant par leur réactivité, leur contribution, et leur soutien. »[/i]
[b]Maria-Evalenna[/b]

[size=16][color=#FD3F92][i][b]Armée[/b][/i][/color][/size]

[u]La connétable : [/u]

[i] « Ces dernières semaines nous avons eu la chance d'intégrer de nouvelles recrues dans l'Ost. Ces dernières n'étaient pas toutes armées, il a fallut y remédier afin que tous les soldats soient en mesure de défendre convenablement nos villages.
A cet effet et pour avoir un stock d’arme convenable pour armer d'autres futures recrues - qui seront, j'en suis sûre, nombreuses - des contrats ont été passés avec des artisans mainois pour la création d'épées et de boucliers, certains sont toujours en cours.
Je tiens d'ailleurs à remercier tous ceux qui ont répondu à mes courriers, la mobilisation a été forte à ce niveau. Merci!

Nos soldats ont été mobilisés encore une fois avec l'arrivée d'armées ennemies à nos frontières et beaucoup ont encore fais don de leurs soldes au profit du Comté.
Je tiens à tous les remercier pour leur dévouement.

Je souhaite également remercier les membres de ce Conseil, et particulièrement le pôle économique, pour avoir grandement facilité mon travail en étant constamment disponibles. »[/i]
[b]Enora[/b]

[size=16][color=#FD3F92][i][b]Université[/b][/i][/color][/size]

[u]Rectrice : [/u]

[i] « L'université a accueilli de nouveaux étudiants ces deux derniers mois. Malgré les conflits récents, et l'absence d'étudiants-enseignants qui sont allés défendre, les cours ont été majoritairement maintenus pour que tous puissent poursuivre les cours prévus.
Pas d'étudiant turbulent, que des étudiants travailleurs et assoiffés de connaissances ! »[/i]
[b]Vittoria[/b]

[size=16][color=#FD3F92][i][b]Communication[/b][/i][/color][/size]

[u]Porte-parole : [/u]

[i] « Le tirage au sort de Mainois afin de les inciter à poser leurs questions a plutôt bien marché, avec en moyenne une personne sur quatre posant des questions au conseil suite à ce courrier. Considérant le nombre de citoyens posant des questions au conseil en gargote, qui sont la plupart du temps toujours les mêmes quand il y en a, je dirais même que c'est une franche réussite ! Comme quoi les Mainois s'intéressent de la politique menée par le Comté, si on les sollicite.
En ce qui concerne le droit de référendum mis en place au début du mandat, il reste aujourd'hui encore inusité de la part de la population, peut-être une plus grande médiatisation de ce droit permettrait de souligner l'importance de cette action ? »[/i]
[b]Stratovarius et Darkeily[/b]


Le conseil tient encore à remercier toutes les personnes qui s'investissent et œuvrent pour le Maine.

[i]Faict en le castel comtal de Le Mans
Le dix-sept juin de l'an mil quatre cent soixante [/i]

[img]http://i48.servimg.com/u/f48/13/48/29/84/signat10.png[/img]
[img]http://i800.photobucket.com/albums/yy288/SigillographieRR/Sceaux%20Provinces/Maine/sceaumainejaune.png[/img]


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T..o

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 103
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Annonces du Comté du Maine   Mar 19 Juin - 19:02

Citation :


    Nous, membres du Conseil Comtal,

    A tous ceux qui liront ou se feront lire,

    Annonçons par la présente la constitution du Conseil Comtal légitime du Maine :


    • Comtesse : Sa Grandeur Vittoria Farnese de Nivellus de Sparte [Vittoria]
    • Vice Comtesse : Maria-Evalenna Valdoca di Campiglio [Eva51]

    • Porte Parole : Leha Giffard [Leha]

    • Prévôt des Maréchaux : Maria-Evalenna Valdoca di Campiglio [Eva51]
    • Connétable : Enora de Villefort [Yvondelaroulette]
    • Capitaine Royal : Nordick

    • Commissaire au Commerce : Louis-Josèphe Dimaro di Campiglio [Dimaro]
    • Commissaire aux Mines : Fcnfcnfcn
    • Bailli : Meltreize de Neuville [Meltreize.]

    • Juges : Jean.baptiste. (In Gratibus), Emylie et Roberty
    • Procureur : Melinda.

    • Conseillère à l'animation : Meltreize de Neuville [Meltreize.]
    • Conseiller sans poste : Alek Loftsson [Alek_le_croise]
    • Conseiller supplémentaire : Erman Jabert [Ermanja]
    • Rectrice : Vittoria Farnese de Nivellus de Sparte.


    Que cela soit dit, que cela soit su.

    Fait au Palais des Comtes du Maine,
    Le dix-septième jour du mois de juin de l'an mil quatre cent soixante


Code:
[quote][list][img]http://img89.imageshack.us/img89/3958/oriflammemaine.png[/img]

[b][color=#BF0060]Nous, membres du Conseil Comtal,[/color][/b]

[i]A tous ceux qui liront ou se feront lire,[/i]

[b]Annonçons par la présente [u]la constitution du Conseil Comtal légitime du Maine[/u] :[/b]

[list]
[*][u]Comtesse[/u] : Sa Grandeur Vittoria Farnese de Nivellus de Sparte [size=9] [Vittoria][/size]
[*][u]Vice Comtesse[/u] : Maria-Evalenna Valdoca di Campiglio  [size=9][Eva51][/size]

[*][u]Porte Parole[/u] : Leha Giffard  [size=9][Leha][/size]

[*][u]Prévôt des Maréchaux[/u] : Maria-Evalenna Valdoca di Campiglio  [size=9][Eva51[/size]]
[*][u]Connétable[/u] : Enora de Villefort [size=9][Yvondelaroulette][/size]
[*][u]Capitaine Royal[/u] : Nordick

[*][u]Commissaire au Commerce[/u] : Louis-Josèphe Dimaro di Campiglio  [size=9][Dimaro][/size]
[*][u]Commissaire aux Mines[/u] : Fcnfcnfcn
[*][u]Bailli[/u] : Meltreize de Neuville  [size=9][Meltreize.][/size]

[*][u]Juges[/u] : Jean.baptiste. (In Gratibus), Emylie et Roberty
[*][u]Procureur[/u] : Melinda.

[*][u]Conseillère à l'animation[/u] : Meltreize de Neuville  [size=9][Meltreize.][/size]
[*][u]Conseiller sans poste[/u] : Alek Loftsson [size=9][Alek_le_croise][/size]
[*][u]Conseiller supplémentaire[/u] : Erman Jabert [size=9][Ermanja][/size]
[*][u]Rectrice[/u] : Vittoria Farnese de Nivellus de Sparte.
[/list]

[b]Que cela soit dit, que cela soit su.[/b]

[i]Fait au Palais des Comtes du Maine,
Le dix-septième jour du mois de juin de l'an mil quatre cent soixante[/i]
[/list][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Annonces du Comté du Maine   Sam 25 Aoû - 16:25

10 juillet
Leha a écrit:
Citation :




      Le Conseil Comtal & Sa Grandeur Vittoria Farnese de Nivellus de Sparte,
      Élus légitimes du peuple mainois,



    Vous font part de la révision de la charte de l'Ost mainois. Ce projet, débuté depuis plusieurs mandats déjà, a été achevé et passé au vote.
    Le pour l'a emporté à l'unanimité des voix exprimées, soit onze conseillers sur douze.
    Suite au vote en date du 25 juin de cette année, charte qui suit a été validée par la Connétablie de France le 10 juillet.
    Les principales modifications apportées concernent le rôle de l'intendant, les droits de solde, de permission, de démission et d'équipement.

    La charte en date du 27 septembre 1459 est remplacée par la charte ci dessous.


    Citation :


        Charte de l'Ost du Comté mainois





    Préambule

    La présente charte en date du 25 juin 1460 définit la structure, le fonctionnement et la mission de l’Ost mainois dans son ensemble.

    L'Ost mainois fait partie de l'Ost royal. Les actions militaires sont décidées, conformément à la Charte de l'Ost royal, par le Haut-Conseil militaire de l'Ost royal, qui peut déléguer, selon les circonstances, ses responsabilités au seul Maréchal de France du Domaine Royal ou au Comte du Maine.


    Article I - Structure et organisation de l’Ost mainois

    Article I-1 : L’Ost mainois est composé de deux groupes distincts :

    Les soldats, qui portent les armes sous les couleurs du Maine, sont appelés les dragons.
    Les officiers, qui organisent le fonctionnement, dirigent un contingent de troupes variables selon leur grade.


    Article I-2 : La hiérarchie

    * Le comte ou la comtesse :
    Il représente, dans le Maine, l’autorité suprême, et décide de la politique militaire globale à adopter en l'absence d'instruction du Haut-Conseil militaire de l'Ost royal. Il peut à tout moment révoquer, dégrader ou promouvoir n’importe quel militaire mainois.

    * Le capitaine royal :
    Il est nommé par le comte ou la comtesse sur avis de l’État Major.
    Il est le chef militaire de l'armée du Maine, sous les ordres du comte et du maréchal de France du Domaine Royal. Il est chargé du maintien
    opérationnel des troupes et de les mener au combat. Il coordonne les actions, met en place les projets destinés à l'amélioration et à
    l'évolution de l'Ost et veille à sa bonne organisation.
    Il a le rang d'officier.
    Le capitaine royal est un officier royal : il a pour rôle de transmettre
    les ordres du Haut-Conseil militaire de l'Ost royal et d’agréer les armées formées en Maine.
    Le capitaine royal ne doit postuler à aucune responsabilité politique qu’elle soit comtale ou locale.


    * Le connétable :
    Membre élu du conseil comtal, il est nommé par le comte ou la comtesse.
    Il est le responsable de la logistique et veille à ce que les soldats en mission soient armés, ravitaillés et payés par les soins du comté.
    Le connétable est un officier et de par sa fonction membre de l’État Major.
    Il fait partie de l’État Major.


    * L'intendant :
    Membre de l'État Major nommé par le capitaine royal sur l'avis de l'État Major.
    Il a la responsabilité de la gestion des réserves de l'Ost en armes,
    nourritures et fournitures. Il fait le lien entre le Conseil Comtal et l’État Major pour la distribution des réserves et s'assure du bon usage de ces dernières par les membres de l'EM.


    * Le Lieutenant de garnison :

    L'Ost mainois se divise en quatre garnisons :
    • Garnison du Mans
    • Garnison de Laval
    • Garnison de Mayenne
    • Garnison de Montmirail

    Chaque garnison est sous le commandement d'un lieutenant.
    Il est nommé par le capitaine royal.
    Il est le responsable du recrutement sur son village d’affectation.
    Il veille à la formation continue des soldats de sa garnison.
    Il est le chef des lances de sa garnison.
    Il a le rang d'officier.
    S'il exerce une fonction politique qui le retient dans le Maine, et que les ordres sont de quitter le territoire, il sera remplacé dans sa fonction militaire, de façon temporaire, par décision de l’État-Major.

    * Le sergent :
    Il est nommé par le lieutenant de garnison après validation par l’État Major.
    Si une caserne devient trop grande, l’État Major peut nommer un deuxième sergent.
    Il assiste le lieutenant de garnison dans le recrutement et la formation si besoin est.
    S'il exerce une fonction politique qui le retient dans le Maine, et que les ordres sont de quitter le territoire, il sera remplacé dans sa fonction militaire, de façon temporaire, par décision de l’État-Major.

    * Le caporal-instructeur ou instructeur :
    Il est nommé par l’État Major.
    Il assiste les lieutenants dans le recrutement et s’occupe de la formation.
    S'il exerce une fonction politique qui le retient dans le Maine, et que les ordres sont de quitter le territoire, il sera remplacé dans sa fonction militaire, de façon temporaire, par décision de l’État-Major.

    * Le soldat et les recrues :
    Ils obéissent à leur hiérarchie dans le but de défendre les intérêts du comté mainois.
    Une présence régulière à la caserne est indispensable.


    Article I-3 : L'État Major

    Il se compose du comte ou de la comtesse, du capitaine royal, du connétable, des quatre lieutenants de garnison.
    L’exclusion de l’un des membres est possible par simple volonté du comte ou de la comtesse, excepté pour le maréchal.
    L’État Major organise l'Ost mainois et applique les décisions du Haut-Conseil militaire de l'Ost royal ou du comte.
    De même l’État Major peut à la demande d’un de ses membres, statuer sur le recrutement d’un individu.
    L’État Major décide des orientations de l’Ost mainois, ainsi que de la validité des missions..


    Article I-4 : Les garnisons

    Les garnisons s’organisent en groupes armés ou en lances.
    Elles sont composées d'au moins un dragon, jusqu'à cinq pour les groupes armés et huit pour les lances.
    En période de troubles, selon l'appréciation du capitaine royal et/ou de l'État Major, il est possible de compléter temporairement ces garnisons avec des civils afin de veiller au mieux à la défense des villes.
    Ces civils devront obtenir un accord de la part de l'État Major avant de pouvoir intégrer une garnison. Ils devront également préciser s'il sont
    volontaires ou s'ils désirent être payés.
    La paye accordée aux civils est la même que celle des dragons, soit 18 écus journaliers (ou une viande).

    En cas d'extrême urgence et/ou d'indisponibilité du capitaine royal, le lieutenant de chaque ville a la possibilité d'autoriser lui-même des
    civils à compléter les garnisons. Il prend alors la totale responsabilité de ses actes et devra rendre des comptes à l'État Major
    s'il s'avérait qu'il ait commis une erreur.


    Article I-5 : Le Domaine Royal

    L'Ost mainois ne peut engager d'action militaire sans en référer à l'État Major du Domaine Royal et en obtenir l'accord.
    L'ensemble de l'Ost mainois est mis à disposition de l'État Major du Domaine Royal.


    Article II -Fonctionnement de l'Ost mainois

    Article II-1 : Le recrutement

    Tout citoyen mainois, résidant dans le comté depuis au moins deux mois peut demander à s'engager.
    La demande motivée doit être déposée auprès du lieutenant de son village qui transmettra à l'État Major.
    La demande sera approuvée ou non par l'État Major.
    La nouvelle recrue, quel que soit son statut, peut rejoindre le statut de dragon selon ses performances et les besoins de l'Ost.


    Article II-2 : Le serment de loyauté et de secret

    Tout engagement s'accompagne de la prestation de ce serment:

    Citation :
    Moi,__________________________, jure solennellement servir ma patrie mainoise pendant le temps de mon engagement, de me dévouer pour le comté de toutes mes forces, sacrifiant, si nécessaire, ma vie pour sa défense. Je jure de servir fidèlement, loyalement, et de bonne foi Sa Majesté la Reyne ou le Roy de France, ainsi que l'État-major du comté du Maine, commandant en chef des forces
    armées dont sont membres : le Comte, le Connétable et le Capitaine Royal et la Charte de notre Ost. Je jure de respecter la hiérarchie militaire et d'obéir aux ordres donnés par mes supérieurs. Du fait de mon engagement dans l’Ost mainois, je jure solennellement que je ne révélerai ni ne communiquerai à quiconque qui n'y a pas légitimement droit les renseignements qui viennent à ma connaissance ou que j'obtiens en raison de mes fonctions dans l'armée du comté du Maine.

    Après signature de ce serment, le soldat soit s'y conformer sous peine d'être traduit en justice. Il se doit donc d'effectuer son service de deux
    mois sous peine d'être traduit en justice.


    Article II-3 : La transmission des ordres

    La transmission des ordres s’effectue dans les garnisons ou en place d’armes lorsque la mobilisation est générale.
    La transmission des ordres s’effectue également par missive (courrier RR-IG). Elle suit la voie hiérarchique établie :
    - d'un membre du Haut-Conseil militaire de l'Ost royal au capitaine royal ou au comte
    - du comte ou du capitaine royal aux lieutenants de garnison
    - des lieutenants de garnison aux sergents, instructeurs, soldats et recrues
    - des sergents aux caporaux, soldats et recrues.

    Si les ordres reçus par missive sont différents des ordres prescrits à la caserne, le soldat doit contacter un supérieur hiérarchique pour
    s'assurer de la validité de ceux-ci.

    Un militaire doit toujours suivre un ordre venant d'un supérieur. En cas d'ordres discordants il obéira au plus haut dans la hiérarchie. S'il reçoit un ordre qui désobéit à la loi, il doit s'y conformer si l'ordre est signé et contresigné par l'État Major ou un membre du Haut-Conseil militaire de l'Ost royal.


    Article II-4 : Les états d’alerte et la mobilisation

    L’Ost connaît trois états d’alerte:
    - La veille, où le soldat vaque à ses occupations.
    - L’alarme, où il se tient prêt dans sa ville de résidence, la rejoignant au plus vite si il n’y est pas quand elle est sonnée.
    - La guerre, où il est totalement aux ordres de l’Ost.

    La veille est dite temps de paix, l’alarme et la guerre sont dite temps de guerre.


    Article II-5 : Les sanctions

    Tout manquement aux articles de la présente charte ainsi que toute rupture unilatérale du serment seront automatiquement portés devant la cour de justice du Comté.

    Article III - Devoirs des membres de l'Ost

    Article III-1 : Devoir d’obéissance

    Tout soldat doit obéir aux ordres d’un supérieur hiérarchique.
    En cas de désobéissance, l’État-Major a la possibilité de sanctionner ou de révoquer un soldat. Il peut également ordonner la mise en procès.


    Article III-2 : Devoir de réserve

    Tout soldat est tenu au secret tant sur les structures, les effectifs et les armements que sur les missions en cours ou à venir, sous peine d'être accusé d'intelligence avec l'ennemi, et il sera immédiatement mis en procès.

    Article III-3 : Devoir de présence

    Tout soldat se doit d’être mobilisable à tout moment sous un jour franc.
    Le soldat doit être prêt à partir à n'importe quel instant dès qu'il a reçu son ordre de mobilisation.


    Article III-4 : Devoir d’information

    Tout soldat se doit de transmettre à un supérieur toute information utile à la sauvegarde des intérêts comtaux.
    En cas d'indisponibilité pour remplir une mission ou répondre à un ordre, le soldat doit en informer au plus vite son supérieur hiérarchique.
    De même, tout soldat se doit, en cas de démission, de fournir une missive informative au capitaine royal et à son supérieur direct. Le capitaine
    royal décidera lui-même d’accepter ou non ladite démission.


    Article III-5 : Devoir de représentation et de probité

    Tout soldat entrant dans l’Ost devient un représentant privilégié du comte ou de la comtesse en portant fièrement les couleurs mainoises.
    Il se devra donc d’être un modèle pour ses concitoyens et se conformer strictement aux lois mainoises ainsi qu’à la présente charte qu’il a
    juré de respecter par serment.
    La fonction d’un soldat pourra être retenue comme une circonstance aggravante pour tout manquement aux lois mainoises.


    Article IV - Droits des membres de l'Ost

    Article IV-1 : Droit de solde

    Tout soldat de l’Ost mainois reçoit une compensation pécuniaire pour chaque jour de mobilisation non travaillé. La solde est de 17 écus par jour de mobilisation, versés en espèces ou en marchandises. Des bonus peuvent être octroyés aux soldats les plus méritants, sur proposition de l'État Major. Ces bonus doivent être validés par le conseil comtal. 18 écus sont accordés aux Lieutenants et 19 écus aux chefs d'armées.
    Le Conseil Comtal et l'état Major se réservent le droit de revoir exceptionnellement le montant des soldes pour quelques raisons économiques ou autres.

    Article IV-2 : Droit de permission et de démission

    Tout soldat peut être dégagé de sa charge temporairement à condition de prévenir par missive le capitaine royal au plus tôt.
    Tout soldat peut démissionner s’il ne se trouve pas en mission par simple missive au capitaine royal s’il a fait son service militaire (2 mois).
    S’il envoie la lettre avant la fin de son service réglementaire l’État Major a le droit de lui refuser sa démission. Une fois la démission confirmée il devra alors restituer tout matériel prêté gracieusement par le comté.

    En temps de guerre, toute démission sera automatiquement refusée. Si la décision du Capitaine est réfutée par le soldat il sera considéré comme déserteur et se verra par conséquent être mis en procès.


    Article IV-3 : Droit d’équipement

    L'équipement(épée et bouclier) reste à la charge du soldat.
    Le Comté pourra en proposer au soldat, suivant la disponibilité, à un tarif préférentiel, fixé par le conseil comtal, afin qu'il s'équipe
    rapidement. En contre partie, le soldat s'engage à conserver son armement pendant la durée de son engagement ; dans le cas contraire, le comté pourra lui réclamer la différence avec le prix habituellement constaté sur le marché et le poursuivre devant la justice pour escroquerie.

    Dans le cas où le conseil comtal déciderait un équipement d'urgence, lors d'un conflit, des armes pourront être distribuées aux soldats (de métier ou engagés volontaires), mais resteront la propriété du comté.Si les armes prêtées ou acquises sont détruites au combat (preuves à fournir), le comté pourra prêter un nouvel équipement.
    A la fin du conflit, le connétable proposera au soldat (de métier ou engagé volontaire) soit de restituer l'équipement prêté, soit de l'acquérir à un tarif préférentiel, soit de montrer la preuve de leur destruction au combat.

    Afin de veiller au renforcement de ses forces, l’Ost s’engage à fournir de la viande au prix préférentiel pour les recrues ayant réalisées leur période d’essai de 2 mois. Cette distribution de nourritures pourra se faire à raison de 4 viandes par semaine en fonction du stock et des demandes.

    Tout manquement aux articles de la présente charte ainsi que toute rupture unilatérale du serment seront automatiquement portés devant la cour de justice comtale.



    Que cela soit dit,
    Que cela soit su !


    Rédigé au Palais des Comtes du Maine par le Porte Parole du Conseil Comtal,
    Scellé et signé de la main de la Comtesse du Maine,
    Le dixième jour du mois de juillet de l'an mil quatre cent soixante, sous le règne de Sa Majesté Louis
















                                Comtesse du Maine















Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Annonces du Comté du Maine   Sam 25 Aoû - 16:27

11 juillet
Leha a écrit:
Citation :




      De Sa Grandeur Vittoria Farnese de Nivellus de Sparte,
      Du Conseil Comtal,
      Élus légitimes du peuple mainois,



    Mainois, Mainoises,

    Nous vous annonçons un changement dans la composition du Conseil Comtal : Messire Dimaro di Campiglio, qui occupait le poste de Commissaire au Commerce, manquant de temps, laisse sa place à ce poste à la conseillère Leha Giffard.
    Celle ci conserve sa charge de Porte Parole du Conseil Comtal.

    Que cela soit dit,
    Que cela soit su !


    Rédigé au Palais des Comtes du Maine par le Porte Parole du Conseil Comtal,
    Scellé et signé de la main de la Comtesse du Maine,
    Le douxième jour du mois de juillet de l'an mil quatre cent soixante, sous le règne de Sa Majesté Louis
















                                Comtesse du Maine















Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Annonces du Comté du Maine   Sam 25 Aoû - 16:29

17 juillet
Vittoria a écrit:
Citation :



De Nous, Vittoria Farnese de Nivellus de Sparte, Comtesse du Maine
Et le Conseil Comtal, élus légitimes du peuple

A Vous, Mainois et Mainoises,
A ceux qui liront ou se feront lire,
Salutation,


Publions le bilan comtal à mi-mandat et vous faisons part des rapports de chaque conseiller.


Mot de la Régnante :

Citation :
Depuis maintenant un mois, le Conseil Comtal débat et travaille sur divers sujets en reprenant notamment quelques travaux effectués sous les mandats précédents. La période estivale n'étant jamais propice au Comté et aux conseillers, nous avons cependant ouvert plusieurs débats dont certains ont abouti notamment à la création de l'AMPE, par Demoiselle Giffard, et à la modification de la Charte de l'Ost débutée il y a de cela, plusieurs mois.

La commission de révision du Codex du Maine a commencé la semaine dernière et se compose de deux conseillers comtaux, Leha Giffard et Emylie Monty de Landivy Saint-Pierre, ainsi que d'Arnaud Gibboint et Nicolas de Firenze, dont nous remercions la présence.

Actuellement, le Comté depuis le 18 juin, c'est un capital moyen d'une valeur de 20 000 écus : nous souhaitons progressivement augmenter ce capital afin d'assurer une économie stable favorisant davantage l'échange avec les maires, qui eux-mêmes assurent l'approvisionnement de vos marchés. Le prestige du Comté est maintenu en moyenne à 4 étoiles assurant ainsi une bonne administration de nos services et les frais de bouche sont uniquement préparés en denrées dont nos principaux fournisseurs sont les maires que nous remercions pour leur investissement auprès du Comté.

Notre bailli Meltreize de Neuville, également en charge de l'animation, a lancé il y a peu, le Tour gastronomique du Maine, invitant tout mainois à venir exposer et faire goûter leurs spécialités. Nous ne pouvons que vous inviter à venir nombreux et participer à ce tour !
Enfin je tiens personnellement à remercier l'ensemble des conseillers comtaux qui oeuvrent chaque jour pour le Maine et qui prennent très à coeur les affaires du Comté.

Concernant l'université, le Maine compte deux nouveaux étudiants. Les matières principales y sont enseignées et les étudiants peuvent faire part des cours qu'ils souhaiteraient suivre. Toutes les semaines, l'emploi du temps est affiché au Palais des Comtes du Maine et en place publique. Je remercie les étudiants/enseignants qui assurent tous les jours les cours permettant ainsi à chacun d'enrichir leurs connaissances.

Mot de la Porte-Parole :

Citation :

    Bilan de mi-mandat du porte parole

    Le système de rapports fréquents pour la noblesse, comprenant un récapitulatif des débats en cours ainsi que des demandes de conseils sur certains sujets, a été repris. Néanmoins, ce système ne peut fonctionner si le Collège Nobiliaire ne répond pas, il faudra donc veiller à ce que les choses accélèrent un peu dans les deux sens.

    Une réunion exceptionnelle avec les maires s'est tenue, pour favoriser la discussion entre le comté et les mairies, voir les attentes de chacun, rediscuter de certaines choses. Un compte rendu de cette réunion sera bientôt fait pour le conseil, et envoyé comme copie aux maires, et une annonce sera faite en gargote expliquant la réunion.

    Pour les annonces comtales, si elles ne sont pas fréquentes, c'est parce qu'il n'y a pas beaucoup de votes ou de décisions à annoncer. Cependant, plusieurs débats en cours mèneront surement bientôt à plusieurs décisions, et donc des annonces.
    Face aux échos reprochant au conseil de ne pas être très actif, j'aimerais vous rappeler l'adage : Pas de nouvelles, bonnes nouvelles !

    Dans le but de favoriser la communication entre le peuple et son conseil comtal, la "boîte aux lettres" comtale a été remplacée par une permanence. Vous pouvez venir exposer vos doléances, poser vos questions, et aussi chercher un emploi. L'AMPE, tenue par moi même dans les mêmes locaux, a été instaurée pour aider les mairies, le comté, mais aussi l’Église, à recruter.

    Je rappelle enfin que ceux qui ont des questions pour le conseil dans son ensemble ou pour un conseiller précis peuvent m'envoyer un pigeon ou venir me voir au Palais, je me tiens à votre disposition.





Mot du CaC :

Citation :
Malgré un début fracassant nous avons su maintenir notre objectif des plus de 20000 écus de capital en fin de semaine.
Les impôts aux mairies on pu apporter au total ce mois ci l'équivalent de 5722 écus.
Cet apport a été utilisé à 72% pour l'achat de céréales et donc la production d'animaux. 24% pour les frais de bouches et 4% en divers (amortissement aux aléas).

Ce mois-ci, à titre d'exemple, ont été brassés dans les cuves du comté 1652 miches de pains, 2192 sacs de blé, 1270 sacs de maïs, 312 morceaux de viande... Soit un stock moyen de 72 miches quotidiennes, 95 épis de blés ou 14 steak à point.

Les mairies sont ainsi nos premiers fournisseurs, très largement avec 86% des produits acheter pour 17% des produits revendu. Au nom du pôle économique nous les remercions encore une fois pour leur coopération et leur engagement pour le comté et ses marchés.

Louis Josèphe Dimaro di Campiglio.


Mot de la Bailli :

Citation :
Les animaux :
Consommation de blés pour les vaches et les moutons : 400
Consommation de maïs pour les cochons : 240

Naissances de 92 vaches, 59 moutons et 66 cochons.
Dépenses : 5500 écus environ
Ventes d'animaux : 8500 environ

Les mandats:
Ventes régulières entre les villes du Maine, commerce de bois, de maïs et de blé, de laines et de peaux...vers le Comté, mais aussi de fer, de farine...
Les mandats se passent sans encombre et assure une fluidité au niveau des échanges, fluidité non négligeable pour les maires qui nous sollicitent bien souvent pour assurer les transactions inter-villes. Dans ces cas là, les taxes sont reversées une fois au Comté et déduitent dans les mandats retour vers la ville destinataire.

Les dons au Comté :
Les dons sont donnés par de généreuses personnes qui désirent en fin de vie de léguer leurs biens financiers.
Les dons permettent aussi de reverser un salaire de l'armée, d'aider le Comté, de dédommager un habitant ou apporter une aide à une des mairies du Maine.
Récemment par ce biais, des maires ont pu terminer de payer leurs impôts.
Tout don confonu : 1495 écus
Dons sans les impôts : 720 écus

Les embauches du Comté :

Nous avons beaucoup de chance ! Toutes les villes du Maine sont représentées : Cdent, Tomnissa666, Arnaud_giboint, Pandorine, Balt1, Zika, Toto1, Pointbarre et maintenant Myriamlagrande, sont très actifs et réactifs quand le Comté est en demande et ce, tous les jours.

Salaire versé : 500 écus environ.

Meltreize de Neuville.

Mot de la CaM :

Citation :
les mines on était entretenu régulièrement, mais elle reste encore pas assez utilisez.

Fcnfcnfcn

Mot de la Connétable :

Citation :
Lors de ce premier mois de mandat, nous avons eu à payer nos soldats pour leurs jours de défense liés aux conflits en cours, puis le calme étant revenu peu à peu sur nos terres, les frais de défense ont grandement diminués. Nous avons néanmoins pourvu au solde de notre nouveau chef d'armée, afin qu'il puisse veiller à la tranquillité permanente de nos villages.

Afin d'être prêt pour un éventuel futur conflit, nous gardons des réserves d'armes stables.

Comme toujours, je remercie notre Bailli pour sa réactivité constante dans le paiement des soldes!

Enora de Villefort

Mot de la Prévot et Vice-Comtesse :

Citation :
Peu de choses à dire en cette moitié de mandat, tout comme les précédents, le Pôle Sécurité demandant la plus grande discrétion.

Arrivée de Messire Polack dans les effectifs de la maréchaussée, en tant que Chef Maréchal de Laval. Peu voir pas du tout de candidatures suite à l'appel de recrutement lancé au Bureau de l'AMPE, la Prévôté recherche donc toujours douaniers, sergents de police...

Suite à l'agression d'un MA bourguignon, venu commercer en nos terres, des nombreuses heures de recherches intensives ont permis de retrouver la trace de son agresseur, qui avait mistérieusement disparu et avait changé d'identité. Aucune plainte n'a été déposé a l'encontre de cette personne, et hélas, un nouveau voyageur venu visiter la charmante ville du Mans en a fait les frais. Une nouvelle fois, aucune plainte de la victime, mais le suspect est sous accrue surveillance.

L'arrestation de l'agresseur présumé de Messire T..o à également prit du temps, mais a pu être effectuée après témoignages et nombreuses recherches. Le procès à donc pu être lancé. Je déplore toutefois le manque de coopération de certaines personnes, qui n'ont, pour quelque raison que ce soit, pas souhaité aider auxdites recherches.

Comme à chaque fois, je rappelle que nos frontières sont toujours fermées, et que toute demande de laisser-passer doit être faite au minimum 24h à l'avance, et non une fois sur place.

Maria-Evalenna Valdoca di Campiglio.

Mot du Procureur :

Citation :
Depuis le début du mandat, il y a eu quatre procès de lancé et un qui sera lancé sous peu.

Voici les actes d’accusation que j’ai rédigé :

- Le 23 Juin 1460, procès de Dame Hamato_Hatamoto accusée d’escroquerie en la commune de Laval qui ne s’est pas présentée pour son témoignage

- Le 24 Juin 1460, procès de Sir Barnardus1er accusé d’escroquerie en la commune de Laval qui ne s’est pas manifesté car il est en retraite

- Le 28 Juin 1460, procès de Sir Kurdagon pour trouble à l’ordre public en ayant foulé le sol Mainois sans autorisation de notre prévôt et s’est installé en la ville de Le Mans, toujours sans l’accord de notre Comté, il a avoué sa faute mais ne voyait pas l’intérêt de suivre les lois mainoise car il se considérait comme un vagabon

- Le 26 Juin 1460, procès de Sir Portegas accusé de trouble à l’ordre public en ayant brigandé Sir Théophraste-Aurélien de Reikrigen, il a nié totalement les faits

- Mise en place dans peu de temps du procès de Sir Euh pour avoir organisé une révolte en la ville de Montmirail sans l’accord de notre Comté, celui-ci se trouvant désormais à Murat.

Melinda.

Mot du Collège des Juges, compte rendu du Juge In Gratibus :

Citation :
En tant que juge IG j'ai eu le "plaisir" après délibération avec les juges du collège des juges, de rendre 2 verdicts:

-Celui de Mila_esfandiari, accusée qui a été reconnu coupable de trouble à l'ordre public pour avoir séjourné dans le Maine sans LP.

-Celui de Hamato_hatamoto, accusée qui a été relaxé pour erreur dans l'acte d'accusation.

Sont en cours 3 procès dont 2 qui attendent la décision du collège. Et 1 qui se poursuivra lorsque l'accusé nous sera rendu des moines.

Voilà ce qu'il en est de mon poste de juge. Au nom du collège des juges, je peux affirmer que nous reflechissons à des idées d'améliorations telles que les peines de prison avec sursis, les jours de travaux forcés à la mine, ou encore ce qu'on pourrait qualifier "d'amendes dons".

Jean.baptiste.

Mot du Chancelier :


Citation :
Etat de la Chancellerie,
Au 15 juillet 1460,


    En ce qui concerne les ambassades, depuis moins de deux mois où j’ai pris la fonction de Chancelier, les recrutements sont allés bon trains. Donc, même si l’on déplore le départ de deux ambassadeurs, ce sont quatre nouveaux qui foulent actuellement les couloirs de l’aile Ouest du Palais.

    Le nombre actuel d’ambassadeurs nous permet de faire représenter le Maine dans l’intégralité du Royaume de France, ainsi que dans la partie francophone du Saint Empire Romain Germanique. Nous sommes également présents aux Grandes Ambassades Royales, ainsi qu’auprès des Ordres Royaux et bientôt dans les Ordres Religieux.

    En ce qui concerne les traités, nous avons utilisés en mai le traité de Coopération Judiciaire liant le Maine et la Touraine pour un procès commis en Touraine. Le traité de coopération judiciaire avec le Limousin est sur le point d’être signé par le Limousin et nous sommes en train d’établir un traité de protection des ambassadeurs sur le sol Gascon.

    Dans les projets internes, nous avons mis en place un Intendant qui s’occupe de mettre à jour les nouvelles du Maine pour informer les visiteurs et dignitaires étrangers de l’actualité de notre Comté. Il est également responsable des la bonne tenue des archives et du confort des ambassadeurs en notre Chancellerie. Enfin, La charte des diplomates va être revue point par point afin de correspondre aux besoins actuels.

    Aujourd’hui, ce sont aujourd’hui dix ambassadeurs qui font tourner cette administration et je rappelle que la Chancellerie recrute toujours. Ambassadeurs, garde à l’entrée et même un page pour aider aux besoins de l’Intendant.


Fait dans l’aile Ouest du Palais des Comtes du Maine,
Le 15 juillet 1460.


Son Excellence Guillaume du Bivoac,
Chancelier du Maine.



Que cela soit dit,
Que cela soit su !


Rédigé au Palais des Comtes du Maine,
Le dix-septième jour du mois de juillet de l'an mil quatre cent soixante, sous le règne de Sa Majesté Louis




                              Comtesse du Maine

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: 20 juillet 1460   Sam 25 Aoû - 16:32

Leha a écrit:
Citation :

      De Sa Grandeur Vittoria Farnese de Nivellus de Sparte, Comtesse du Maine
      Du Conseil Comtal,

      A Vous, Mainois et Mainoises,
      A ceux qui liront ou se feront lire,


    Nous vous annonçons la fermeture exceptionnelle de la mine de fer demain.
    Cette décision, prise par notre Commissaire aux Mines, dame Fcnfcnfcn sur conseils de Sa Majesté la reine, a pour but de permettre un entretien de la mine et la remettre dans un bon état. Cela est donc fait dans l'intérêt de tous.
    La mine sera rouverte le plus tôt possible.

    Nous vous rappelons aussi que les autres mines attendent vos pioches !

    Que cela soit dit,
    Que cela soit su !


    Rédigé au Palais des Comtes du Maine,
    Le vingtième jour du mois de juillet de l'an mil quatre cent soixante, sous le règne de Sa Majesté Louis


    Fcnfcnfcn
    Commissaire au mines


                                Comtesse du Maine


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: 27/07/1460   Sam 25 Aoû - 16:33

Max_premier a écrit:
Citation :
De Nous, Dotch de Cassel, Grand Maître de France,
Aux Mainois qui le présent écrit liront ou se feront lire,

Salutation.

Faisons savoir, que nous avons décidé de placer le Maine sous tutelle de la Curia Regis pour les raisons suivantes :
- Mauvaise gestion économique,
- Ambiance néfaste pour la province

C'est pourquoi, nous annonçons en accord avec Sa Majesté Louis Vonafred, la mise sous tutelle royale du Maine pour une période encore indéterminée.

Assurons la tutelle, Dotch de Cassel, Grand Maître de France, secondée de Sa Majesté Leyah pour la partie économique, en attendant la nomination du prochain Surintendant des Finances.

Faict à Paris, le vingt-cinquième jour du septième mois de l'An de Grâce Mil Quatre Cent Soixante.





Dotch de Cassel,
Grand Maître de France.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: 27/07/60   Sam 25 Aoû - 16:34

Emylie a écrit:
Citation :

    De Sa Grandeur Vittoria Farnese de Nivellus de Sparte, Comtesse du Maine
    Du Conseil Comtal,

    A Vous, Mainois et Mainoises,
    A ceux qui liront ou se feront lire,


Suite à la mise sous tutelle du Maine et devant l'absence temporaire de certains conseillers, des changements ont été apportés au conseil comtal:
Dame Fcnfcnfcn occupera le poste de bailli et assurera le maintien des mines;
Sire Roberty prendra la charge du poste de commissaire au commerce;
Sa Grandeur Emylie Monty de Landivy Saint-Pierre devient le nouveau porte-parole.

À la Chancellerie, dame Melinda devient le nouveau Chancellier du Maine. Nous lui souhaitons bonne chance dans ses nouvelles fonctions.

Rédigé au Palais des Comtes du Maine,
Le vingt-septième jour du mois de juillet de l'an mil quatre cent soixante, sous le règne de Sa Majesté Louis



                              Comtesse du Maine


édit correction de date
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: 12/08/60   Sam 25 Aoû - 16:35

Vittoria a écrit:
Citation :

    De nous, Vittoria Farnese de Nivellus de Sparte, Comtesse du Maine

    A Vous, Mainois et Mainoises,
    Aux étudiants de l'Université du Maine,
    A ceux qui liront ou se feront lire,


Annonçons notre démission du poste de Rectrice de l'Université du Maine dès aujourd'hui, et profitons pour nommer à sa tête, Dame Myriam Loftsson dite Myriamlagrande, qui sera chargée de veiller à la validation des cours et au bon déroulement de ces derniers, à l'élaboration des emplois du temps des enseignements donnés, et de se tenir à disposition des étudiants afin de les guider au mieux dans leur cursus universitaire.
Egalement, en vue de cette nomination, Dame Myriam Loftsson en sa qualité de Rectrice du Maine est considérée comme conseillère supplémentaire et se voit accorder l'accès au Conseil Comtal du Maine, à ce titre.
Nous lui souhaitons bon courage dans l'exercice de cette nouvelle fonction.

Que cela soit dit,
Que cela soit su,

Rédigé au Palais des Comtes du Maine,
Le douzième jour du mois d'août de l'an mil quatre cent soixante, sous le règne de Sa Majesté Louis



                              Comtesse du Maine

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: 15/08/60   Sam 25 Aoû - 16:36

Vittoria a écrit:
Citation :

    De Sa Grandeur Vittoria Farnese de Nivellus de Sparte, Comtesse du Maine
    Du conseil comtal,

    A Vous, Mainois et Mainoises,
    A ceux qui liront ou se feront lire,


Publions notre bilan comtal en ce jour.

Mot de la Régnante :

Citation :
Notre mandat comtal touche à sa fin et nous vous faisons part du bilan qui s'est étendu sur une période estivale très difficile. Tout comme beaucoup de mainois et mainoises, quelques conseillers ont du être absents, ce qui ne nous a pas empêché de maintenir les postes et le travail au conseil. Egalement, la mise sous tutelle du comté du Maine est effective depuis maintenant un peu plus de deux semaines. L'équipe économique a été encadrée et aidée par Sa Majesté Leyah, Reyne consort, la Vicomtesse Erraa de la Huchaudière, Intendante des finances royales ainsi que notre Surintendant des Finances, Renlie d'Evrecy.
La tutelle du Maine s'étendra donc sur le conseil comtal qui nous succédera. Le nouveau système économique mis en place a connu un départ difficile : en effet, la modification des taxes sur les marchandises et la décision d'un impôt comtal hebdomadaire, ont mis un certain temps à se mettre en place, ce qui s'avère normal compte tenu de la période estivale qui ne rend pas la tâche aisée ainsi que des maires qui ont du s'adapter sans mettre en danger l'économie de leur ville.
Nous déplorons les nombreux changements de postes entre conseillers, notamment en ce qui concerne la fonction de Commissaire au Commerce. En effet, après la retraite de Louis Josèphe Dimaro di Campiglio, Meltreize de Neuville et Leha Giffard qui ont subi toutes deux des imprévus les empêchant de remplir leur fonction, notre choix s'est porté sur la Comtesse de La Ferté-Bernard, Emily Monty de Landivy Saint Pierre, qui a accepté de remplir cette fonction jusqu'à ce que notre mandat prenne fin assurant ainsi la poursuite des affaires du comté, étant principalement les ventes et mandats fait aux maires.

Concernant la commission juridique, elle est toujours en cours et le travail entamé a été porté en place publique recueillant diverses remarques. Un tel travail commencé ne peut se voir achevé dans la précipitation, c'est pourquoi nous espérons fortement que le prochain conseil saura poursuivre le travail débuté dans le respect des éléments et modifications qui ont déjà été proposés.

Depuis peu, notre Université Mainoise a accueilli une nouvelle Rectrice en la personne de Dame Myriam Loftsson. Elle a su nous montrer sa motivation et son intérêt pour cette institution. Nous souhaitons de ce fait qu'elle occupe longuement cette fonction afin de guider au mieux nos érudits.

Mot de la Commissaire aux Mines et Bailli :

Citation :
> Concernant les mines :

Citation :
Un roulement des mines prioritaires a été effectué réguliérement en modifiant légérement le salaire de 15 ecus à 15.1 écus afin de favoriser les besoins du moment

Ainsi, la production nette des mines, c'est à dire une fois les entretiens journaliers effectués et les salaires des mineurs payés, a été la suivante :
- En ce qui concerne la mine d'or, on peut constater un bénéfice de 3280.8 écus avec une moyenne de 21 mineurs par jours.
- En ce qui concerne la mine de pierre, sa production nette a été de +27 quintaux de pierres pour une moyenne de 17 mineurs par jours.
- Concernant la mine de fer, sa production nette s'élève à +448 kg de fer pour une moyenne de 28 mineurs par jours.

à noter que sur la demande de la tutelle, la mine de fer a été abaissée d'un niveau pour augmentez sa rentabilité, malheureusement nous avons manqué de chance. Lors de la fermeture de la mine pour que l'entretien d'urgence nous coûte rien, celle ci c'est écroulée provoquant la perte d'un niveau de plus et un entretien d'urgence coûteux, malgré cela nous obtenu un resultat positif pour les mines.

Au nom du conseil mainois je tiens à remercier l'ensemble des personnes se rendant régulièrement ou même anecdotiquement au mines, votre engagement nous est plus que nécessaire.

> Concernant la fonction de bailli

Citation :
Quoi dire de cette periode..

Le comté n'a jamais manqué de gentilles et adorables bébétes.

Bilan des naissances :

vaches : 66 (198 blés)
Moutons : 48 (112 blés)
Cochons : 98 (164 blés)

Lundi 13 août le Comté est prêt à fournir : 34 vaches, 47 moutons, 70 cochons.

Au cours de ce bout de chemin 190 PE institution on étaient recrutés pour un total de 200 écus plus 60 PE finance pour 60 écus.

Je tiens à remercier les fonctionnaires qui ont gentiment accepté de baisser leur salaire pour nous aider. Jamais aucune institution n’a manqué à son bon fonctionnement et c'est graçe à eux avant tout.

La trésorire est malheuresement à un niveau très bas notamment dû au fait de la faible fréquentation de la mine d'or dernièrement, cumulé à des retards d'impôts.
Qui dit retards d'impôts nous oblige à avancer les écus pour par exemple, acheter du blé pour faire des animaux, néanmoins, la trésorerie devrait remonter régulièrement notamment avec l'arrivée des retards d'impôts et aux grosses dépenses que nous n'avons pas à faire dans l’immédiat, pour résumer on a payé et maintenant on doit encaissez.

Je tiens à remercier à titre personnel la Reyne consort Leyah pour le temps quelle m'a accordé afin de m'apprendre les bases de la baillititude

Fcnfcnfcn.

Mot de la Connétable et Prévôte :

Citation :
> Concernant la connétablie :

Citation :
Ces dernières semaines les fonds de la connétablie ont été consacrés au paiement des soldats de l'armée de notre Capitaine Royal qui a parcouru les chemins de notre Comté afin de s'assurer de leur sécurité.

Nos stocks d'armes sont restés stable puisque que nous n'avons pas eu de nouvelle recrue.
Néanmoins un contrat pour l'achat d'épées supplémentaires a dû être annulé suite à la mise sous tutelle du Maine afin de ne pas léser notre économie.
> Concernant la prévôté :

Citation :
Ayant repris au pied levé la prévôté, je n'ai pas de grands changements à vous annoncer.
Nous recherchons toujours Chefs maréchaux, douaniers, sergents de police et défenseurs civils.

> D'une manière générale :

Citation :
Je souhaite remercier encore une fois les membres de ce Conseil, et particulièrement nos baillis ainsi que la Comtesse Vittoria, pour leur disponibilité qui a largement facilité mon travail.

Enora de Villefort

Mot de la procureur et chancelière :

Citation :
> Concernant la procure :

Citation :
Hamato_hatamoto a été relaxée pour acte d'accusation erroné. Concernant le procès de Barnardus, ce dernier ne s'est pas manifesté étant en retraite. Pour le procès de Portegas, celui-ci a été condamné coupable pour violence et brigandage sur un mainois. Quant à Kurdagon, celui-ci a été également condamné coupable de trouble à l'ordre public.

Pour finir, le procès contre Sir Euh a été lancé dans la province du Bourbonnais-Auvergne mais nous n'avons pas reçu de suite à ce procès pour le moment.

> Concernant la chancellerie :

Citation :
J'ai repris l'ambassade suite à un délaissement de presque une semaine. J'ai du faire face à trois démissions mais deux d'entre eux sont revenus sur leur décision, le troisième étant absent pour le moment. N'ayant eu ce poste que deux semaines, il n'y a pas beaucoup eu de réalisations. Le plus important est le Traité sur le statut diplomatique entre le Comté du Maine et le Duché de Gascogne qui a été accepté et signé par notre Comté et la Gascogne. Pour cela, je voudrais remercier Son Excellence Schtroumpf, l'ambassadeur Mainois pour la Gascogne qui a réalisé un excellent travail ainsi que l'ancien chancelier, Son Excellence Guilllaume Du Bivoac qui l'a aidé.

Pour finir, je tiens à remercier Son Excellence Guilllaume Du Bivoac qui m'a beaucoup aidé dans ma prise de fonction au sein de l'ambassade, il a su être là pour moi et pour me guider.

Melinda Fortida

Mot du juge In Gratibus :

Citation :
Alors pour ce qui est de la justice, compte tenu de la période creuse que nous vivons chaque année aux mêmes dates, nous avons eu peu de procès.
Nous avons mis en place avec le collège des juges la prison avec sursis, qui doit être absolument bien notée dans les archives pour que en cas de récidive, le verdict soit encore plus sévère.

Récapitulation des procès:
-Hatamo_hatamoto relaxé pour vice de forme dans l'acte d'accusation. Elle était accusée d'escroquerie!
-Portegas coupable de trouble à l'ordre public pour vol.
-Kurgadon coupable de séjour illégal dans le Maine pour ne pas avoir eu de LP.

Il reste le procès de Barnardus1er qui est en retraite depuis le 28 juin, il est accusé d'escroquerie. Je dois donc attendre son retour pour rendre le verdict. Ça ne sera d'ailleurs pas moi qui rendrai le verdict mais mon successeur.

Jean.baptiste.


Que cela soit dit,
Que cela soit su,

Rédigé au Palais des Comtes du Maine,
Le quinzième jour du mois d'août de l'an mil quatre cent soixante, sous le règne de Sa Majesté Louis



                              Comtesse du Maine

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: 17/08/60   Sam 25 Aoû - 16:37

Maelia... a écrit:
Citation :


De nous, Guillaume du Bivoac, Comte du Maine,
Du Conseil Comtal élu.

Au peuple du Maine,
A ceux qui liront ou se feront lire,
Fierté, Justice, Honneur.



    Faisons savoir que, suite à la démission volontaire de Mélinda Fortida, nous nommons Théophraste Aurélien de Reikrigen, Chancelier du Maine et lui souhaitons un mandat long et prospère.

    Annonçons que nous voulons voir en cette nomination le début d'une restructuration efficace de la Chancellerie, et qu'à ce titre, Son Excellence Théophraste Aurélien de Reikrigen se verra octroyer les clés de Chancelier du Conseil Comtal Mainois afin de pouvoir renouer une collaboration étroite avec le conseil.


Que cela soit dit,
Que cela soit su.


Redigé au palais du comte du Maine.
Le dix-septième jour du mois d’août de l’an mil quatre cent soixante, sous le règne de sa Majesté Louis.



Comte du Maine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: 17/08/60   Sam 25 Aoû - 16:39

Maelia... a écrit:
Citation :


De nous, Guillaume du Bivoac, Comte du Maine,
Du Conseil Comtal élu.

Au peuple du Maine,
A ceux qui liront ou se feront lire,
Fierté, Justice, Honneur.



    Annonçons que Cobra sera absent du conseil jusque début septembre avec dérogation du régnant Guillaume du Bivoac suivant l'article 5.3 de la charte du Conseil. Qu’il soit su que le poste de Connétable lui sera confié dès son retour et que Aure en aura la charge durant cette période.

    Citation :
    Article 5 : Du Devoir de présence et de participation
    Article 5.3 : Un conseiller comtal ne pourra pas envisager de retraite spirituelle supérieure à trois jours, sauf dérogation accordée par le Régnant du Maine, et devra en informer le conseil au plus tard la veille de son absence, afin que sa charge puisse être redistribuée.



Que cela soit dit,
Que cela soit su.


Redigé au palais du comte du Maine.
Le dix-septième jour du mois d’août de l’an mil quatre cent soixante, sous le règne de sa Majesté Louis.



Comte du Maine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: 17/08/60   Sam 25 Aoû - 16:39

Maelia... a écrit:
Citation :


De nous, Guillaume du Bivoac, Comte du Maine,
Du Conseil Comtal élu.

Au peuple du Maine,
A ceux qui liront ou se feront lire,
Fierté, Justice, Honneur.



    Citation :

    Charte du Collège des Juges

    A. De la constitution du collège des Juges.

    Article A.1: Le collège judiciaire est constitué de trois juges siégeant au tribunal. Nonobstant, le régnant peut, selon son bon vouloir ou les circonstances exceptionnelles, nommer un juge unique.
    Article A.2 : Les trois juges possèdent le même statut au sein du tribunal et du conseil comtal. Parmi les trois, le régnant du Maine choisit celui qui aura la charge d’énoncer le verdict In Gratibus au nom de ce collège judiciaire.
    Article A.3 : La nomination et la révocation des trois juges est libre à la volonté du régnant du Maine, entre conseillers élus et conseillers supplémentaires experts en justice. Cependant, le collège doit posséder au moins un conseiller élu pour énoncer le verdict.
    Article A.4 : Sauf exception, le régnant du Maine se doit de privilégier la nomination de conseillers élus aux conseillers supplémentaires.

    Suite aux articles présents ci dessus, nous recherchons deux volontaires parmi le peuple mainois afin d’assurer la justice à trois, toujours dans un soucis d'assurer la formation des personnes motivées. Si des personnes sont intéressées qu'elles envoient un courrier à Anatoline et nous étudierons avec attention leur demande.

    En attendant de trouver ces volontaires, le Juge Elendilefin occupera le poste seul..



Que cela soit dit,
Que cela soit su !


Rédigé au Palais des Comtes du Maine,
Le dix-septième jour du mois d’août de l’an mil quatre cent soixante, sous le règne de sa Majesté Louis.



Comte du Maine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: 17/08/60   Sam 25 Aoû - 16:40

Maelia... a écrit:
Citation :


De nous, Guillaume du Bivoac, Comte du Maine,
Du Conseil Comtal élu.

Au peuple du Maine,
A ceux qui liront ou se feront lire,
Fierté, Justice, Honneur.



    Annonçons par la présente la constitution du Conseil Comtal légitime du Maine :

  • Comte : Sa Grandeur, Guillaume du Bivoac
  • Vice Comtesse : Erraa de la Huchaudière


    A l'économie :

  • Bailli : Fcnfcnfcn
  • Commissaire au Commerce : Deli de Noldor
  • Commissaire aux Mines : Océane_ktf jusqu'au retour de Cobra puis Formatrice


    A la défense :

  • Prévôt des Maréchaux : Maelia D'Vlaanderen
  • Capitaine Royal : Nordick
  • Connétable : Aure jusqu'au retour de Cobra, puis CaM


    A la justice

  • Juge : Elendillefin
  • Procureur : Erraa de la Huchaudière


    A la communication et à l'animation :

  • Porte-Parole : Anatoline
  • Animation : Esquimote le Fin
  • Maxcotte du RITM : Max_premier


    Aux fonctions supplémentaires :

  • Chancelier : Son Excellence Théophraste Aurélien de Reikrigen
  • Rectrice : Myriam Lòftsson



Que cela soit dit,
Que cela soit su.


Redigé au palais du comte du Maine.
Le dix-septième jour du mois d’août de l’an mil quatre cent soixante, sous le règne de sa Majesté Louis.



Comte du Maine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: 21/08/60   Sam 25 Aoû - 16:41

Erraa a écrit:
Citation :


De nous, Guillaume du Bivoac, Comte du Maine,
Du Conseil Comtal élu.

Au peuple du Maine,
A ceux qui liront ou se feront lire,
Fierté, Justice, Honneur.



Nous prenons la plume ce jour pour accorder une dérogation à Augustin l'autorisant à se présenter à l'élection de maire de Mayenne.

    En effet, selon les lois du Comté, il lui manque 15 jours de résidence en Maine pour prétendre à un tel poste. Mais, il a sans aucun doute, montré sa volonté d'apprendre et de s'investir pour son Comté.

    Dans l'optique de la politique actuelle et de notre volonté de former la jeunesse, nous pensons que Augustin est un excellent candidat et adversaire dans cette élection.

    De plus, il y a un mois, la ville de Mayenne se trouvait en déficit de candidat. C'est donc d'un bon oeil que nous observons le déroulement de cette campagne.

    Merci de cette attention.

    Pour le Maine.


Que cela soit dit,
Que cela soit su.


Redigé au palais du comte du Maine.
Le vingt et unième jour du mois d’août de l’an mil quatre cent soixante, sous le règne de sa Majesté Louis.



Comte du Maine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: 22/08/60   Sam 25 Aoû - 16:42

Anatoline a écrit:
Citation :



De nous, Guillaume du Bivoac, Comte du Maine,
Du Conseil Comtal élu.

Au peuple du Maine,
A ceux qui liront ou se feront lire,
Fierté, Justice, Honneur.

Le Nouveau conseil tient à vous informer, vous rassurer d'un premier bilan réalisé

Mot du Comte

Après une semaine de mise en place, chacun prend ses marques doucement mais surement, les idées fusent qu'il en devient presque difficile de contenir tout le monde. Les taxes ont été instituées selon les calculs effectués lors de l'ancien conseil et nous commençons à mettre en place la ligne de conduite du RITM.




Un mot du prévôt ..pas novice!!

C'est avec une grande joie que j'ai repris ce poste que j'aimais tant.
C'est avec beaucoup d'enthousiasme que je remets petit à petit tout en ordre. Petit à petit car il y a du travail.

Comme vous avez pu le voir dans l'annonce postée par mes soins en gargote, je suis à la recherche de personnes voulant s'investir pour leur ville ou leur comté.

La maréchaussée était vide à mon retour dans les bureaux au château.
Je remercie les personnes qui m'ont écrit spontanément pour me proposer leur service.

L'annonce est encore en vigueur.

N'hésitez donc pas à continuer de m'écrire si vous voulez vous rendre utile.

Il manque un douanier pour Le Mans et un Montmirail.
Des CM actifs ou remplaçants pour les 4 villes.
La police pour les 4 villes.

Fait au Mans le XXII iéme jour du mois d'Aout de l'an de Grâce MCDLX



Le mot de la CaC !

De la CaC, nouvelle CaC. Je découvre encore le poste, mais entourée comme je le suis; je ne peux qu'être ravie de l'occuper !
Les premiers jours de la prise de fonction ont été quelques peu lents, mais tout a vite repris un rythme certain. Les échanges internes au Maine se font par mandat lorsque cela est possible et le duo bailli-commissaire au commerce semble fonctionner au mieux. Un échange a été réalisé avec la mairie d'Alençon, un autre est envisageable avec l'Orléans.
Pour toute question au / concernant le pôle économique, n'hésitez pas à m'écrire. Particulièrement si, comme nous, vous aimez beaucoup pains et blés.

Fait au Mans, le vingt-deuxième jour du mois d'août de l'an de grâce 1460.

Deli


Mot du procureur...Plus que novice

Les méchants se tiennent tranquilles ce qui permet à votre procureur dévouée de prendre ses marques et de lire lentement tous les textes pour se familiariser avec eux. Bientôt nous serons si proche que nous dînerons ensemble...

Note à tous les michants-pas-beau-vilains :
Continuez à être sage c'est trèèèès bien! Un bon point à tout ceux qui en feront la demande en fin de mandat.


Fait à Le Mans, le 22 d' août de l' an mil quatre cent soixente



Mot de la Maxcotte

Et bien, je mets à la disposition du conseil mes petits moyens, mes bras, pour entamer le tour du Maine prévu avec la Porte-Parole. Je l'aiderai si elle le souhaite à monter en chaque gargote une petite estrade pour le rapprochement des villageois qui pourront parler de leur village du point de vue positif ou négatif et ainsi remonter leurs doléances au conseil. Merci d'y rester courtois et de respecter la convivialité crée par cette proximité.



Mot de la bailli

Et bien pas de souci de mon coté, les gentilles petites bébétes sont là, je les bichonne, nourrie au blé, elles grandissent, je compte d’ailleurs sur les éleveurs qui les achètent, pour les bichonner à leur tour sinon gare à mon balai.

La trésorerie remonte petit à petit nous offrant chaque jour un peu plus de liberté d'action.

Quand aux institutions elles fonctionnent bien, aucun souci jusqu’à maintenant, grâce au fonctionnaires qui répondent toujours gentiment présent en cas de besoin et s'ils le peuvent.

Fait à Le Mans, le 22 d' août de l' an mil quatre cent soixente

fcnfcnfcn


Mot du juge.

Pas de nouveau procès lancé.
Un seul procès en cours, lancé lors du mandat comtal précédent. Le justiciable s'étant réfugié chez les moines, il est attendu de pied ferme à sa sortie.

Elendillefin


Le bureau du comité des fêtes ayant été abandonné, un dépoussiérage fût nécessaire. Ceci fait, les animateurs de chaque villes y ont été conviés.
Le Mans : Mokoton
Montmirail : Anatoline
Laval : Esquimote
Mayenne : ..
Nous attendons la personne représentant Mayenne pour mettre en place une Escapade Mainoise.

Le bureau des tribuns as également été ré-ouvert. Les tribuns y ont été également conviés.
Le Mans : Ricopat
Montmirail : Raphice
Laval : Esquimote
Mayenne : Eledhwen

Un bilan en fin de mois des nouveaux Mainois est envisagé. Le tribun de Montmirail est attendu !

Esquimote


Le mot du Connétable .... plus que novice.

Le stock d'arme est suffisant, pas besoin de plus. Nos soldats sont équipés et entrainés.

Les soldes des soldats sont actuellement gelées pour quelques jours mais le bilan des soldes dût sera bientôt réglés.

je suis disponible pour toutes questions ou discutions.

Fait le 23 août 1460.

Par Aure de Rubis


Mot de la CaM

Alors lors de cette première semaine, j'ai, dans un premier temps, "fait le tour" des mines afin de voir les fréquentations et de ce qui devait être réalisé, notamment, l'amélioration de la mine de fer. Dans ce but, dans un premier temps, j'ai favorisé un peu la mine de pierre afin d'augmenter un peu notre stock vu que nous allons en avoir besoin de 135 pour l'amélioration.

Oceane_ktf


Que cela soit dit,
Que cela soit su !



Rédigé au Palais des Comtes du Maine,
Le vingt quatrième jour du mois d’aout de l’an mil quarte cent soixante, sous le règne de sa Majesté Louis.



Comte du Maine.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Annonces du Comté du Maine   Jeu 20 Sep - 13:52

17/08/1460
17/08/1460
Maelia... a écrit:
Citation :


De nous, Guillaume du Bivoac, Comte du Maine,
Du Conseil Comtal élu.

Au peuple du Maine,
A ceux qui liront ou se feront lire,
Fierté, Justice, Honneur.



    Annonçons par la présente la constitution du Conseil Comtal légitime du Maine :

  • Comte : Sa Grandeur, Guillaume du Bivoac
  • Vice Comtesse : Erraa de la Huchaudière


    A l'économie :

  • Bailli : Fcnfcnfcn
  • Commissaire au Commerce : Deli de Noldor
  • Commissaire aux Mines : Océane_ktf jusqu'au retour de Cobra puis Formatrice


    A la défense :

  • Prévôt des Maréchaux : Maelia D'Vlaanderen
  • Capitaine Royal : Nordick
  • Connétable : Aure jusqu'au retour de Cobra, puis CaM


    A la justice

  • Juge : Elendillefin
  • Procureur : Erraa de la Huchaudière


    A la communication et à l'animation :

  • Porte-Parole : Anatoline
  • Animation : Esquimote le Fin
  • Maxcotte du RITM : Max_premier


    Aux fonctions supplémentaires :

  • Chancelier : Son Excellence Théophraste Aurélien de Reikrigen
  • Rectrice : Myriam Lòftsson



Que cela soit dit,
Que cela soit su.


Redigé au palais du comte du Maine.
Le dix-septième jour du mois d’août de l’an mil quatre cent soixante, sous le règne de sa Majesté Louis.



Comte du Maine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Annonces du Comté du Maine   Jeu 20 Sep - 13:53

17/08/1460
Maelia... a écrit:
Citation :


De nous, Guillaume du Bivoac, Comte du Maine,
Du Conseil Comtal élu.

Au peuple du Maine,
A ceux qui liront ou se feront lire,
Fierté, Justice, Honneur.



    Citation :

    Charte du Collège des Juges

    A. De la constitution du collège des Juges.

    Article A.1: Le collège judiciaire est constitué de trois juges siégeant au tribunal. Nonobstant, le régnant peut, selon son bon vouloir ou les circonstances exceptionnelles, nommer un juge unique.
    Article A.2 : Les trois juges possèdent le même statut au sein du tribunal et du conseil comtal. Parmi les trois, le régnant du Maine choisit celui qui aura la charge d’énoncer le verdict In Gratibus au nom de ce collège judiciaire.
    Article A.3 : La nomination et la révocation des trois juges est libre à la volonté du régnant du Maine, entre conseillers élus et conseillers supplémentaires experts en justice. Cependant, le collège doit posséder au moins un conseiller élu pour énoncer le verdict.
    Article A.4 : Sauf exception, le régnant du Maine se doit de privilégier la nomination de conseillers élus aux conseillers supplémentaires.

    Suite aux articles présents ci dessus, nous recherchons deux volontaires parmi le peuple mainois afin d’assurer la justice à trois, toujours dans un soucis d'assurer la formation des personnes motivées. Si des personnes sont intéressées qu'elles envoient un courrier à Anatoline et nous étudierons avec attention leur demande.

    En attendant de trouver ces volontaires, le Juge Elendilefin occupera le poste seul..



Que cela soit dit,
Que cela soit su !


Rédigé au Palais des Comtes du Maine,
Le dix-septième jour du mois d’août de l’an mil quatre cent soixante, sous le règne de sa Majesté Louis.



Comte du Maine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Annonces du Comté du Maine   Jeu 20 Sep - 13:55

Maelia... a écrit:
Citation :


De nous, Guillaume du Bivoac, Comte du Maine,
Du Conseil Comtal élu.

Au peuple du Maine,
A ceux qui liront ou se feront lire,
Fierté, Justice, Honneur.



    Annonçons que Cobra sera absent du conseil jusque début septembre avec dérogation du régnant Guillaume du Bivoac suivant l'article 5.3 de la charte du Conseil. Qu’il soit su que le poste de Connétable lui sera confié dès son retour et que Aure en aura la charge durant cette période.

    Citation :
    Article 5 : Du Devoir de présence et de participation
    Article 5.3 : Un conseiller comtal ne pourra pas envisager de retraite spirituelle supérieure à trois jours, sauf dérogation accordée par le Régnant du Maine, et devra en informer le conseil au plus tard la veille de son absence, afin que sa charge puisse être redistribuée.



Que cela soit dit,
Que cela soit su.


Redigé au palais du comte du Maine.
Le dix-septième jour du mois d’août de l’an mil quatre cent soixante, sous le règne de sa Majesté Louis.



Comte du Maine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annonces du Comté du Maine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Annonces du Comté du Maine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Charte du Conseil Comtal du Maine: Abrogée
» La Comté
» La Comté, une jolie utopie ?
» [CHARTE] Collège Nobiliaire du Maine
» Le poste des Shirriffs (autorisation d'entrée en Comté) et Caserne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aile Ouest du Palais des Comtes du Maine :: Panneau d'information :: Ce qu'il faut savoir tout court !-
Sauter vers: