L'aile Ouest du Palais des Comtes du Maine, réservée à la diplomatie, vous accueille en ses murs.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Annonces du Royaume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
T..o

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 103
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Annonces du Royaume    Jeu 7 Juin - 5:27

Citation :


Nous, Membres de la Chambre des Pairs de France,

Par la Grâce d'Aristote, qui crée toute chose, et dont toute chose est la création et le reflet et la volonté de Sa Majesté Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar.
Annonçons que le Royaume de France remettra le 21 juin MCDLX, cinq prix en monnaie sonnante et trébuchante aux artistes qui présenteront leurs oeuvres et l'emporteront pour ce qui suit :



  • I - Une bourse de 500 écus à l'auteur de la meilleure ballade ou du meilleur pas d'armes ;
  • II - Une bourse de 500 écus à l'auteur de la meilleure ode ou du meilleur dict ;
  • III - Une bourse de 500 écus à l'auteur du meilleur fabliau ;
  • IIII - Une bourse de 500 écus à l'auteur de la meilleure pièce de poésie libre (complainte, ...) ;
  • V - Une bourse de 500 écus à l'artiste qui dressera pour sa satisfaction le meilleur portrait de Sa Majesté Très Aristotélicienne Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar.



Nous énonçons ci-après les règles que suivront les artistes désireux de concourir pour les cinq prix mis en jeu par le Royaume pour favoriser les arts et encourager l'ingéniosité des poètes et miniaturistes, troubadours et ménestrels de toutes provinces. Délectez-vous de sonorités enivrantes et resplendissantes.



      Règle I - Les oeuvres devront être envoyées par missive exclusivement à  Sa Seigneurie Argael Devirieux (Via Forum, IG : Argael). Toutes, sans exceptions, seront rendues publiques à partir du 10 juin MCDLX et le demeureront jusqu'à la distinction des meilleures d'entre elles par le Roy et la Chambre des Pairs de France. Une règle de bien séance prévaudra sur tous les courriers.


      Règle II - Les récompenses aux vainqueurs seront attribuées par bon mandat ou lettre de change qui viendront les réclamer dans les trois mois sur les terres du Domaine Royal. Il est cependant également possible de les réclamer à l'une des provinces tenant commerce régulier avec lui, en cas d'accord préalable entre la Couronne, le concurrent et la tierce province. Le délai de trois mois vaut dès la nomination des vainqueurs par le biais d'une annonce.


      Règle III - Les concurrents devront s'efforcer, dans chacune des catégories, de suivre les règles qui sont dictées ci-après. L'attribution du prix ne se fera pas uniquement d'après le respect strict de ces contraintes formelles, même si celui-ci sera un élément d'appréciation.




I - Une bourse de la meilleure ballade ou du meilleur pas d'armes.


  • Le sujet, destiné à être chanté, sera populaire mais sans vulgarité. La ballade comprendra trois couplets de huit vers en octosyllabes, dont le huitième sera identique dans chaque couplet, suivis d'un envoi de quatre vers concluant la ballade; le tout sur trois rimes seulement.

  • Trame de composition :

Citation :
Couplet 1
Huit vers (octosyllabes) - 8e identique aux autres 8e
Couplet 2
Huit vers (octosyllabes) - 8e identique aux autres 8e
Couplet 3
Huit vers (octosyllabes) - 8e identique aux autres 8e
Envoi
Quatre vers (octosyllabe)


II - Une bourse de la meilleure ode ou du meilleur dict.


  • Le sujet est libre (lyrique, héroïque, courtois, religieux). Structure tripartite susceptible d'être répétée pour déployer le sujet : une strophe et une anti-strophe, d'un nombre égal de vers, se font contrepoids; elles sont suivies d'une épode généralement plus courte (en nombre de vers, et en métrique), au caractère conclusif. Les rimes sont libres.


  • Trame de composition :

[*]
Citation :
Strophe
n vers
En métrique x
Antistrophe
n vers
En métrique x
Epode
p vers ( p < n )
En métrique y (y < x )


  • Dict (ou « épopée »):

Citation :
Le thème est héroïque ou/et religieux ou/et historique ou/et merveilleux. Nombre et longueur des strophes, s'il y en a, sont libres, comme les rimes. La métrique est libre également, mais plutôt ample (entre l'octosyllabe et l'alexandrin, souvent le décasyllabe).


III - Une bourse du meilleur fabliau.


  • Composition :

Citation :
Le thème est lié à la vie quotidienne. Le fabliau est amusant et moqueur, éventuellement licencieux, irrespectueux ou provocateur par rapport aux valeurs de la noblesse et du clergé. Le fabliau est en octosyllabes, dans un récit court porté sur l'action et les dialogues. Nombre et longueur des strophes, s'il y en a, sont libres, comme les rimes.


IIII - Une bourse de la meilleure pièce de poésie libre (complainte ...).


  • Composition :

Citation :
Toute licence est ici laissée aux poètes pour plaire au public dans le choix du thème, de la forme et de la longueur.
Seule contrainte: la métrique doit être constante. Les rimes sont libres mais doivent être présentes.


V - Une bourse de 500 écus à l'artiste qui dressera pour sa satisfaction le meilleur portrait de Sa Majesté Très Aristotélicienne Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar.


  • Composition :

Citation :
Les artistes devront présenter un portrait représentant Sa Majesté Royale Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar dans sa gloire d’aujourd’hui ou d’hier.


Des détails complémentaires et des exemples seront donnés en ce lieu, où, seront remis les prix.

Qu'on se le dise!

Au Louvre, ce 29 Mai de l'an de grâce MCDLX




[*]

Citation :
Oyez, Oyez!

Afin d'encourager les muses terrestres, la Pairie a décidé de vous offrir chaque jour lecture d'un genre poétique, exemples fameux à l'appui.

Voici donc pour aujourd'hui:

La ballade et le pas d'arme...


La Ballade se fait avec des vers de huit pieds. Il y a trois couplets et demi, ce dernier (l'envoi) servant de refrain à l’occasion. Le tout se joue sur trois rimes et il faut donc choisir ces rimes dans des sonorités qui se retrouvent facilement dans des mots.

Si l'on en veut donner un schéma simple, voici ce qu'on peut dire:

Citation :
En octosyllabes
Sujet de chanson - donc plutôt populaire: quel qu'en soit le thème, éviter  le registre héroïque, le religieux et le "fin amor"

Couplet 1
Huit vers - 8e identique aux autres 8e
Rimes ABABBCBC

Couplet 2
Huit vers - 8e identique aux autres 8e
Rimes ABABBCBC

Couplet 3
Huit vers - 8e identique  aux autres 8e
Rimes ABABBCBC

Envoi
Quatre vers
Le premier commence par "Prince" ou "Amour" ou tout autre mot de noble allure et de courte longueur lançant l'adresse
Rime BCBC

Ainsi de celle qui suit:

Citation :
BALLADE DES FEMMES DE PARIS
(par François Villon)

Quoiqu'on tient belles langagères
Florentines, Vénitiennes,
Assez pour être messagères,
Et mêmement les anciennes,
Mais soient Lombardes, Romaines.
Genevoises, à mes périls,
Pimontoises, savoisiennes,
Il n'est bon bec que de Paris.

De beau parler tiennent chaïères,
Ce dit-on, les Napolitaines,
Et sont très bonnes caquetières
Allemandes et Prussiennes ;
Soient Grecques, Egyptiennes,
De Hongrie ou d'autres pays,
Espagnoles ou Catelennes,
Il n'est bon bec que de Paris.

Brettes, Suisses n'y savent guères,
Gasconnes, n'aussi Toulousaines :
De Petit Pont deux harengères
Les concluront, et les Lorraines,
Angloises et Calaisiennes,
(Ai-je beaucoup de lieux compris ?)
Picardes de Valenciennes ;
Il n'est bon bec que de Paris.

Prince, aux dames parisiennes
De bien parler donnez le prix ;
Quoi que l'on die d'Italiennes,
Il n'est bon bec que de Paris

Bien sur, comme toute forme, elle n'est pas figée. Le même Villon utilise aussi des strophes de dix vers, sur le même modèle de trois strophes, avec un envoi de six vers :

Citation :
EPITRE A MES AMIS

Ayez pitié, ayez pitié de moi,
A tout le moins, s'il vous plaît, mes amis !
En fosse gis, non pas sous houx ne mai,
En cet exil ouquel je suis transmis
Par Fortune, comme Dieu l'a permis.
Filles aimant jeunes gens et nouveaux,
Danseurs, sauteurs, faisant les pieds de veaux,
Vifs comme dards, aigus comme aiguillon,
Gousiers tintant clair comme cascaveaux,
Le laisserez là, le pauvre Villon ?

Chantres chantant à plaisance, sans loi,
Galants riant, plaisants en faits et dits,
Coureux allant francs de faux or, d'aloi,
Gens d'esperit, un petit étourdis,
Trop demourez, car il meurt entandis.
Faiseurs de lais, de motets et rondeaux,
Quand mort sera, vous lui ferez chaudeaux !
Où gît, il n'entre éclair ne tourbillon :
De murs épais on lui a fait bandeaux.
Le laisserez là, le pauvre Villon ?

Venez le voir en ce piteux arroi,
Nobles hommes, francs de quart et de dix,
Qui ne tenez d'empereur ne de roi,
Mais seulement de Dieu de paradis ;
Jeûner lui faut dimanches et merdis,
Dont les dents a plus longues que râteaux ;
Après pain sec, non pas après gâteaux,
En ses boyaux verse eau à gros bouillon ;
Bas en terre, table n'a ne tréteaux.
Le laisserez là, le pauvre Villon ?

Princes nommés, anciens, jouvenceaux,
lmpétrez-moi grâces et royaux sceaux,
Et me montez en quelque corbillon.
Ainsi le font, l'un à l'autre, pourceaux,
Car, où l'un brait, ils fuient à monceaux.
Le laisserez là, le pauvre Villon ?

Code:
[quote][img]http://img18.imageshack.us/img18/639/afficche.gif[/img]

[i]Nous,[/i] [size=16][b]Membres de la Chambre des Pairs de France[/b][/size],

[i]Par la Grâce d'Aristote, qui crée toute chose, et dont toute chose est la création et le reflet et la volonté de Sa Majesté Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar.
Annonçons que le Royaume de France remettra le 21 juin MCDLX, cinq prix en monnaie sonnante et trébuchante aux artistes qui présenteront leurs oeuvres et l'emporteront pour ce qui suit :[/i]

[i][list][*][b]I[/b] - Une bourse de 500 écus à l'auteur de la meilleure ballade ou du meilleur pas d'armes ;
[*][b]II[/b] - Une bourse de 500 écus à l'auteur de la meilleure ode ou du meilleur dict ;
[*][b]III[/b] - Une bourse de 500 écus à l'auteur du meilleur fabliau ;
[*][b]IIII[/b] - Une bourse de 500 écus à l'auteur de la meilleure pièce de poésie libre (complainte, ...) ;
[*][b]V[/b] - Une bourse de 500 écus à l'artiste qui dressera pour sa satisfaction le meilleur portrait de Sa Majesté Très Aristotélicienne Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar.[/list][/i]

[i]Nous énonçons ci-après les règles que suivront les artistes désireux de concourir pour les cinq prix mis en jeu par le Royaume pour favoriser les arts et encourager l'ingéniosité des poètes et miniaturistes, troubadours et ménestrels de toutes provinces. Délectez-vous de sonorités enivrantes et resplendissantes.[/i]

[list][list][b]Règle I[/b] - [i]Les oeuvres devront être envoyées par missive exclusivement à  Sa Seigneurie Argael Devirieux (Via Forum, IG : Argael). Toutes, sans exceptions, seront rendues publiques à partir du 10 juin MCDLX et le demeureront jusqu'à la distinction des meilleures d'entre elles par le Roy et la Chambre des Pairs de France. Une règle de bien séance prévaudra sur tous les courriers[/i].[/list]

[list][b]Règle II[/b] - [i]Les récompenses aux vainqueurs seront attribuées par bon mandat ou lettre de change qui viendront les réclamer dans les trois mois sur les terres du Domaine Royal. Il est cependant également possible de les réclamer à l'une des provinces tenant commerce régulier avec lui, en cas d'accord préalable entre la Couronne, le concurrent et la tierce province. Le délai de trois mois vaut dès la nomination des vainqueurs par le biais d'une annonce[/i].[/list]

[list][b]Règle III[/b] -[i] Les concurrents devront s'efforcer, dans chacune des catégories, de suivre les règles qui sont dictées ci-après. L'attribution du prix ne se fera pas uniquement d'après le respect strict de ces contraintes formelles, même si celui-ci sera un élément d'appréciation.[/i][/list][/list]


[size=16][i][b]I - Une bourse de la meilleure ballade ou du meilleur pas d'armes.[/b][/i][/size]

[list][*][i]Le sujet, destiné à être chanté, sera populaire mais sans vulgarité. La ballade comprendra trois couplets de huit vers en octosyllabes, dont le huitième sera identique dans chaque couplet, suivis d'un envoi de quatre vers concluant la ballade; le tout sur trois rimes seulement.[/i]

[*][i]Trame de composition :[/i] [/list]
[quote]Couplet 1
Huit vers (octosyllabes) - 8e identique aux autres 8e
Couplet 2
Huit vers (octosyllabes) - 8e identique aux autres 8e
Couplet 3
Huit vers (octosyllabes) - 8e identique aux autres 8e
Envoi
Quatre vers (octosyllabe)[/quote]


[size=16][i][b]II - Une bourse de la meilleure ode ou du meilleur dict.[/b][/i][/size]

[list][*][i]Le sujet est libre (lyrique, héroïque, courtois, religieux). Structure tripartite susceptible d'être répétée pour déployer le sujet : une strophe et une anti-strophe, d'un nombre égal de vers, se font contrepoids; elles sont suivies d'une épode généralement plus courte (en nombre de vers, et en métrique), au caractère conclusif. Les rimes sont libres.

[*]Trame de composition :[/i][*][*][/list][*][*]
[quote]Strophe
n vers
En métrique x
Antistrophe
n vers
En métrique x
Epode
p vers ( p < n )
En métrique y (y < x )[/quote]

[list][*][i]Dict (ou « épopée »):[/i][/list]
[quote]Le thème est héroïque ou/et religieux ou/et historique ou/et merveilleux. Nombre et longueur des strophes, s'il y en a, sont libres, comme les rimes. La métrique est libre également, mais plutôt ample (entre l'octosyllabe et l'alexandrin, souvent le décasyllabe).[/quote]


[size=16][i][b]III - Une bourse du meilleur fabliau.[/b][/i][/size]

[list][*][i]Composition :[/i][/list]
[quote]Le thème est lié à la vie quotidienne. Le fabliau est amusant et moqueur, éventuellement licencieux, irrespectueux ou provocateur par rapport aux valeurs de la noblesse et du clergé. Le fabliau est en octosyllabes, dans un récit court porté sur l'action et les dialogues. Nombre et longueur des strophes, s'il y en a, sont libres, comme les rimes.[/quote]


[size=16][i][b]IIII - Une bourse de la meilleure pièce de poésie libre (complainte ...).[/b][/i][/size]

[list][*][i]Composition :[/i][/list]
[quote]Toute licence est ici laissée aux poètes pour plaire au public dans le choix du thème, de la forme et de la longueur.
Seule contrainte: la métrique doit être constante. Les rimes sont libres mais doivent être présentes.[/quote]


[size=16][i][b]V - Une bourse de 500 écus à l'artiste qui dressera pour sa satisfaction le meilleur portrait de Sa Majesté Très Aristotélicienne Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar.[/b][/i][/size]

[list][*][i]Composition :[/i][/list]
[quote]Les artistes devront présenter un portrait représentant Sa Majesté Royale Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar dans sa gloire d’aujourd’hui ou d’hier.[/quote]


[i]Des détails complémentaires et des exemples seront donnés en ce lieu, où, seront remis les prix.

Qu'on se le dise!

Au Louvre, ce 29 Mai de l'an de grâce MCDLX[/i]
 [list][img]http://nsa21.casimages.com/img/2012/03/26/120326023948775091.png[/img]

[img]http://i800.photobucket.com/albums/yy288/SigillographieRR/Grands%20Offices%20Royaux/sceauroyalvert.png[/img][/list] [/quote][*][*]

[quote][b]Oyez, Oyez!

Afin d'encourager les muses terrestres, la Pairie a décidé de vous offrir chaque jour lecture d'un genre poétique, exemples fameux à l'appui.

Voici donc pour aujourd'hui:

[color=blue][size=18]La ballade et le pas d'arme...[/size][/color][/b]

La [size=18]Ballade[/size] se fait avec des vers de huit pieds. Il y a trois couplets et demi, ce dernier (l'envoi) servant de refrain à l’occasion. Le tout se joue sur trois rimes et il faut donc choisir ces rimes dans des sonorités qui se retrouvent facilement dans des mots.

Si l'on en veut donner un schéma simple, voici ce qu'on peut dire:

[quote]En octosyllabes
Sujet de chanson - donc plutôt populaire: quel qu'en soit le thème, éviter  le registre héroïque, le religieux et le "fin amor"

[u]Couplet 1[/u]
Huit vers - 8e identique aux autres 8e
Rimes ABABBCBC

[u]Couplet 2[/u]
Huit vers - 8e identique aux autres 8e
Rimes ABABBCBC

[u]Couplet 3[/u]
Huit vers - 8e identique  aux autres 8e
Rimes ABABBCBC

[u]Envoi[/u]
Quatre vers
Le premier commence par "Prince" ou "Amour" ou tout autre mot de noble allure et de courte longueur lançant l'adresse
Rime BCBC[/quote]

Ainsi de celle qui suit:

[quote][b][color=orange][size=18]BALLADE DES FEMMES DE PARIS[/size][/color]
[i](par François Villon)[/i]

[color=green]Quoiqu'on tient belles langagères
Florentines, Vénitiennes,
Assez pour être messagères,
Et mêmement les anciennes,
Mais soient Lombardes, Romaines.
Genevoises, à mes périls,
Pimontoises, savoisiennes,
Il n'est bon bec que de Paris.

De beau parler tiennent chaïères,
Ce dit-on, les Napolitaines,
Et sont très bonnes caquetières
Allemandes et Prussiennes ;
Soient Grecques, Egyptiennes,
De Hongrie ou d'autres pays,
Espagnoles ou Catelennes,
Il n'est bon bec que de Paris.

Brettes, Suisses n'y savent guères,
Gasconnes, n'aussi Toulousaines :
De Petit Pont deux harengères
Les concluront, et les Lorraines,
Angloises et Calaisiennes,
(Ai-je beaucoup de lieux compris ?)
Picardes de Valenciennes ;
Il n'est bon bec que de Paris.

Prince, aux dames parisiennes
De bien parler donnez le prix ;
Quoi que l'on die d'Italiennes,
Il n'est bon bec que de Paris[/color][/b][/quote]

Bien sur, comme toute forme, elle n'est pas figée. Le même Villon utilise aussi des strophes de dix vers, sur le même modèle de trois strophes, avec un envoi de six vers :

[quote][b][color=blue][size=18]EPITRE A MES AMIS[/size][/color]

[color=darkred]Ayez pitié, ayez pitié de moi,
A tout le moins, s'il vous plaît, mes amis !
En fosse gis, non pas sous houx ne mai,
En cet exil ouquel je suis transmis
Par Fortune, comme Dieu l'a permis.
Filles aimant jeunes gens et nouveaux,
Danseurs, sauteurs, faisant les pieds de veaux,
Vifs comme dards, aigus comme aiguillon,
Gousiers tintant clair comme cascaveaux,
Le laisserez là, le pauvre Villon ?

Chantres chantant à plaisance, sans loi,
Galants riant, plaisants en faits et dits,
Coureux allant francs de faux or, d'aloi,
Gens d'esperit, un petit étourdis,
Trop demourez, car il meurt entandis.
Faiseurs de lais, de motets et rondeaux,
Quand mort sera, vous lui ferez chaudeaux !
Où gît, il n'entre éclair ne tourbillon :
De murs épais on lui a fait bandeaux.
Le laisserez là, le pauvre Villon ?

Venez le voir en ce piteux arroi,
Nobles hommes, francs de quart et de dix,
Qui ne tenez d'empereur ne de roi,
Mais seulement de Dieu de paradis ;
Jeûner lui faut dimanches et merdis,
Dont les dents a plus longues que râteaux ;
Après pain sec, non pas après gâteaux,
En ses boyaux verse eau à gros bouillon ;
Bas en terre, table n'a ne tréteaux.
Le laisserez là, le pauvre Villon ?

Princes nommés, anciens, jouvenceaux,
lmpétrez-moi grâces et royaux sceaux,
Et me montez en quelque corbillon.
Ainsi le font, l'un à l'autre, pourceaux,
Car, où l'un brait, ils fuient à monceaux.
Le laisserez là, le pauvre Villon ?[/color][/b][/quote][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T..o

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 103
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Jeu 7 Juin - 5:28

Citation :
Oyez, oyez!

Ce soir nous vous parlerons du deuxième prix offert au concours, celui des odes et des dicts. L'une comme l'autre offrent une grande liberté de composition, contrairement au côté très formalisé de la ballade ou du pas d'arme décrit hier. Mais l'une comme l'autre nécessitent donc de leur auteur une grande cohérence dans l'organisation de son oeuvre, pour séduire son auditoire...


Les Odes et les Dicts...

Les Odes, d'abord... Une forme un peu passée de poésie. L'ode présente classiquement une structure tripartite susceptible d'être répétée: une strophe et une anti-strophe, d'un nombre égal de vers, se font contrepoids; elles sont suivies d'une épode généralement plus courte (nombre de vers, et métrique), au caractère conclusif. Mais cette structure de base peut être répétée et variée pour déployer le sujet, qui est aussi varié que possible.

Pour résumer schématiquement:

Citation :
Rimes libres
Nombre de strophes libres selon le schéma suivant
Tous sujets (lyrique, héroïque, courtoise, religieuse)

Strophe
n vers
En métrique x

Antistrophe
n vers
En métrique x

Epode
p vers (pEn métrique y (y

Mais à vrai dire, chacun fait avec ce modèle ce qu'il lui plait: l'Ode est un genre assez libre, l'essentiel en étant le mouvement ternaire.

Ainsi ici la métrique est entremêlée à l'intérieur de chaque strophe; couplée aux rimes:

Citation :
À LA FORET DE GASTINE
P. Ronsard

Couché sous tes ombrages verts,
Gastine, je te chante
Autant que les Grecs, par leurs vers
La forêt d'Érymanthe :

Car, malin, celer je ne puis
À la race future
De combien obligé je suis
À ta belle verdure,

Toi qui, sous l'abri de tes bois,
Ravi d'esprit m'amuses ;
Toi qui fais qu'à toutes les fois
Me répondent les Muses ;

Toi par qui de l'importun soin
Tout franc je me délivre,
Lorsqu'en toi je me perds bien loin,
Parlant avec un livre.

Tes bocages soient toujours pleins
D'amoureuses brigades
De Satyres et de Sylvains,
La crainte des Naïades !

En toi habite désormais
Des Muses le collège,
Et ton bois ne sente jamais
La flamme sacrilège !


L’épopée (ou dict) est un récit en vers d'aventures héroïques. Elle chante les héros, la gloire et les malheurs de l'homme et des dieux.

Les règles de l'épopée ne sont guère que les règles générales de la poésie, du bon sens et du goût. Le poète épique chante les actions héroïques des rois, les passions populaires et les guerres sanglantes; on lui recommande l'ordre, l'art de mettre les choses à leur place, le naturel, une marche rapide, un mélange heureux de la fiction et de la réalité. La grandeur du sujet et la majesté de la poésie sont les premières règles, parce quelles sont les premières inspirations du génie. L'intérêt s'y rattache naturellement. L'unité d'action n'est pas moins rigoureuse dans l'épopée que dans le drame. Le merveilleux, lié souvent aux propres croyances du poète, peut avoir sa place.

Pour résumer cette longue description d'un genre très large mais difficile:

Citation :
Rimes libres
Strophes libres (ou absence)
Métrique libre mais plutôt ample (entre l'octosyllabe et le dodécasyllabe alias alexandrin, souvent le décasyllabe)
Thème héroïque ou/et religieux ou/et historique ou et/ merveilleux

Au sein d'un dict peuvent prendre place plusieurs scènes de nature variée, comme ici:

Citation :
CHANSON DE ROLAND

Le Conseil

L'empereur s'en va sous un pin,
là en conseil il convoque ses barons :
« Seigneurs barons », dit l'empereur Charles
le roi Marsile m'a envoyé ses messagers.
De ses richesses, il veut me donner une grande quantité,
mais il me somme de retourner en France ;
il me suivra à Aix, en ma demeure,
il recevra notre foi qui plus que tout nous sauve. »
Roland dit au roi : « N'allez surtout pas croire Marsile !
Le roi Marsile s'est conduit en grand traître.
A Saragosse menez l'armée que vous avez rassemblée. »
Ganelon dit au roi : « Malheur si vous croyez un fou.
Puisque le roi Marsile vous annonce
qu'il deviendra, mains jointes, votre vassal,
qui vous conseille de rejeter cette offre
se soucie peu, sire, de quelle mort nous pourrons mourir. »


(...)

Exploits de Roland et Olivier

Le comte Roland chevauche à travers champ,
tient Durendal, qui tranche et frappe de taille,
des Sarrasins il fait un grand massacre.
Vous l'auriez vu là jeter les morts les uns sur les autres
et le sang clair qui jaillit sur le sol !
Et Olivier chevauche à travers la mêlée.
Sire Olivier a tiré sa bonne épée,
frappe un païen, Justin de Val-Ferrée,
lui coupe le crâne en deux par le milieu,
lui fend le corps et la brogne laquée or,
et la bonne selle aux gemmes serties dans l'or,
et tranche l'échine du destrier.
De toutes parts on crie « Montjoie ! »


http://lachansonderoland.d-t-x.com/

Citation :
Oyez, oyez!

Nous voici presque au terme de notre parcours en poésie, mais nous reste encore à célébrer la liberté de la poésie. Je vais vous parler du fabliau, ces petites pièces si inventives et si drôles.


Le fabliau - et la poésie libre!

Commençons par le fabliau... Le principe est simple: il s'agit de petites histoires en vers simples et amusants, et qui ne se proposent guère que de distraire ou de faire rire les auditeurs ou les lecteurs.

La versification est monotone, avec ses vers octosyllabiques, disposés par deux (ou encore disposés de manière la plus simple): rimes plates et souvent incorrectes; ce qui caractérise le récit c'est la concision, la rapidité, l'absence de tout pittoresque, et surtout la rapidité dans l'action et la vivacité des dialogues.

L'esprit est résolument laïque, rieur, parodique, parfois irrespectueux ou provocateur par rapport aux valeurs de la noblesse. On vante la ruse et l'esprit plus que la force et la noblesse, le vilain contre le seigneur, le curé peut être tourné en ridicule, voire Dieu et ses saints (mais gare à leurs foudres et à celles du clergé!) - détachés de toute sacralité.

Pour résumer:

Citation :
Rimes libres
Strophes libres (ou absence)
Octosyllabes
Récit court porté sur l'action et les dialogues
Thème prosaïque amusant ou moqueur

Ce qui donne autant de possibilités que d'auteurs, et des pièces de qualité bien sûr fort variable.

Citation :
BRUNNAIN, LA VACHE AU PRETRE
Jean Bodel (1165?-1210)

C'est d'un vilain et de sa femme
que je veux vous conter l'histoire.
Pour la fête de Notre-Dame, ils
allaient prier à l'église. Avant
de commencer l'office, le curé
vint faire son sermon; il dit
qu'il était bon de donner pour
l'amour de Dieu et que Dieu rendait
au double à qui donnait de bon coeur.
«Entends-tu, belle soeur, ce qu'a dit le
prêtre?» fait le vilain à sa femme.
«Qui pour Dieu donne de bon coeur
recevra de Dieu deux fois plus.
Nous ne pourrions mieux employer
notre vache, si bon te semble,
que de la donner au curé.
Elle a d'ailleurs si peu de lait.
- Oui, sire, je veux bien qu'il l'ait,
dit-elle, de cette façon.»
Ils regagnent donc leur maison,
et sans en dire davantage.
Le vilain va dans son étable;
prenant la vache par la corde,
il la présente à son curé.
Le prêtre était fin et madré:
«Beau sire, dit l'autre, mains jointes,
pour Dieu je vous donne Blérain.»
Il lui a mis la corde au poing,
et jure qu'elle n'est plus sienne.
«Ami, tu viens d'agir en sage,
répond le curé dom Constant
qui toujours est d'humeur à prendre;
Retourne en paix, tu as bien fait ton
devoir: si tous mes paroissiens étaient
aussi avisés que toi, j'aurais du bétail
en abondance.» Le vilain prend congé
du prêtre qui commande aussitôt
qu'on fasse, pour l'accoutumer, lier
Blérain avec Brunain, sa propre vache.

Le curé les mène en son clos,
trouve sa vache, ce me semble,
les laisse attachées l'une à l'autre.
La vache du prêtre se baisse,
car elle voulait pâturer.
Mais Blérain ne veut l'endurer
et tire la corde si fort
qu'elle entraîne l'autre dehors
et la mène tant par maison,
par chènevières et par prés
qu'elle revient enfin chez elle,
avec la vache du curé
qu'elle avait bien de la peine à mener.
Le vilain regarde, la voit;
il en a grande joie au coeur.
«Ah! dit-il alors, chère soeur,
il est vrai que Dieu donne au double.
Blérain revient avec une autre:
c'est une belle vache brune.
Nous en avons donc deux pour une.
Notre étable sera petite!»

Par cet exemple, ce fabliau nous montre
que fol est qui ne se résigne.
Le bien est à qui Dieu le donne
et non à celui qui le cache et enfouit.
Nul ne doublera son avoir
sans grande chance, pour le moins.
C'est par chance que le vilain
eut deux vaches, et le prêtre aucune.
Tel croit avancer qui recule.

Plus court peut être aussi vif:

Citation :
LE VILLAGEOIS QUI CHERCHE SON VEAU

Un villageois, ayant perdu son veau,
l'alla chercher dans la forêt prochaine.
Il se plaça sur l'arbre le plus beau,
pour mieux entendre,et pour voir dans la pleine.
Viens une dame avec un jonvenceau.
Le lieu leur plaît,l'eau leur vient à la bouche,
et le galant, qui sur l'herbe la couche,
crie, en voyant je ne sais quels appas:
"Ô dieux!que vois-je!et que ne vois-je pas !"
Sans dire quoi : car c'était lettres closes.
Lors le manant les arrêtant tout coi :
"Homme de bien, qui voyez tant de choses.
Voyez-vous point mon veau ? dites-le-moi."

Poésie libre

Bien sûr, ni la ballade, ni le pas d'arme, ni l'ode ou l'épopée, ni même le fabliau ne résument toute la poésie... Complainte, marche, hymne, épitaphe, simple quatrain, libelle, ... Qui ne trouverait poème à son goût? Nous les avons rassemblés dans le prix "Samuel Kamps", et nous avons décidé d'en donner quelques exemples issus de la biblothèque du Palais Saint-Pierre, au Castel de Lyon.

La chanson à boire...

Citation :
DU FEU !
(Charles d’Orléans, XVe)

En hiver, du feu, du feu !
Et en été, boire, boire !
C'est de quoi on fait mémoire,
Quand on vient en aucun lieu.

Ce n'est ni bourde, ni jeu,
Qui mon conseil voudra croire :
En hiver, du feu, du feu !
Et en été, boire, boire !

Chauds morceaux faits par bon queu
Faut en froid temps, voir, voir;
En chaud, froide pomme ou poire
C'est l'ordonnance de Dieu :
En hiver, du feu, du feu !

La complainte...

Citation :
COMPLAINTE DU ROI RENAUD
(Anonyme, multiples versions, depuis le XIIIe jusqu'au XVe)

Le roi Renaud de guerre revint
tenant ses tripes dans ses mains.
Sa mère était sur le créneau
qui vit venir son fils Renaud.

- Renaud, Renaud, réjouis-toi!
Ta femme est accouché d'un roi!
- Ni de ma femme ni de mon fils
je ne saurais me réjouir.

Allez ma mère, partez devant,
faites-moi faire un beau lit blanc.
Guère de temps n'y resterai:
à la minuit trépasserai.

Mais faites-le moi faire ici-bas
que l'accouchée n'lentende pas.
Et quand ce vint sur la minuit,
le roi Renaud rendit l'esprit..

(... sa femme, le lendemain, se rend à l'église accompagnée de sa belle mère ...)

Quand elle fut dans l'église entrée,
un cierge on lui a présenté.
Aperçut en s'agenouillant
la terre fraîche sous son banc.

- Mais dites-moi, mère m'amie,
pourquoi la terre est rafraîchie?
- Ma fille, ne puis plus vous le céler,
Renaud est mort et enterré.

(...)

Terre, ouvre-toi, terre fends-toi,
que j'aille avec Renaud, mon roi!
Terre s'ouvrit, terre fendit,
et ci fut la belle englouti.

La marche...

Citation :
MARCHE DE DIE
(Finn McCool, 1454)

Nous sommes les soldats de Dié!
Rentrant de patrouille,
par la poussière de nos routes habillés,
à travers tout le duché nous sommes allés,
prenez à témoins nos bottes usées.

Nous sommes les soldats de Dié!
Ramenant avec nous les brigands capturés,
nous honorons le serment que nous avons prêté,
contre vents et marées,
celui de protéger familles et foyers.

Nous sommes les soldats de Dié!
Rentrant de patrouille,
les mains calleuses et la gorge asséché,
d'avoir à nos ennemis,
fait goûter le fer de nos épées,
buvant une bière pour célebrer,
avec nos amis retrouvés.

Nous sommes les soldats de Dié!
Où il est de la vermine à fendre,
vous nous trouverez!
Casses-crânes et crèves-coeurs,
affectueusement nous fûment surnommés!
Et partout ou ça cogne,
vous nous verrez!
Mais sachez que ni l'amour, ni la mort,
ne sauraient nous effrayer!

Nous sommes les soldats de Dié!
Par le sang de nos ennemis,
et la sueur de nos frères,
à jamais nous sommes liés.
Telle une parenté,
aussi solide que les lames de nos épées,
tel de l'acier trempé.
Nous sommes les soldats de Dié!

Ou encore un inclassable:

Citation :
DIX AVRIL
Kroc le Bô, 1455)

Le dix du mois d’avril, ami faut s'en aller,
Faut aller faire la guerre, sans l'avoir demandé,
Aux chemins de la guerre, ne pousse pas de blé.

Faut aller faire la guerre à ces maudits Français,
Pour le duc pour la Duchesse qui sont dans leurs palais,
Aux chemins de la guerre, ne pousse pas de blé.

A la première campagne, me voilà prisonnier,
Celui qui me verse à boire, c'est un soldat français,
Aux chemins de la guerre ne pousse pas de blé.

A la deuxième campagne, un bras j'y ai laissé,
Quand j'irai voir ma mie, je pourrai plus l'embrasser,
Aux chemins de la guerre ne pousse pas de blé.

A la troisième campagne, mon cap'taine j'ai tué
Je l'ai laissé contre un arbre, le quittera plus jamais,
Aux chemins de la guerre ne pousse pas de blé.

Petit soldat de Bretagne, où donc est ton épée ?
Monsieur mon capitaine, il l'a dans son côté,
Aux chemins de la guerre, ne pousse pas de blé

Trois de mes camarades sont venus me chercher,
Pas un qui me regarde ou veuille me parler,
Aux chemins de la guerre, ne pousse pas de blé

Que l'on dise à ma mère, que la guerre elle m'a tué,
Mais que le duc de Bretagne c'est lui qui l'a pas gagnée,
Aux chemins de la guerre, ne pousse pas de blé

Aux chemins de la guerre, ne pousse pas de blé
S'il y en a qui moissonnent, ce ne sont pas nos fermiers,
S'il y en a qui engrangent, c'est pas dans nos grenier.

Code:
[quote][b]Oyez, oyez!

Ce soir nous vous parlerons du deuxième prix offert au concours, celui des odes et des dicts. L'une comme l'autre offrent une grande liberté de composition, contrairement au côté très formalisé de la ballade ou du pas d'arme décrit hier. Mais l'une comme l'autre nécessitent donc de leur auteur une grande cohérence dans l'organisation de son oeuvre, pour séduire son auditoire...[/b]

[color=green][size=18][b]Les Odes et les Dicts...[/b][/size][/color]

Les [size=18]Odes[/size], d'abord... Une forme un peu passée de poésie. L'ode présente classiquement une structure tripartite susceptible d'être répétée: une strophe et une anti-strophe, d'un nombre égal de vers, se font contrepoids; elles sont suivies d'une épode généralement plus courte (nombre de vers, et métrique), au caractère conclusif. Mais cette structure de base peut être répétée et variée pour déployer le sujet, qui est aussi varié que possible.

Pour résumer schématiquement:

[quote]Rimes libres
Nombre de strophes libres selon le schéma suivant
Tous sujets (lyrique, héroïque, courtoise, religieuse)

Strophe
n vers
En métrique x

Antistrophe
n vers
En métrique x

Epode
p vers (p<n)
En métrique y (y<x)[/quote]
 
Mais à vrai dire, chacun fait avec ce modèle ce qu'il lui plait: l'Ode est un genre assez libre, l'essentiel en étant le mouvement ternaire.

Ainsi ici la métrique est entremêlée à l'intérieur de chaque strophe; couplée aux rimes:

[quote][b][color=orange]À LA FORET DE GASTINE[/color]
[i]P. Ronsard[/i]

[color=green]Couché sous tes ombrages verts,
Gastine, je te chante
Autant que les Grecs, par leurs vers
La forêt d'Érymanthe :

Car, malin, celer je ne puis
À la race future
De combien obligé je suis
À ta belle verdure,

Toi qui, sous l'abri de tes bois,
Ravi d'esprit m'amuses ;
Toi qui fais qu'à toutes les fois
Me répondent les Muses ;

Toi par qui de l'importun soin
Tout franc je me délivre,
Lorsqu'en toi je me perds bien loin,
Parlant avec un livre.

Tes bocages soient toujours pleins
D'amoureuses brigades
De Satyres et de Sylvains,
La crainte des Naïades !

En toi habite désormais
Des Muses le collège,
Et ton bois ne sente jamais
La flamme sacrilège ![/color][/b][/quote]


 [size=18] L’épopée[/size] (ou dict) est un récit en vers d'aventures héroïques. Elle chante les héros, la gloire et les malheurs de l'homme et des dieux.

Les règles de l'épopée ne sont guère que les règles générales de la poésie, du bon sens et du goût. Le poète épique chante les actions héroïques des rois, les passions populaires et les guerres sanglantes; on lui recommande l'ordre, l'art de mettre les choses à leur place, le naturel, une marche rapide, un mélange heureux de la fiction et de la réalité. La grandeur du sujet et la majesté de la poésie sont les premières règles, parce quelles sont les premières inspirations du génie. L'intérêt s'y rattache naturellement. L'unité d'action n'est pas moins rigoureuse dans l'épopée que dans le drame. Le merveilleux, lié souvent aux propres croyances du poète, peut avoir sa place.

Pour résumer cette longue description d'un genre très large mais difficile:

[quote]Rimes libres
Strophes libres (ou absence)
Métrique libre mais plutôt ample (entre l'octosyllabe et le dodécasyllabe alias alexandrin, souvent le décasyllabe)
Thème héroïque ou/et religieux ou/et historique ou et/ merveilleux[/quote]

Au sein d'un dict peuvent prendre place plusieurs scènes de nature variée, comme ici:

[quote][b]CHANSON DE ROLAND

 [color=red][u]Le Conseil[/u][/color]

  [color=indigo]L'empereur s'en va sous un pin,
  là en conseil il convoque ses barons :
  « Seigneurs barons », dit l'empereur Charles
    le roi Marsile m'a envoyé ses messagers.
    De ses richesses, il veut me donner une grande quantité,
    mais  il me somme de retourner en France ;
    il me suivra à Aix, en ma demeure,
    il recevra notre foi qui plus que tout nous sauve. »
    Roland  dit au roi : « N'allez surtout pas croire Marsile !
  Le roi Marsile s'est conduit en grand traître.
  A Saragosse menez l'armée que vous avez rassemblée. »
  Ganelon dit au roi : « Malheur si vous croyez un fou.
  Puisque le roi Marsile vous annonce
  qu'il deviendra, mains jointes, votre vassal,
  qui vous conseille de rejeter cette offre
  se soucie peu, sire, de quelle mort nous pourrons mourir. »[/color]

(...)

[color=brown][u]Exploits de Roland et Olivier[/u][/color]

  [color=olive]Le comte Roland chevauche à travers champ,
  tient Durendal, qui tranche et frappe de taille,
  des Sarrasins il fait un grand massacre.
  Vous l'auriez vu là jeter les morts les uns sur les autres
  et le sang clair qui jaillit sur le sol !
  Et Olivier chevauche à travers la mêlée.
  Sire Olivier a tiré sa bonne épée,
  frappe un païen, Justin de Val-Ferrée,
  lui coupe le crâne en deux par le milieu,
  lui fend le corps et la brogne laquée or,
  et la bonne selle aux gemmes serties dans l'or,
  et tranche l'échine du destrier.
  De toutes parts on crie « Montjoie ! »[/color][/b]

[size=9]http://lachansonderoland.d-t-x.com/[/size][/quote][/quote]

[quote][b]Oyez, oyez!

Nous voici presque au terme de notre parcours en poésie, mais nous reste encore à célébrer la liberté de la poésie. Je vais vous parler du fabliau, ces petites pièces si inventives et si drôles.[/b]

[color=blue][size=18][b]Le fabliau - et la poésie libre![/b][/size][/color]

Commençons par le [size=18]fabliau[/size]... Le principe est simple: il s'agit de petites histoires en vers simples et amusants, et qui ne se proposent guère que de distraire ou de faire rire les auditeurs ou les lecteurs.

La versification est monotone, avec ses vers octosyllabiques, disposés par deux (ou encore disposés de manière la plus simple): rimes plates et souvent incorrectes;  ce qui caractérise le récit c'est la concision, la rapidité, l'absence de tout pittoresque, et surtout la rapidité dans l'action et la vivacité des dialogues.

L'esprit est résolument laïque, rieur, parodique, parfois irrespectueux ou provocateur par rapport aux valeurs de la noblesse. On vante la ruse et l'esprit plus que la force et la noblesse, le vilain contre le seigneur, le curé peut être tourné en ridicule, voire Dieu et ses saints (mais gare à leurs foudres et à celles du clergé!) - détachés de toute sacralité.

Pour résumer:

[quote]Rimes libres
Strophes libres (ou absence)
Octosyllabes
Récit court porté sur l'action et les dialogues
Thème prosaïque amusant ou moqueur[/quote]

Ce qui donne autant de possibilités que d'auteurs, et des pièces de qualité bien sûr fort variable.

[quote][b][color=brown]BRUNNAIN, LA VACHE AU PRETRE[/color]
[i]Jean Bodel (1165?-1210) [/i]

[color=green]C'est d'un vilain et de sa femme
que je veux vous conter l'histoire.
Pour la fête de Notre-Dame, ils
allaient prier à l'église. Avant
de commencer l'office, le curé
vint faire son sermon; il dit
qu'il était bon de donner pour
l'amour de Dieu et que Dieu rendait
au double à qui donnait de bon coeur.
«Entends-tu, belle soeur, ce qu'a dit le
prêtre?» fait le vilain à sa femme.
«Qui pour Dieu donne de bon coeur
recevra de Dieu deux fois plus.
Nous ne pourrions mieux employer
notre vache, si bon te semble,
que de la donner au curé.
Elle a d'ailleurs si peu de lait.
- Oui, sire, je veux bien qu'il l'ait,
dit-elle, de cette façon.»
Ils regagnent donc leur maison,
et sans en dire davantage.
Le vilain va dans son étable;
prenant la vache par la corde,
il la présente à son curé.
Le prêtre était fin et madré:
«Beau sire, dit l'autre, mains jointes,
pour Dieu je vous donne Blérain.»
Il lui a mis la corde au poing,
et jure qu'elle n'est plus sienne.
«Ami, tu viens d'agir en sage,
répond le curé dom Constant
qui toujours est d'humeur à prendre;
Retourne en paix, tu as bien fait ton
devoir: si tous mes paroissiens étaient
aussi avisés que toi, j'aurais du bétail
en abondance.» Le vilain prend congé
du prêtre qui commande aussitôt
qu'on fasse, pour l'accoutumer, lier
Blérain avec Brunain, sa propre vache.

Le curé les mène en son clos,
trouve sa vache, ce me semble,
les laisse attachées l'une à l'autre.
La vache du prêtre se baisse,
car elle voulait pâturer.
Mais Blérain ne veut l'endurer
et tire la corde si fort
qu'elle entraîne l'autre dehors
et la mène tant par maison,
par chènevières et par prés
qu'elle revient enfin chez elle,
avec la vache du curé
qu'elle avait bien de la peine à mener.
Le vilain regarde, la voit;
il en a grande joie au coeur.
«Ah! dit-il alors, chère soeur,
il est vrai que Dieu donne au double.
Blérain revient avec une autre:
c'est une belle vache brune.
Nous en avons donc deux pour une.
Notre étable sera petite!»

Par cet exemple, ce fabliau nous montre
que fol est qui ne se résigne.
Le bien est à qui Dieu le donne
et non à celui qui le cache et enfouit.
Nul ne doublera son avoir
sans grande chance, pour le moins.
C'est par chance que le vilain
eut deux vaches, et le prêtre aucune.
Tel croit avancer qui recule. [/color][/b][/quote]

Plus court peut être aussi vif:

[quote][b][color=brown]LE VILLAGEOIS QUI CHERCHE SON VEAU[/color]

[color=olive]Un villageois, ayant perdu son veau,
l'alla chercher dans la forêt prochaine.
Il se plaça sur l'arbre le plus beau,
pour mieux entendre,et pour voir dans la pleine.
Viens une dame avec un jonvenceau.
Le lieu leur plaît,l'eau leur vient à la bouche,
et le galant, qui sur l'herbe la couche,
crie, en voyant je ne sais quels appas:
"Ô dieux!que vois-je!et que ne vois-je pas !"
Sans dire quoi : car c'était lettres closes.
Lors le manant les arrêtant tout coi :
"Homme de bien, qui voyez tant de choses.
Voyez-vous point mon veau ? dites-le-moi."[/color][/b][/quote]

[size=18]Poésie libre[/size]

Bien sûr, ni la ballade, ni le pas d'arme, ni l'ode ou l'épopée, ni même le fabliau ne résument toute la poésie... Complainte, marche, hymne, épitaphe, simple quatrain, libelle, ... Qui ne trouverait poème à son goût? Nous les avons rassemblés dans le prix "Samuel Kamps", et nous avons décidé d'en donner quelques exemples issus de la biblothèque du Palais Saint-Pierre, au [url=http://chateau-de-lyon.forumactif.com/index.htm]Castel de Lyon[/url].

La chanson à boire...

[quote][b][color=red]DU FEU ![/color]
[i](Charles d’Orléans, XVe)[/i]

[color=orange]En hiver, du feu, du feu !
Et en été, boire, boire !
C'est de quoi on fait mémoire,
Quand on vient en aucun lieu.

Ce n'est ni bourde, ni jeu,
Qui mon conseil voudra croire :
En hiver, du feu, du feu !
Et en été, boire, boire !

Chauds morceaux faits par bon queu
Faut en froid temps, voir, voir;
En chaud, froide pomme ou poire
C'est l'ordonnance de Dieu :
En hiver, du feu, du feu ![/color][/b][/quote]

La complainte...

[quote][b][color=darkblue]COMPLAINTE DU ROI RENAUD[/color]
[i](Anonyme, multiples versions, depuis le XIIIe jusqu'au XVe)[/i]

[color=black]Le roi Renaud de guerre revint
tenant ses tripes dans ses mains.
Sa mère était sur le créneau
qui vit venir son fils Renaud.

- Renaud, Renaud, réjouis-toi!
Ta femme est accouché d'un roi!
- Ni de ma femme ni de mon fils
je ne saurais me réjouir.

Allez ma mère, partez devant,
faites-moi faire un beau lit blanc.
Guère de temps n'y resterai:
à la minuit trépasserai.

Mais faites-le moi faire ici-bas
que l'accouchée n'lentende pas.
Et quand ce vint sur la minuit,
le roi Renaud rendit l'esprit..

[i](... sa femme, le lendemain, se rend à l'église accompagnée de sa belle mère ...)[/i]

Quand elle fut dans l'église entrée,
un cierge on lui a présenté.
Aperçut en s'agenouillant
la terre fraîche sous son banc.

- Mais dites-moi, mère m'amie,
pourquoi la terre est rafraîchie?
- Ma fille, ne puis plus vous le céler,
Renaud est mort et enterré.

(...)

Terre, ouvre-toi, terre fends-toi,
que j'aille avec Renaud, mon roi!
Terre s'ouvrit, terre fendit,
et ci fut la belle englouti.[/color][/b][/quote]

La marche...

[quote][b][color=red]MARCHE DE DIE[/color]
[i](Finn McCool, 1454)[/i]

[color=indigo]Nous sommes les soldats de Dié!
Rentrant de patrouille,
par la poussière de nos routes habillés,
à travers tout le duché nous sommes allés,
prenez à témoins nos bottes usées.

Nous sommes les soldats de Dié!
Ramenant avec nous les brigands capturés,
nous honorons le serment que nous avons prêté,
contre vents et marées,
celui de protéger familles et foyers.

Nous sommes les soldats de Dié!
Rentrant de patrouille,
les mains calleuses et la gorge asséché,
d'avoir à nos ennemis,
fait goûter le fer de nos épées,
buvant une bière pour célebrer,
avec nos amis retrouvés.

Nous sommes les soldats de Dié!
Où il est de la vermine à fendre,
vous nous trouverez!
Casses-crânes et crèves-coeurs,
affectueusement nous fûment surnommés!
Et partout ou ça cogne,
vous nous verrez!
Mais sachez que ni l'amour, ni la mort,
ne sauraient nous effrayer!

Nous sommes les soldats de Dié!
Par le sang de nos ennemis,
et la sueur de nos frères,
à jamais nous sommes liés.
Telle une parenté,
aussi solide que les lames de nos épées,
tel de l'acier trempé.
Nous sommes les soldats de Dié![/color][/b][/quote]

Ou encore un inclassable:

[quote][b][color=olive]DIX AVRIL[/color]
[i]Kroc le Bô, 1455)[/i]

[color=brown]Le dix du mois d’avril, ami faut s'en aller,
Faut aller faire la guerre, sans l'avoir demandé,
Aux chemins de la guerre, ne pousse pas de blé.

Faut aller faire la guerre à ces maudits Français,
Pour le duc pour la Duchesse qui sont dans leurs palais,
Aux chemins de la guerre, ne pousse pas de blé.

A la première campagne, me voilà prisonnier,
Celui qui me verse à boire, c'est un soldat français,
Aux chemins de la guerre ne pousse pas de blé.

A la deuxième campagne, un bras j'y ai laissé,
Quand j'irai voir ma mie, je pourrai plus l'embrasser,
Aux chemins de la guerre ne pousse pas de blé.

A la troisième campagne, mon cap'taine j'ai tué
Je l'ai laissé contre un arbre, le quittera plus jamais,
Aux chemins de la guerre ne pousse pas de blé.

Petit soldat de Bretagne, où donc est ton épée ?
Monsieur mon capitaine, il l'a dans son côté,
Aux chemins de la guerre, ne pousse pas de blé

Trois de mes camarades sont venus me chercher,
Pas un qui me regarde ou veuille me parler,
Aux chemins de la guerre, ne pousse pas de blé

Que l'on dise à ma mère, que la guerre elle m'a tué,
Mais que le duc de Bretagne c'est lui qui l'a pas gagnée,
Aux chemins de la guerre, ne pousse pas de blé

Aux chemins de la guerre, ne pousse pas de blé
S'il y en a qui moissonnent, ce ne sont pas nos fermiers,
S'il y en a qui engrangent, c'est pas dans nos grenier.[/color][/b][/quote][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T..o

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 103
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Jeu 7 Juin - 5:28

Citation :

    OFFICE DES HUISSIERS DE FRANCE, PARIS :


    A tous ceux qui la présente liront,
    De nous, Ztneik du Ried, Premier Huissier de France.
    Salutations et providence,



    Par la présente, actons ce jour la démission de messire Lorenz von Frayner de ses fonctions d'Huissier Royal et par la même de ses activités au sein de la Maison Royale. Ceci en vertu d'une missive motivée et rédigée par ses soins, approuvée par le Grand Chambellan de France. Remercions le désormais ancien Officier Royal Lorenz von Frayner et lui souhaitons au demeurant une prolifique continuation.


    Que le Très-haut vous garde !
    Afin que nul ne puisse contester la validité de cette présente, apposons ici notre sceau.
    Rédigée au Louvre le XXIX de mai de l'an de Grâce MCDLX.







Citation :
Nous, Morganenn de Carpadant-Plantagenêt Première Dame de la chambre et Dame d'endoufielle, à tous ceux qui liront, ou se feront lire la présente, salut.


Annonçons ce jour avec l'accord du Grand chambellan la nomination de Dame Marion de Trévière-Ozéra, au poste de Dame de la Chambre , fonction qui se verra définitive après une période d’un mois à compter de ce jour.


Nous lui souhaitons bonne chance dans l’accomplissement de ses nouvelles fonctions, et l'invitons à se rendre au plus vite dans les locaux de la Curia Regis.


Faict et scellé de notre main, et par la volonté de Sa Majesté,
au Palais du Louvre,
Le trentième jour du joli moi de Mai de l’an de grasce mil quatre cent soixante.



Citation :
Nous, Akane Giffard – De Clairval, Duchesse de Cany, Vicomtesse de Vernon et Bolbec, Vicomtesse douairière de Carentan, Grand Chambellan de France, à tous ceux qui liront, ou se feront lire la présente, salut.

    Annonçons ce jour un appel à candidatures pour le poste de d’Intendant(e) aux Menus Plaisirs.

    Ces candidatures seront envoyées sous huitaine à compter de ce jour , à notre attention*.

    S’ensuivront entretiens ou questionnaires afin de connaitre les motivations de chaque candidat.

    Pour information et aide, voici les prérogatives liées au poste demandé :


      De l’intendant(e) aux Menus- Plaisirs

      Cet office est en charge de l’organisation de l’ensemble des distractions données à la Cour de France selon et pour le bon plaisir du Monarque.

      Il est dirigé par l’Intendant aux Menus-Plaisirs qui pourra être aidé par un adjoint. Pour ces besoins le service est amené à travailler avec les Fournisseurs Royaux et pourra nommer des Artistes Royaux.




Faict et scellé de notre main, au Palais du Louvre,
Le trentième jour de mai de l’an de grasce mil quatre cent soixante.



[/



* IG : Akane

Citation :
Nous, Morganenn de Carpadant-Plantagenêt Dame d'Endoufielle et Première Dame de la Chambre à tous ceux qui liront, ou se feront lire la présente, salut !

Annonçons ce jour l'ouverture officielle du recrutement de Dames et Gentilshommes de la Chambre.

Toutes personnes de toutes classes sociales désireuses de s'investir au sein de cet office est prié de nous envoyer une lettre de motivation jointe à un curriculum vitae (nom ig : morganenn). Pour de plus amples informations nous serons à votre disposition.


Les Dames et Gentilshommes de la Chambre ont la charge de la tenue des appartements royaux, du bien être environnemental du Souverain, dans les murs des résidences royales et lors des déplacements royaux, sous l'autorité de la Première Dame et, au besoin, en collaboration avec les autres Officiers de la Chambre, voire de la Maison Royale.

Ainsi, les Dames et Gentilshommes de la Chambre dirigent les serviteurs de la Chambre, aident le Roi ou la Reine à se vêtir et se dévêtir, avec les conseils avisés du Grand Maitre de la Garde Robe, et sont donc habilités à le ou la toucher.

Les Dames et Gentilshommes de la Chambre sont responsables de l'agencement et de l'apparat des Appartements Royaux et doivent, pour ce faire, recruter les meilleurs Fournisseurs du Royaume.

Les Dames et Gentilshommes de la Chambre peuvent à l'occasion participer à l'organisation, en collaboration avec l'Intendant aux Menus Plaisirs et avec son accord, des distractions et des évènements pour le bon plaisir du Roi ou de la Reine et de sa Cour.


Faict et scellé de notre main, et par la volonté de Sa Majesté,
au Palais du Louvre,
Le trentième jour du joli moi de Mai de l’an de grasce mil quatre cent soixante.




Citation :
De nous Akane Giffard – De Clairval, Duchesse de Cany, Vicomtesse de Vernon et Bolbec, Vicomtesse douairière de Carentan, Grand Chambellan, à tous ceux qui liront, ou se feront lire, salut.





    En notre qualité de Grand Chambellan de France, nous annonçons ce jour,

    La démission de Charles de Talleyrand,du poste d'aide aux cérémonies.

    C’est avec regret que nous acceptons cette démission. Nous le remercions pour le travail réalisé, et lui souhaitons bonne continuation dans ces projets futurs.


    De même, afin de veiller à ce que ce poste ne reste pas éternellement vacant, annonçons ce jour un appel à candidatures pour le poste d'aide aux cérémonies.

    Ces candidatures seront envoyées sous huitaine à compter de ce jour , à notre attention*.

    S’ensuivront entretiens ou questionnaires afin de connaitre les motivations de chaque candidat.

    Pour information et aide, voici les prérogatives liées au poste demandé :


    De la fonction d'Aide des Cérémonies

    Lui sont confiées les tâches subalternes, essentiellement de nature pratique de l'Office des Cérémonies.


    Que le Très-Haut veille sur toutes celles et tous ceux qui liront ou entendront la présente annonce.

    Faict et scellé de notre main,
    au Palais du Louvres, le troisième jour du mois de juin de l’an de grasce mil quatre cent soixante.







[rp]
Citation :

A Wonderanny d'Azayes,
A Elisabeth Stilton de Lasteyrie, Dame de Lusigny, son avocate,

Nous, Melior de Lioure, signifions par la présente que la Noble Assemblée des Pairs de France a débouté la saisine portant plainte à l’encontre d’une décision héraldique de destitution de fiefs concernant Wonderanny d'Azayes datée du quatrième jour du mois d'avril de l'an de Grâce 1460.

Demande a été formulée auprès de Montjoie, Roi d'Armes de France pour éclaircir certains points. Laquelle a exprimé la requête selon laquelle elle souhaite voir spécifié dans cette annonce son regret quant au délai de la réponse à cette saisine.

Il est apparu que le vingt-deuxième jour du mois de mars de l'an de Grâce 1460, Sémias de Marigny, alors Duc du Bourbon-Auvergne, a envoyé une missive à Auvergne, lui indiquant qu'il voulait voir retourner dans le giron du Bourbonnais-Auvergne la Baronnie de Veauce, la Seigneurie de Mauzun & la Seigneurie de Menat.
Il est apparu que la retraite effectuée par Wonderanny d'Azayes fut ponctuée d'une sortie au moins, ce qui aurait pu permettre l'envoi d'un courrier pour l'allégeance.
Le défaut d'allégeance ne peut être contesté.

Faict à Paris le troisième jour du mois de juin de l'an de Grâce 1460.






Pairs de France ayant participé à la prise de décision suite à la saisine : Thibaud-Xavier de Ludgarès, Marie Alice Jagellon, Armoria de Mortain, Valnor de Lande Morte, Dotch de Cassel, Lexhor d'Amahir, Bess Saincte Merveille-Rouben, Ztneik du Ried, Argael Devirieux.
[/rp]


Citation :
A Vous Primus Inter Parès, A Vous l'Assemblée des Pairs de France,
De Nous, Elisabeth Stilton de Lasteyrie, Dame de Lusigny et avocat de Wonderanny d'Ayayes,
Salutations,


    Nous demandons aujourd'hui à la grande assemblée des Pairs de France de traiter notre dossier d'appel d'une décision héraldique comme cela est prévu par le Codex Levan concernant une décision de la justice directe du tribunal héraldique. Notamment en cas de réduction à la roture comme c'est le cas dans cette affaire. Cela en vu d'une révision de procès en HCJ.

    Nous avons donc remplis le dépôt de saisine comme demandé par la Noble Assemblée des Pairs.

    Citation :
    Requérant : Wonderanny d'Ayayes

    Saisine concernant le Le Bourbonnais Auvergne

    Pièces du dossier :

        Contreseing Héraldique


    Citation :
    A sa Grâce Semias de Balsac, duc régnant du Bourbonnais-Auvergne,
    A Auvergne,
    A la noble assemblée du Bourbonnais-Auvergne,

    Votre Grâce Semias de Balsac, sachez que vous avez fait mouche en ordonnant la destitution de la Baronnie de Veauce et de la Seigneurie de Mauzun, je ne vous cache pas que mes sentiments furent partagés à la lecture de la missive signée de la main d’Auvergne. L’incompréhension et la colère ont rapidement fait place à une profonde tristesse. En effet vous n’êtes pas sans savoir que la Seigneurie de Mauzun m’a été octroyée par feue ma sœur Alivianne d’Azayes et que la Baronnie de Veauce me fut elle octroyée par le Bourbonnais-Auvergne. Je crois qu’il n’est pas plus à développer pour vous faire comprendre combien j’ai pu être touchée de votre décision. Autant dire que c’est au cœur que vous vous êtes attaqué par ce geste. Peut être vous ai-je, ou au Bourbonnais-Auvergne, un jour manqué de respect pour que cet écart soit si fermement sanctionné ? En tant que Chevalier je ne puis me laisser envahir par ces émotions diverses, je ne puis que garder la tête haute et ne manquerai pas de pardonner l’affront que vous m’avez fait subir. J’aimerai, si vous le permettez, vous rappeler que jamais je n’ai manqué une allégeance et au vu de tous ces éléments, je vous serai reconnaissante de bien vouloir réétudier votre décision durant ce nouveau mandat qu’il vous a été donné d’effectuer et pour lequel je vous félicite.

    Auvergne, je vous ai fait parvenir une rapide missive sans fioriture aucune de Montmirail, (IG le 12 mars-jour du début de la retraite) lorsque mes responsabilités auprès des ordres royaux m’ont enfin laissé la liberté de m’éclipser. Alors vous ne savez que trop bien que c'est éreintant et qu'à un moment il faut prendre quelques distances. Chose que je fis en entrant au monastère pendant environ un mois. Voilà donc la raison de mon silence lorsque vous m’avez recontacté pour me relancer, je vous prie de bien vouloir m’en excuser.

    Aux nobles du Bourbonnais-Auvergne qui se sont exprimés suite à cette destitution, je tenais à vous remercier et vous assure de ma plus grande reconnaissance, à ceux qui ne se sont pas encore manifestés, je vous demande humblement de bien vouloir soutenir ma cause auprès du Duc. Je sais que ma présence en nos terres se fait de plus en plus rare ces dernières années mais le Royaume en a décidé autrement, ce qui en rien n’empêche que mon cœur reste au Bourbonnais-Auvergne et que chacun d’entre vous le sait pertinemment.

    Suite aux conseils d’Auvergne, il est évident que je ferai appel de cette décision en déposant un dossier à la Pairie mais si je vous fais parvenir cette missive, ce jour, comprenez bien que je souhaite avant tout et de tout cœur que cette malheureuse situation trouve une issue favorable et noble, entre nous.

    Je prends la route ce soir pour rentrer en nos terres et me présenterai au Château dès mon arrivée pour y demander audience.

    Wonderanny d’Azayes
    Fait à Montmirail, le 16 Avril

      Citation :
      Expéditeur : Semias de Marigny
      Date d'envoi : 17/04/2012 - 18:50:57
      Titre : D'une destitution
      A Wonderanny d�Azayes,
      Nos respectueuses salutations.


      Nous avons pris connaissance de la missive que vous aurez fait parvenir à la Chambre des Nobles, et ne pouvons que saluer la mesure avec laquelle vous l'aurez écrite, compte-tenu de la situation.

      Nous ne sommes pas homme à préjuger des volontés et des disponibilités de chacun. Pour preuve, nous avons fait, au cours du précédent mandat, quérir le Duc de Lapalisse suite à son refus d'allégeance exprimé sur le vélin, parce que nous savions que celui-ci avait obtenu informations fortement erronées concernant les mesures que nous avions engagées. Et nous ne pouvions définitivement pas cautionner qu'un homme qui aura tant donné se voit porté responsable de propos détournés qui lui ont été rapportés. Par chance, celui-ci aura entendu nos arguments, et aura revu sa position.

      Aussi se peut-il que l'affaire qui nous oppose ne soit finalement que le fruit d'une incompréhension entre vous et nous. Pour prendre la difficile décision de votre décision, nous avons du nous en remettre uniquement aux propos tenu par Auvergne, qui se veut le garant de cette allégeance. Nous nous étions indignés de voir Messire Kad destitué sous le mandat de Mme de Valmonte, et il semblerait qu'aujourd'hui il en aille de même pour l'affaire nous opposant.

      Sachez, dès lors, que nous regrettons amèrement de n'avoir pas été plus attentif à vos empêchements, la faute au temps qui manque bien souvent au Duc pour se permettre de juger de chaque cas en toute objectivité, et de se consacrer pleinement à l'étude de ceux-ci, sans nul doute. Nous avons fait confiance à qui de droit, et peut-être n'aurions-nous pas du.

      Vous faites mention, dans votre lettre ouverte, d'une missive transmise à Auvergne le douzième de mars, missive dont nous n'avons pas eu connaissance. Aussi serons-nous prêt à entendre de vive voix vos propos et arguments, et allons de ce pas faire prévenir nos gens afin que Salle d'Audience vous soit attribuée à votre retour.

      Cordialement,


      Semias de Marigny, Duc du Bourbon-Auvergne.


    Citation :
    Votre Grace,

    Votre missive si rapide fut un soulagement je l’avoue. J’ai senti en ces lignes une ouverture, une discussion possible, la diplomatie qui je sais vous habiter, celle qui justement qui m’a permis de vous connaitre.

    J’avoue, j’ai douté-ce qui me ressemble peu, mais qui vous le comprendrez aisément face à une telle mesure est un sentiment que je ne pouvais pas ignorer-et je m’en excuse humblement mais tout comme vous je pense, maintenant, qu’il s’agit d’un fruit d’une simple incompréhension, d’un manque de temps, de communication parfois difficile quand la distance nous sépare de ces terres que nous chérissons tous.

    En bon et loyal Duc que vous êtes, je vous prie de protégez et rassurez Auvergne envers lequel je n’ai aucune animosité et assurez le de mon bon vouloir, et de tout mon respect.
    Surtout n’en voulez surtout pas aux pigeons qui parfois ne font pas leur chemin, surtout quand il est long, tout comme moi…

    Je vous ai dit rentrer au plus vite… Malheureusement, je vous avoue que je suis actuellement bloquée à Vendôme et cela jusqu’à demain matin, ce qui aurait été encore plus long si…. Bref ! Trêve d’explication relationnelle ou diplomatique… Vous n’êtes pas sans savoir que les mouvements d’armées et une certaine tension sévissent et qu’il m’est difficile de rentrer comme je le souhaitais, soit rapidement, en Bourbonnais-Auvergne. Et c’est ici que l’affaire se corse…

    Je viens d’apprendre par mes conseillers que je suis dans l’obligation de préparer un dossier d’appel puisque l'acte a été contresigné et que si d'ici demain, soit Jeudi, mon dossier n'est pas déposé, je serai réputée avoir été effectivement destituée.

    Votre Grace, bien que je vois très clairement, et apprécie amplement votre très bonne volonté à m’épauler, m’écouter, discuter, je pense que vous ne pouvez plus rien faire et cela m’en dépose.

    Comme je vous l’ai dit ces terres sont chères à mon cœur et j’ai promis de les défendre quand elles me furent attribuées, ce que je ferai tant que le Très Haut d’accordera présence en nos terres.
    Je déposerai donc demain, assistée de mes conseillers, un dossier à la Pairie, tout en stipulant notre audience prochaine en demandant si cela est possible un report de leur décision, le temps de nos discussions.

    J’ose espérer que cela vous conviendra et ne portera pas ombrage à l’audience que nous aurons dans les prochains jours.

    Wonderanny d'Ayayes.
    Vendôme, le 17 Avril 1460

    Motif de la saisine : Traitement des appels concernant les jugements émis par le Tribunal Héraldique.

    Arguments liés à la saisine :

    Cette saisine n'est voulu ni par le duc du Bourbonnais Auvergne ni par ma cliente. Tout deux voulaient régler l'affaire en privé seulement le contreseings existant, il ne reste que l'appel possible.
    Il y a eu incompréhension de toutes parts. Ce qui est fort dommageable. Tous les nobles du duché reconnaissent la valeur de ma cliente, le duc le premier.
    Les faits sont simples, la lettre pour les allégeances d'Auvergne et le départ en retraite de ma cliente datent du même jour. Elle n'a donc pas refusé de prêter allégeance mais elle n'a pas été disponible pour le faire. Un courrier rapide avait été envoyé à Auvergne.

    Personne ne sait pourquoi nous en sommes arrivé là mais il n'était absolument pas question pour ma cliente de ne pas faire ces allégeances, bien au contraire. Seulement chez les religieuses il y a des choses interdites et la correspondance en fait partie. Du moins dans ce genre de couvent là.

    Légalement, nous savons tous que lorsqu'un noble est en retraite il ne peut perdre ses titres pour défaut d'allégeance. Aussi nous demandons à la Très Noble Assemblée des Pairs de bien vouloir reconnaître le vice dans ce dossier et permettre à ma cliente de garder ses terres.


    Fait à Paris le dix neuvième jour de l'an de grasce quatorze cent soixante.





Code:
[quote]
[list][u]OFFICE DES HUISSIERS DE FRANCE, PARIS :[/u]


[i][size=16]A[/size] tous ceux qui la présente liront,
[size=16]D[/size]e nous, Ztneik du Ried, Premier Huissier de France.
[size=16]S[/size]alutations et providence,[/i]


Par la présente, actons ce jour la démission de messire Lorenz von Frayner de ses fonctions d'Huissier Royal et par la même de ses activités au sein de la Maison Royale. Ceci en vertu d'une missive motivée et rédigée par ses soins, approuvée par le Grand Chambellan de France. Remercions le désormais ancien Officier Royal Lorenz von Frayner et lui souhaitons au demeurant une prolifique continuation.


[i][size=16]Q[/size]ue le Très-haut vous garde !
[size=16]A[/size]fin que nul ne puisse contester la validité de cette présente, apposons ici notre sceau.
[size=16]R[/size]édigée au Louvre le XXIX de mai de l'an de Grâce MCDLX.[/i]



[img]http://img202.imageshack.us/img202/621/signaturederied.png[/img]
[img]http://img80.imageshack.us/img80/9624/sceauztneikjaune.png[/img][/list]
[/quote]

[quote]Nous, Morganenn de Carpadant-Plantagenêt Première Dame de la chambre et Dame d'endoufielle, à tous ceux qui liront, ou se feront lire la présente, salut.


Annonçons ce jour avec l'accord du Grand chambellan la nomination de Dame Marion de Trévière-Ozéra, au poste de Dame de la Chambre , fonction qui se verra définitive après une période d’un mois à compter de ce jour.


Nous lui souhaitons bonne chance dans l’accomplissement de ses nouvelles fonctions, et l'invitons à se rendre au plus vite dans les locaux de la Curia Regis.


Faict et scellé de notre main, et par la volonté de Sa Majesté,
au Palais du Louvre,
Le trentième jour du joli moi de Mai de l’an de grasce mil quatre cent soixante.

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=94&u=15863076][img]http://i46.servimg.com/u/f46/15/86/30/76/mc2cop12.png[/img][/url]
[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=95&u=15863076][img]http://i46.servimg.com/u/f46/15/86/30/76/jaunem11.png[/img][/url][/quote]

[quote] Nous, Akane Giffard – De Clairval, Duchesse de Cany, Vicomtesse de Vernon et Bolbec, Vicomtesse douairière de Carentan, Grand Chambellan de France, à tous ceux qui liront, ou se feront lire la présente, salut.

[list]Annonçons ce jour un  appel à candidatures  pour le poste de [b]d’Intendant(e) aux Menus Plaisirs.[/b]

Ces candidatures seront envoyées sous huitaine à compter de ce jour , à notre attention*.

S’ensuivront entretiens ou questionnaires afin de connaitre les motivations de chaque candidat.

Pour information et aide, voici les prérogatives liées  au poste demandé :


[list][b] De l’intendant(e) aux Menus- Plaisirs[/b]

Cet office est en charge de l’organisation de l’ensemble des distractions données à la Cour de France selon et pour le bon plaisir du Monarque.

 Il est dirigé par l’Intendant aux Menus-Plaisirs qui pourra être aidé par un adjoint. Pour ces besoins le service est amené à travailler avec les Fournisseurs Royaux et pourra nommer des Artistes Royaux.[/list]

[/list]

Faict et scellé de notre main, au Palais du Louvre,
Le trentième jour de mai de l’an de grasce mil quatre cent soixante.

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=156&u=12137205][img]http://i43.servimg.com/u/f43/12/13/72/05/signat30.png[/img][/url]

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=147&u=12137205][img]http://i43.servimg.com/u/f43/12/13/72/05/gcjuu712.png[/img][/url][/



* IG : Akane [/quote]

[quote]Nous, Morganenn de Carpadant-Plantagenêt Dame d'Endoufielle et Première Dame de la Chambre à tous ceux qui liront, ou se feront lire la présente, salut !

Annonçons ce jour l'ouverture officielle du recrutement de [b]Dames et Gentilshommes de la Chambre.[/b]

Toutes personnes de toutes classes sociales désireuses de s'investir au sein de cet office est prié de nous envoyer une lettre de motivation jointe à un curriculum vitae (nom ig : morganenn). Pour de plus amples informations nous serons à votre disposition.


Les Dames et Gentilshommes de la Chambre ont la charge de la tenue des appartements royaux, du bien être environnemental du Souverain, dans les murs des résidences royales et lors des déplacements royaux, sous l'autorité de la Première Dame et, au besoin, en collaboration avec les autres Officiers de la Chambre, voire de la Maison Royale.

Ainsi, les Dames et Gentilshommes de la Chambre dirigent les serviteurs de la Chambre, aident le Roi ou la Reine à se vêtir et se dévêtir, avec les conseils avisés du Grand Maitre de la Garde Robe, et sont donc habilités à le ou la toucher.

Les Dames et Gentilshommes de la Chambre sont responsables de l'agencement et de l'apparat des Appartements Royaux et doivent, pour ce faire, recruter les meilleurs Fournisseurs du Royaume.

Les Dames et Gentilshommes de la Chambre peuvent à l'occasion participer à l'organisation, en collaboration avec l'Intendant aux Menus Plaisirs et avec son accord, des distractions et des évènements pour le bon plaisir du Roi ou de la Reine et de sa Cour.


Faict et scellé de notre main, et par la volonté de Sa Majesté,
au Palais du Louvre,
Le trentième jour du joli moi de Mai de l’an de grasce mil quatre cent soixante.

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=99&u=15863076][img]http://i46.servimg.com/u/f46/15/86/30/76/mc2cop14.png[/img][/url]

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=98&u=15863076][img]http://i46.servimg.com/u/f46/15/86/30/76/jaunem12.png[/img][/url][/quote]

[quote]De nous Akane Giffard – De Clairval, Duchesse de Cany, Vicomtesse de Vernon et Bolbec, Vicomtesse douairière de Carentan, Grand Chambellan, à tous ceux qui liront, ou se feront lire, salut.


[list]


En notre qualité de Grand Chambellan de France, nous annonçons ce jour,

La démission de [b] Charles de Talleyrand[/b],du poste [b]d'aide aux cérémonies[/b].

C’est avec regret que nous acceptons cette démission. Nous le remercions pour le travail réalisé, et lui souhaitons bonne continuation dans ces projets futurs.


De même, afin de veiller à ce que ce poste ne reste pas éternellement vacant, annonçons ce jour un appel à candidatures pour le poste [b]d'aide aux cérémonies[/b].

Ces candidatures seront envoyées sous huitaine à compter de ce jour , à notre attention*.

S’ensuivront entretiens ou questionnaires afin de connaitre les motivations de chaque candidat.

Pour information et aide, voici les prérogatives liées au poste demandé :


[b]De la fonction d'Aide des Cérémonies[/b]

Lui sont confiées les tâches subalternes, essentiellement de nature pratique de l'Office des Cérémonies.


Que le Très-Haut veille sur toutes celles et tous ceux qui liront ou entendront la présente annonce.

Faict et scellé de notre main,
 au Palais du Louvres, le troisième jour du mois de juin de l’an de grasce  mil quatre cent soixante.[/list]

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=157&u=12137205][img]http://i43.servimg.com/u/f43/12/13/72/05/signat31.png[/img][/url]

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=147&u=12137205][img]http://i43.servimg.com/u/f43/12/13/72/05/gcjuu712.png[/img][/url]

[/quote]

[rp][quote]
[i][b][size=18]A[/size][/b][size=12] Wonderanny d'Azayes, [/size]
[b][size=18]A[/size][/b][size=12] Elisabeth Stilton de Lasteyrie, Dame de Lusigny, son avocate,

Nous,  Melior de Lioure, signifions par la présente que la Noble Assemblée des Pairs de France a débouté la saisine portant plainte à l’encontre d’une [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=78556501#78556501]décision héraldique de destitution de fiefs concernant Wonderanny d'Azayes  datée du quatrième  jour du mois d'avril  de l'an de Grâce 1460.[/url]

Demande a été formulée auprès de Montjoie, Roi d'Armes de France pour éclaircir certains points.  Laquelle a exprimé la requête selon laquelle elle souhaite voir spécifié dans cette annonce son regret quant au délai de la réponse à cette saisine.

Il est apparu que le vingt-deuxième jour du mois de mars de l'an de Grâce 1460, Sémias  de Marigny, alors Duc du Bourbon-Auvergne, a envoyé une missive à Auvergne, lui indiquant qu'il voulait voir retourner dans le giron du Bourbonnais-Auvergne  la Baronnie de Veauce, la Seigneurie de Mauzun & la Seigneurie de Menat.
Il est apparu que la retraite effectuée par Wonderanny d'Azayes fut ponctuée d'une sortie au moins, ce qui aurait pu permettre l'envoi d'un courrier pour l'allégeance.
Le défaut d'allégeance ne peut être contesté.

Faict à Paris le troisième jour du mois de juin de l'an de Grâce 1460.[/i][/size]

[img]http://img821.imageshack.us/img821/2679/maini.png[/img]

[URL=http://img641.imageshack.us/i/sceaumeliorfeejaune.png/][img]http://img641.imageshack.us/img641/8965/sceaumeliorfeejaune.png[/img][/URL]

[size=12][i]Pairs de France ayant participé à la prise de décision suite à la saisine : Thibaud-Xavier de Ludgarès, Marie Alice Jagellon, Armoria de Mortain, Valnor de Lande Morte,  Dotch de Cassel, Lexhor d'Amahir,  Bess Saincte Merveille-Rouben, Ztneik du Ried, Argael Devirieux. [/i][/size]
[/quote][/rp]


[quote][b]A Vous Primus Inter Parès, A Vous l'Assemblée des Pairs de France,
De Nous, Elisabeth Stilton de Lasteyrie, Dame de Lusigny et avocat de Wonderanny d'Ayayes,
Salutations, [/b]

[list]Nous demandons aujourd'hui à la grande assemblée des Pairs de France de traiter notre dossier d'appel d'une décision héraldique comme cela est prévu par le Codex Levan concernant une décision de la justice directe du tribunal héraldique. Notamment en cas de réduction à la roture comme c'est le cas dans cette affaire. Cela en vu d'une révision de procès en HCJ.

Nous avons donc remplis le dépôt de saisine comme demandé par la Noble Assemblée des Pairs.

[quote][b]Requérant : [/b] Wonderanny d'Ayayes

[b]Saisine concernant le[/b] Le Bourbonnais Auvergne

[b]Pièces du dossier :[/b]

[list][list][URL=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=78556501#78556501]Contreseing Héraldique[/url][/list][/list]

[quote]A sa Grâce Semias de Balsac, duc régnant du Bourbonnais-Auvergne,
A Auvergne,
A la noble assemblée du Bourbonnais-Auvergne,

Votre Grâce Semias de Balsac, sachez que vous avez fait mouche en ordonnant la destitution de la Baronnie de Veauce et de la Seigneurie de Mauzun, je ne vous cache pas que mes sentiments furent partagés à la lecture de la missive signée de la main d’Auvergne. L’incompréhension et la colère ont rapidement fait place à une profonde tristesse. En effet vous n’êtes pas sans savoir que la Seigneurie de Mauzun m’a été octroyée par feue ma sœur Alivianne d’Azayes et que la Baronnie de Veauce me fut elle octroyée par le Bourbonnais-Auvergne. Je crois qu’il n’est pas plus à développer pour vous faire comprendre combien j’ai pu être touchée de votre décision. Autant dire que c’est au cœur que vous vous êtes attaqué par ce geste. Peut être vous ai-je, ou au Bourbonnais-Auvergne, un jour manqué de respect pour que cet écart soit si fermement sanctionné ? En tant que Chevalier je ne puis me laisser envahir par ces émotions diverses, je ne puis que garder la tête haute et ne manquerai pas de pardonner l’affront que vous m’avez fait subir. J’aimerai, si vous le permettez, vous rappeler que jamais je n’ai manqué une allégeance et au vu de tous ces éléments, je vous serai reconnaissante de bien vouloir réétudier votre décision durant ce nouveau mandat qu’il vous a été donné d’effectuer et pour lequel je vous félicite.

Auvergne, je vous ai fait parvenir une rapide missive sans fioriture aucune de Montmirail, (IG le 12 mars-jour du début de la retraite) lorsque mes responsabilités auprès des ordres royaux m’ont enfin laissé la liberté de m’éclipser. Alors vous ne savez que trop bien que c'est éreintant et qu'à un moment il faut prendre quelques distances. Chose que je fis en entrant au monastère pendant environ un mois. Voilà donc la raison de mon silence lorsque vous m’avez recontacté pour me relancer, je vous prie de bien vouloir m’en excuser.

Aux nobles du Bourbonnais-Auvergne qui se sont exprimés suite à cette destitution, je tenais à vous remercier et vous assure de ma plus grande reconnaissance, à ceux qui ne se sont pas encore manifestés, je vous demande humblement de bien vouloir soutenir ma cause auprès du Duc. Je sais que ma présence en nos terres se fait de plus en plus rare ces dernières années mais le Royaume en a décidé autrement, ce qui en rien n’empêche que mon cœur reste au Bourbonnais-Auvergne et que chacun d’entre vous le sait pertinemment.

Suite aux conseils d’Auvergne, il est évident que je ferai appel de cette décision en déposant un dossier à la Pairie mais si je vous fais parvenir cette missive, ce jour, comprenez bien que je souhaite avant tout et de tout cœur que cette malheureuse situation trouve une issue favorable et noble, entre nous.

Je prends la route ce soir pour rentrer en nos terres et me présenterai au Château dès mon arrivée pour y demander audience.

Wonderanny d’Azayes
Fait à Montmirail, le 16 Avril [/quote]

[list][quote]Expéditeur : Semias de Marigny
Date d'envoi : 17/04/2012 - 18:50:57
Titre : D'une destitution
A Wonderanny d�Azayes,
Nos respectueuses salutations.


Nous avons pris connaissance de la missive que vous aurez fait parvenir à la Chambre des Nobles, et ne pouvons que saluer la mesure avec laquelle vous l'aurez écrite, compte-tenu de la situation.

Nous ne sommes pas homme à préjuger des volontés et des disponibilités de chacun. Pour preuve, nous avons fait, au cours du précédent mandat, quérir le Duc de Lapalisse suite à son refus d'allégeance exprimé sur le vélin, parce que nous savions que celui-ci avait obtenu informations fortement erronées concernant les mesures que nous avions engagées. Et nous ne pouvions définitivement pas cautionner qu'un homme qui aura tant donné se voit porté responsable de propos détournés qui lui ont été rapportés. Par chance, celui-ci aura entendu nos arguments, et aura revu sa position.

Aussi se peut-il que l'affaire qui nous oppose ne soit finalement que le fruit d'une incompréhension entre vous et nous. Pour prendre la difficile décision de votre décision, nous avons du nous en remettre uniquement aux propos tenu par Auvergne, qui se veut le garant de cette allégeance. Nous nous étions indignés de voir Messire Kad destitué sous le mandat de Mme de Valmonte, et il semblerait qu'aujourd'hui il en aille de même pour l'affaire nous opposant.

Sachez, dès lors, que nous regrettons amèrement de n'avoir pas été plus attentif à vos empêchements, la faute au temps qui manque bien souvent au Duc pour se permettre de juger de chaque cas en toute objectivité, et de se consacrer pleinement à l'étude de ceux-ci, sans nul doute. Nous avons fait confiance à qui de droit, et peut-être n'aurions-nous pas du.

Vous faites mention, dans votre lettre ouverte, d'une missive transmise à Auvergne le douzième de mars, missive dont nous n'avons pas eu connaissance. Aussi serons-nous prêt à entendre de vive voix vos propos et arguments, et allons de ce pas faire prévenir nos gens afin que Salle d'Audience vous soit attribuée à votre retour.

Cordialement,


Semias de Marigny, Duc du Bourbon-Auvergne.[/quote][/list]

[quote]Votre Grace,

Votre missive si rapide fut un soulagement je l’avoue. J’ai senti en ces lignes une ouverture, une discussion possible, la diplomatie qui je sais vous habiter, celle qui justement qui m’a permis de vous connaitre.

J’avoue, j’ai douté-ce qui me ressemble peu, mais qui vous le comprendrez aisément face à une telle mesure est un sentiment que je ne pouvais pas ignorer-et je m’en excuse humblement mais tout comme vous je pense, maintenant, qu’il s’agit d’un fruit d’une simple incompréhension, d’un manque de temps, de communication parfois difficile quand la distance nous sépare de ces terres que nous chérissons tous.

En bon et loyal Duc que vous êtes, je vous prie de protégez et rassurez Auvergne envers lequel je n’ai aucune animosité et assurez le de mon bon vouloir, et de tout mon respect.
Surtout n’en voulez surtout pas aux pigeons qui parfois ne font pas leur chemin, surtout quand il est long, tout comme moi…

Je vous ai dit rentrer au plus vite… Malheureusement, je vous avoue que je suis actuellement bloquée à Vendôme et cela jusqu’à demain matin, ce qui aurait été encore plus long si…. Bref ! Trêve d’explication relationnelle ou diplomatique… Vous n’êtes pas sans savoir que les mouvements d’armées et une certaine tension sévissent et qu’il m’est difficile de rentrer comme je le souhaitais, soit rapidement, en Bourbonnais-Auvergne. Et c’est ici que l’affaire se corse…

Je viens d’apprendre par mes conseillers que je suis dans l’obligation de préparer un dossier d’appel puisque l'acte a été contresigné et que si d'ici demain, soit Jeudi, mon dossier n'est pas déposé, je serai réputée avoir été effectivement destituée.

Votre Grace, bien que je vois très clairement, et apprécie amplement votre très bonne volonté à m’épauler, m’écouter, discuter, je pense que vous ne pouvez plus rien faire et cela m’en dépose.

Comme je vous l’ai dit ces terres sont chères à mon cœur et j’ai promis de les défendre quand elles me furent attribuées, ce que je ferai tant que le Très Haut d’accordera présence en nos terres.
Je déposerai donc demain, assistée de mes conseillers, un dossier à la Pairie, tout en stipulant notre audience prochaine en demandant si cela est possible un report de leur décision, le temps de nos discussions.

J’ose espérer que cela vous conviendra et ne portera pas ombrage à l’audience que nous aurons dans les prochains jours.

Wonderanny d'Ayayes.
Vendôme, le 17 Avril 1460[/quote]

[b]Motif de la saisine : [/b] Traitement des appels concernant les jugements émis par le Tribunal Héraldique.

[b]Arguments liés à la saisine :[/b]

Cette saisine n'est voulu ni par le duc du Bourbonnais Auvergne ni par ma cliente. Tout deux voulaient régler l'affaire en privé seulement le contreseings existant, il ne reste que l'appel possible.
Il y a eu incompréhension de toutes parts. Ce qui est fort dommageable. Tous les nobles du duché reconnaissent la valeur de ma cliente, le duc le premier.
Les faits sont simples, la lettre pour les allégeances d'Auvergne et le départ en retraite de ma cliente datent du même jour. Elle n'a donc pas refusé de prêter allégeance mais elle n'a pas été disponible pour le faire.  Un courrier rapide avait été envoyé à Auvergne.

Personne ne sait pourquoi nous en sommes arrivé là mais il n'était absolument pas question pour ma cliente de ne pas faire ces allégeances, bien au contraire. Seulement chez les religieuses il y a des choses interdites et la correspondance en fait partie. Du moins dans ce genre de couvent là.

Légalement, nous savons tous que lorsqu'un noble est en retraite il ne peut perdre ses titres pour défaut d'allégeance. Aussi nous demandons à la Très Noble Assemblée des Pairs de bien vouloir reconnaître le vice dans ce dossier et permettre à ma cliente de garder ses terres. [/quote][/list]

[list][i]Fait à Paris le dix neuvième jour de l'an de grasce quatorze cent soixante. [/i][/list]

[img]http://img4.hostingpics.net/pics/838679signature2.png[/img]

[list][img]http://img852.imageshack.us/img852/5067/eli1.png[/img][/list][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T..o

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 103
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Jeu 7 Juin - 5:29

Citation :



    A tous présents et à venir.


    Car il est dit que tout estre humain peut par une rédemption sincère rachetter fautes passées;
    Car il est dit que nul ne saurait ignorer les avis de nostre Chambre des Pairs;

    En vertu des prérogatives qui sont nostres;
    Annonçons en ce jour, Nostre décision d'accorder grâce royale à Edwen de Blanc-Combaz .

    Que son honneur soit désormais sauf .

    Ad Majorem Francia Gloriam.

    Rédigé et scellé le vingt neuvième jour du cinquième mois de l'an de Grasce mil quatre cent soixante.





Code:
[quote][list][list]
[img]http://img259.imageshack.us/img259/3966/annonceroyale.png[/img][/list]

[b]A tous présents et à venir.[/b]


[i][b] [size=18]C[/size]ar il est dit que tout estre humain peut par une rédemption sincère rachetter fautes passées;
Car il est dit que nul ne saurait ignorer les avis de nostre Chambre des Pairs;

En vertu des prérogatives qui sont nostres;
Annonçons en ce jour, Nostre décision d'accorder grâce royale à  Edwen de Blanc-Combaz .

Que son honneur soit désormais sauf .

Ad Majorem Francia Gloriam.

Rédigé et scellé le vingt neuvième jour du cinquième mois de l'an de Grasce mil quatre cent soixante.[/b][/i]

[img]http://nsa21.casimages.com/img/2012/03/26/120326023948775091.png[/img]

[img]http://i800.photobucket.com/albums/yy288/SigillographieRR/Grands%20Offices%20Royaux/sceauroyalvert.png[/img][/list][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T..o

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 103
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Mar 19 Juin - 19:05

De la plainte déposée à l'encontre de Llyr di Maggio d'Astralgan :
Citation :

A Varden d'Arezac, Comte d'Ossau, Chancelier de France,
Nous, Melior de Lioure, au nom de la Chambre des Pairs,

Après étude du dossier concernant la plainte déposée par le dénommé Altaiir Auditore Da Firenze à l'encontre de Llyr di Maggio d'Astralgan, pour des faits s'étant déroulés alors qu'icelui était Duc de Touraine, au motif de violation des Loys Royales, de non-respect de la Justice, de tenue de propos pouvant porter atteinte à la Couronne, de fermeture jugée abusive du conseil ducal de Touraine à certains conseillers et de mauvaise gestion du Duché.

Signifions qu'il n'y a pas motif pour un procès en Haute Cour de Justice et déclarons l'affaire close.

Faict à Paris le cinquième jour du mois de juin de l'an de Grâce 1460.







Pairs de France ayant participé à la prise de décision suite à la saisine : Thibaud-Xavier de Ludgarès, Ingeburge Magnusdotter von Ahlefeldt-Oldenbourg, Dotch de Cassel, Armoria de Mortain, Koyote de Cieux, Ztneik du Ried, Valnor de Lande Morte, Lexhor d'Amahir, Bess Saincte Merveille-Rouben, Aconit de Longueval.

Nomination au poste de Grand Panetier :


Citation :
De nous Lucie-Anne de Castelviray Shanley, Premier Maître d'Hôtel de sa Majesté, Maître des enluminures royales,
à tous ceux qui liront, ou se feront lire, salutations,



Nous annonçons ce jour la nomination de sieur Arnault d'Azayes au poste de Grand Panetier, fonction qui se verra définitive, si la période d'essai d'un mois à compter de ce jour, est effectuée avec succès.

Nous lui souhaitons bonne chance dans l'exercice de sa fonction nouvelle, et nous l'invitons aussitôt à se rendre en les locaux de la Curia Regis.


Faict et scellé de notre main,
au Palais du Louvres,
le cinq juin de l’an de grasce mil quatre cent soixante.



Code:
[u][b]De la plainte déposée à l'encontre de Llyr di Maggio d'Astralgan :[/b][/u]

[quote]
[i][b][size=18]A[/size][/b]  Varden d'Arezac, Comte d'Ossau, Chancelier de France,
Nous, Melior de Lioure, au nom de la Chambre des Pairs,

Après étude du dossier concernant  la plainte déposée par le dénommé Altaiir Auditore Da Firenze à l'encontre de Llyr di Maggio d'Astralgan, pour des faits s'étant déroulés alors qu'icelui était Duc de Touraine, au motif de violation des Loys Royales, de non-respect de la Justice, de tenue de propos pouvant porter atteinte à la Couronne, de fermeture jugée abusive du conseil ducal de Touraine à certains conseillers et de mauvaise gestion du Duché.

[b]Signifions qu'il n'y a pas motif pour un procès en Haute Cour de Justice et déclarons l'affaire close. [/b]

Faict à Paris le cinquième jour du mois de juin  de l'an de Grâce 1460.[/i]

[img]http://img821.imageshack.us/img821/2679/maini.png[/img]


[URL=http://img641.imageshack.us/i/sceaumeliorfeejaune.png/][img]http://img641.imageshack.us/img641/8965/sceaumeliorfeejaune.png[/img][/URL]

[size=12][i]Pairs de France ayant participé à la prise de décision suite à la saisine : Thibaud-Xavier de Ludgarès, Ingeburge Magnusdotter von Ahlefeldt-Oldenbourg, Dotch de Cassel, Armoria de Mortain, Koyote de Cieux, Ztneik du Ried, Valnor de Lande Morte, Lexhor d'Amahir, Bess Saincte Merveille-Rouben, Aconit de Longueval.[/i][/size]
[/quote]
[u][b]
Nomination au poste de Grand Panetier :[/b][/u]

[quote][i]De nous Lucie-Anne de Castelviray Shanley, Premier Maître d'Hôtel de sa Majesté, Maître des enluminures royales,
à tous ceux qui liront, ou se feront lire, salutations,[/i]


  Nous annonçons ce jour la nomination de sieur [b]Arnault d'Azayes[/b] au poste de Grand Panetier, fonction qui se verra définitive, si la période d'essai d'un mois à compter de ce jour, est effectuée avec succès.

Nous lui souhaitons bonne chance dans l'exercice de sa fonction nouvelle, et nous l'invitons aussitôt à se rendre en les locaux de la Curia Regis.


Faict et scellé de notre main,
au Palais du Louvres,
le cinq juin de l’an de grasce mil quatre cent soixante.


[img]http://img507.imageshack.us/img507/4422/signatureum.png[/img][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T..o

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 103
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Mar 19 Juin - 19:05

Citation :






    A tous présents et à venir.





    Le navire de commerce la "Dame des Corbières" du Capitaine Ribaute, a lâchement été coulé par la nave Génoise de guerre le
    "Goéland", du pirate Nagirrok de Kerouac.

    Cet acte que nous voulons croire isolé et du fait d'un sans Foy ni loy ne restera point impuni.

    Nous déclarons le dénommé Nagirrok de Kerouac ennemi du Royaume.
    Donnons ce jour ordre à nostre Marine de le couler sans sommation s'il osait reparaitre ailleurs que dans un cercueil de plomb en nostre souverain Royaume ou sur les eaux.
    Offrons prime de cinq cent écus à qui nous ramènera sa teste ou sera acteur de son trépas par fer, pendaison ou noyade.


    Que son nom soit honnis et son corps flétris par l'infamie.


    Rédigé et scellé à Paris, le quatrième jour du sixième mois de l'an de Grasce mil quatre cent soixante.





Code:
[quote][list][list][img]http://img259.imageshack.us/img259/3966/annonceroyale.png[/img][/list]





[b]A tous présents et à venir.[/b]



[i][b]

Le navire de commerce la "Dame des Corbières" du Capitaine  Ribaute, a lâchement été coulé par  la nave Génoise de guerre le
"Goéland", du pirate  Nagirrok de Kerouac.

Cet acte que nous voulons croire isolé et du fait d'un sans Foy ni loy ne restera point impuni.

Nous déclarons le dénommé Nagirrok de Kerouac ennemi du Royaume.
Donnons ce jour ordre à nostre Marine de le couler sans sommation s'il osait reparaitre ailleurs que dans un cercueil de plomb en nostre souverain Royaume ou sur les eaux.
Offrons prime de cinq cent écus à qui nous ramènera sa teste ou sera acteur de son trépas par fer, pendaison ou noyade.


Que son nom soit honnis et son corps flétris par l'infamie.


Rédigé et scellé à Paris, le quatrième jour du sixième mois de l'an de Grasce  mil quatre cent soixante.
[/b][/i]

[img]http://nsa21.casimages.com/img/2012/03/26/120326023948775091.png[/img]

[img]http://i800.photobucket.com/albums/yy288/SigillographieRR/Grands%20Offices%20Royaux/sceauroyalvert.png[/img][/list][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T..o

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 103
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Mar 19 Juin - 19:06

Citation :
A tous qui ces lignes liront ou se feront lire,


Nous, Gabriel Von Wittelsbach, Duc d'Espelette, Comte de Menton, Vicomte de Castellane, Baron de St Jean de Luz, Seigneur de Savigny, Président de la Cour d'Appel du Royaume de France, déclarons que :


La Cour d'Appel du Royaume de France recrute :
- De nouveaux Procureurs
- De nouveaux Juges.



Les candidats sont priés de nous faire parvenir une candidature s'apparentant à une lettre de motivations, dans laquelle nous demandons à ce que mention soit faite de leur parcours judiciaire ainsi que de leur intérêt à servir le Royaume via la Cour d'Appel.

Ces candidatures doivent être remises par courrier à nous-même, Gabriel Von Wittelsbach (MP sur ce forum à Godgaby), toutes les candidatures sont étudiées et conservées pour d'éventuels recrutements supplémentaire à l'avenir.


Rappelons que les candidats ne doivent jamais avoir été condamnés dans le Royaume de France pour les infractions suivantes : haute trahison, trahison, crime de sang, brigandage.

Rappelons également qu'ils ne doivent pas exercer dans l’instant une charge de justice ou de régnant, sauf si celle-ci devait prendre fin dans les jours prochains (7 jours maximum).


Rappelons enfin que les rôles propres à chacune des ces fonctions ont été rappelés dans les grandes lignes il y a peu sur le parvis, et qu'il convient que tout candidat en aie bien conscience avant de postuler auprès de nous.


Faict à Paris, ce sixième jour de juin de l'an mil quatre cent soixante.

Gabriel Von Wittelsbach,
Président de la Cour d'Appel


Code:
[quote]A tous qui ces lignes liront ou se feront lire,


Nous, Gabriel Von Wittelsbach, Duc d'Espelette, Comte de Menton, Vicomte de Castellane, Baron de St Jean de Luz, Seigneur de Savigny, Président de la Cour d'Appel du Royaume de France, déclarons que :


[b][size=18]La Cour d'Appel du Royaume de France recrute :
- De nouveaux Procureurs
- De nouveaux Juges.[/size][/b]


Les candidats sont priés de nous faire parvenir une candidature s'apparentant à une lettre de motivations, dans laquelle nous demandons à ce que mention soit faite de leur parcours judiciaire ainsi que de leur intérêt à servir le Royaume via la Cour d'Appel.

Ces candidatures doivent être remises par courrier à nous-même, [b][color=green]Gabriel Von Wittelsbach[/color][/b] (MP sur ce forum à Godgaby), toutes les candidatures sont étudiées et conservées pour d'éventuels recrutements supplémentaire à l'avenir.


[b]Rappelons que les candidats ne doivent jamais avoir été condamnés dans le Royaume de France pour les infractions suivantes : haute trahison, trahison, crime de sang, brigandage.

Rappelons également qu'ils ne doivent pas exercer dans l’instant une charge de justice ou de régnant, sauf si celle-ci devait prendre fin dans les jours prochains (7 jours maximum).[/b]

Rappelons enfin que les rôles propres à chacune des ces fonctions ont été rappelés dans les grandes lignes il y a peu sur le parvis, et qu'il convient que tout candidat en aie bien conscience avant de postuler auprès de nous.


Faict à Paris, ce sixième jour de juin de l'an mil quatre cent soixante.

Gabriel Von Wittelsbach,
Président de la Cour d'Appel
[img]http://membres.multimania.fr/justiceprovence/screen/signature.gif[/img]
[img]http://i83.servimg.com/u/f83/12/63/67/06/sceauc10.gif[/img][img]http://img29.imageshack.us/img29/7592/godgaby2.png[/img][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T..o

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 103
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Mar 19 Juin - 19:07

Citation :
Nous, Dotch de Cassel, Grand Maitre de France,
À tous ceux qui la présente annonce liront ou se feront lire,

Salutation

Par la présente faisons savoir :

Que Alandrisse de Montbazon-Navailles de Lortz, Premier Secrétaire d'Etat, nous a présentée sa démission,

Que toute personne souhaitant postuler à ce Grand Office peut nous faire parvenir candidature par missive, jusqu'au mercredi 13 juin 1460,

Que nous remercions grandement, Alandrisse de Montbazon-Navailles de Lortz, Comtesse de Pézénas, pour le travail effectué au sein de la Curia Regis et de son office. Nous lui souhaitons bonne continuation.

Faict à Honfleur, le septième jour du sixième mois de l'An de Grâce Mil Quatre Cent Soixante.

Signé et scellé de notre main.




Dotch de Cassel,
Grand Maître de France
Citation :

    De nous, Adeline de Courcy, Grande Rectrice de l’Ostel Dieu de Paris,
    A tous ceux qui liront ou se feront lire,

    Nous annonçons qu’une nouvelle session débutera le 1er juillet de l’an de grâce 1460 au sein de la Faculté de l’Ostel Dieu de Paris et qu’à cette occasion, toutes personnes désirant suivre le cursus de médecine est invitées à se rendre au secrétariat de la faculté afin d’y retirer et déposer le dossier d’inscription.

    Fait à Paris, le 31ème jour de mai de l’an de grâce MCDLX



Code:
[quote]Nous, Dotch de Cassel, Grand Maitre de France,
À tous ceux qui la présente annonce liront ou se feront lire,

Salutation

Par la présente faisons savoir :

Que [b]Alandrisse de Montbazon-Navailles de Lortz[/b], Premier Secrétaire d'Etat, nous a présentée sa démission,

Que toute personne souhaitant postuler à ce Grand Office peut nous faire parvenir candidature par missive, jusqu'au [u]mercredi 13 juin 1460[/u],

Que nous remercions grandement, [b]Alandrisse de Montbazon-Navailles de Lortz[/b], Comtesse de Pézénas, pour le travail effectué au sein de la Curia Regis et de son office. Nous lui souhaitons bonne continuation.

Faict à Honfleur, le septième jour du sixième mois de l'An de Grâce Mil Quatre Cent Soixante.

Signé et scellé de notre main.

[img]http://nsm05.casimages.com/img/2011/07/17/110717091742233668483557.png[/img]
[img]http://img159.imageshack.us/img159/7680/grandmaitredefrancejayj4.gif[/img]

Dotch de Cassel,
Grand Maître de France[/quote]
[quote][img]http://img69.xooimage.com/files/b/3/9/hd_etendardp_pt-290ddd8.png[/img]
[list][i]De nous, Adeline de Courcy, Grande Rectrice de l’Ostel Dieu de Paris,
A tous ceux qui liront ou se feront lire,

Nous annonçons qu’une [u][b]nouvelle  session [/b][/u] débutera le [u][b]1er juillet[/b][/u] de l’an de grâce 1460 au sein de la Faculté de l’Ostel Dieu de Paris et qu’à cette occasion, toutes personnes désirant suivre le cursus de médecine est invitées à se rendre au [url=http://aumonerieroyale.forumpro.fr/f61-secretariat][b]secrétariat[/b][/url] de la faculté afin d’y retirer et déposer le dossier d’inscription.

Fait à Paris, le 31ème jour de mai de l’an de grâce MCDLX [/i]

[img]http://img267.imageshack.us/img267/4752/signatureadeline2.png[/img][img]http://i800.photobucket.com/albums/yy288/SigillographieRR/Estampe_Varenne/deedeejaune.png[/img][/list][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T..o

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 103
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Mar 19 Juin - 19:07

Recrutement :

Citation :
A tous, présents et à venir, qui ces lignes liront ou se feront lire

Salut et paix!

Nous, Aliénor Vastel, Dame de Lesmont et Grand Audiencier auprès de la Grande Chancellerie de France,

rappelons que la Chambre des Exécutions de la Grande Chancellerie recrute des Audienciers.

Ceux-ci seront en charge de veiller à l'application des verdicts rendus par les Cours de la Grande Chancellerie de France.

Intéressé par le droit et la justice ? Envie d'oeuvrer au sein d'un Grand Office ? Les candidatures sont à adresser à Aliénor Vastel [par MP sur ce forum à Alienor_vastel], et ce le plus rapidement possible, cet appel pouvant prendre fin à tout moment.


Fait le onzième jour de juin de l'an de de grâce MCDLX.




Citation :

    OFFICE DES HUISSIERS DE FRANCE, PARIS :


    A tous ceux qui la présente liront,
    De nous, Ztneik du Ried, Premier Huissier de France.
    Salutations et providence,



    Par la présente portons à la connaissance de tous, l'ouverture des candidatures au poste d'Huissier Royal de France.

    A compter de la date du vendredi 08 juin de l'an de grâce 1460, les candidatures devront être motivées et rédigées à l'adresse du Premier Huissier de France ou du Grand Chambellan de France. L'appel à candidature sera clôt après neuf journées soit jusqu’au dimanche 17 juillet 1460 à minuit. Qu'il soit su que seules 2 candidatures seront retenues et que réponse sera donnée à chaque postulant. Pour rappel, en vertu de l'actuelle Charte des Huissiers, des attentes portées :

    • Les Huissiers Royaux sont en charge de la gestion des entrées au sein du Palais Royal du Louvre, et de toutes les autres résidences royales abritant le Roy ou la Reine ainsi que les membres de la famille royale.

    • Les Huissiers Royaux régissent les entrées et les annoncent lors des cérémonies de la Cour.

    • Les Huissiers Royaux sont stationnés aux portes des divers salles afin d’en restreindre l’entrée et de veiller au respect des règles de l’étiquette.

    • Les Huissiers Royaux sont, de part leur fonction, autorisés à demander aux visiteurs et invités du Louvres dérogeant par leur comportement à la conduite requise au sein de la Cour, ou dont la présence apparaît comme indésirable, de sortir de l’enceinte du Palais.

    • Les Huissiers Royaux sont habilités, en cas de résistance, à faire appel à la Garde Royale pour faire sortir les individus concernés.


    Restant à disposition de tout à chacun pour tout complément d'information relatif à l'Office des Huissiers Royaux.


    Que le Très-haut vous garde !
    Afin que nul ne puisse contester la validité de cette présente, apposons ici notre sceau.
    Rédigée au Louvre le VIII de juin de l'an de Grâce MCDLX.







Nomination :

Citation :
De nous Akane Giffard – De Clairval, Duchesse de Cany, Vicomtesse de Vernon et Bolbec, Vicomtesse douairière de Carentan, Grand Chambellan, à tous ceux qui liront, ou se feront lire, salut.





    En notre qualité de Grand Chambellan de France, nous annonçons ce jour,

    La nomination d’ Elizabelle d’Armanti , au poste d’Intendant aux Menus Plaisirs.

    Nous lui souhaitons bonne chance dans sa nouvelle fonction et l’invitons à se rendre au plus vite dans les locaux de la Curia Regis.

    Que le Très-Haut veille sur toutes celles et tous ceux qui liront ou entendront la présente annonce.

    Faict et scellé de notre main,
    au Palais du Louvres, le dixième jour du mois de juin de l’an de grasce mil quatre cent soixante.





Citation :
De nous Kalimalice d’Austrasie duchesse du Dunois et de Cheroy , baronne de Sully, dame d’Allanche et St Firmin des bois, Maréchal de France du domaine royal avec l'accord du Connétable de France

à tous ceux qui le présent écrit liront ou se feront lire


Annonçons la démission de Gwenhwyvar uí Fergus, Duchesse de Crécy-en-Brie, Baronne de Boissy-le-Châtel capitaine royal de Champagne .Nous lui souhaitons bonne route

A sa place annonçons la nomination du nouveau Capitaine Royal dame Hersent . Nous souhaitons au nouveau Capitaine Royal de poursuivre avec la même rigueur et le même dévouement, dont il a su faire preuve jusqu'à présent, dans la nouvelle charge qui s'offre à lui.

Que cela soit su de tous et toutes,

Faict à PaRis le 5 eme jour de juin de l'an MCDLX

kali ,Marie ,Liselotte de Cheroy


Code:
[u][b]Recrutement :[/b]
[/u]
[quote][i]A tous, présents et à venir, qui ces lignes liront ou se feront lire

Salut et paix!

Nous, Aliénor Vastel, Dame de Lesmont et Grand Audiencier auprès de la Grande Chancellerie de France,

rappelons que la [b][size=16]Chambre des Exécutions de la Grande Chancellerie recrute des Audienciers.[/size][/b]

Ceux-ci seront en charge de veiller à l'application des verdicts rendus par les Cours de la Grande Chancellerie de France.

Intéressé par le droit et la justice ? Envie d'oeuvrer au sein d'un Grand Office ? Les candidatures sont à adresser à Aliénor Vastel [par MP sur ce forum à Alienor_vastel], et ce le plus rapidement possible, cet appel pouvant prendre fin à tout moment.


Fait le onzième jour de juin de l'an de de grâce MCDLX. [/i]

[img]http://i20.servimg.com/u/f20/15/80/41/19/signat12.gif[/img]
[img]http://i800.photobucket.com/albums/yy288/SigillographieRR/Noblesse%20de%20France/V%20-%20Noblesse%20de%20France/sceaualienorvasteljaune.png[/img][/quote]

[quote]
[list][u]OFFICE DES HUISSIERS DE FRANCE, PARIS :[/u]


[i][size=16]A[/size] tous ceux qui la présente liront,
[size=16]D[/size]e nous, Ztneik du Ried, Premier Huissier de France.
[size=16]S[/size]alutations et providence,[/i]


Par la présente portons à la connaissance de tous, l'[b]ouverture des candidatures[/b] au poste d'[b]Huissier Royal de France[/b].

A compter de la date du vendredi 08 juin de l'an de grâce 1460, les candidatures devront être motivées et rédigées à l'adresse du Premier Huissier de France ou du Grand Chambellan de France. L'appel à candidature sera clôt après neuf journées soit jusqu’au dimanche 17 juillet 1460 à minuit. Qu'il soit su que seules [b]2 candidatures[/b] seront retenues et que réponse sera donnée à chaque postulant. Pour rappel, en vertu de l'actuelle Charte des Huissiers, des attentes portées :

[list][*]Les Huissiers Royaux sont en charge de la gestion des entrées au sein du Palais Royal du Louvre, et de toutes les autres résidences royales abritant le Roy ou la Reine ainsi que les membres de la famille royale.

[*]Les Huissiers Royaux régissent les entrées et les annoncent lors des cérémonies de la Cour.

[*]Les Huissiers Royaux sont stationnés aux portes des divers salles afin d’en restreindre l’entrée et de veiller au respect des règles de l’étiquette.

[*]Les Huissiers Royaux sont, de part leur fonction, autorisés à demander aux visiteurs et invités du Louvres dérogeant par leur comportement à la conduite requise au sein de la Cour, ou dont la présence apparaît comme indésirable, de sortir de l’enceinte du Palais.

[*]Les Huissiers Royaux sont habilités, en cas de résistance, à faire appel à la Garde Royale pour faire sortir les individus concernés.[/list]

Restant à disposition de tout à chacun pour tout complément d'information relatif à l'Office des Huissiers Royaux.


[i][size=16]Q[/size]ue le Très-haut vous garde !
[size=16]A[/size]fin que nul ne puisse contester la validité de cette présente, apposons ici notre sceau.
[size=16]R[/size]édigée au Louvre le VIII de juin de l'an de Grâce MCDLX.[/i]



[img]http://img202.imageshack.us/img202/621/signaturederied.png[/img]
[img]http://img80.imageshack.us/img80/9624/sceauztneikjaune.png[/img][/list]
[/quote]

[u][b]Nomination : [/b][/u]

[quote]De nous Akane Giffard – De Clairval, Duchesse de Cany, Vicomtesse de Vernon et Bolbec, Vicomtesse douairière de Carentan, Grand Chambellan, à tous ceux qui liront, ou se feront lire, salut.


[list]


En notre qualité de Grand Chambellan de France, nous annonçons ce jour,

La nomination  d’ [b]Elizabelle d’Armanti [/b], au poste [b]d’Intendant aux Menus Plaisirs[/b].
 
Nous lui souhaitons bonne chance dans sa nouvelle fonction et l’invitons à se rendre au plus vite dans [url=http://curiarr.forumactif.org/]les locaux de la Curia Regis.[/url]

Que le Très-Haut veille sur toutes celles et tous ceux qui liront ou entendront la présente annonce.

Faict et scellé de notre main,
 au Palais du Louvres, le dixième jour du mois de juin de l’an de grasce  mil quatre cent soixante.[/list]

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=157&u=12137205][img]http://i43.servimg.com/u/f43/12/13/72/05/signat31.png[/img][/url]

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=147&u=12137205][img]http://i43.servimg.com/u/f43/12/13/72/05/gcjuu712.png[/img][/url][/quote]

[quote]De nous Kalimalice d’Austrasie duchesse du Dunois et de Cheroy ,  baronne de Sully, dame d’Allanche et St Firmin des bois, Maréchal de France du domaine royal  avec l'accord du Connétable de France

à tous ceux qui le présent écrit liront ou se feront lire


Annonçons la démission de Gwenhwyvar uí Fergus, Duchesse de Crécy-en-Brie, Baronne de Boissy-le-Châtel capitaine royal de Champagne .Nous lui souhaitons bonne route

A sa place annonçons la nomination du nouveau Capitaine Royal dame Hersent  . Nous souhaitons au nouveau Capitaine Royal de poursuivre avec la même rigueur et le même dévouement, dont il a su faire preuve jusqu'à présent, dans la nouvelle charge qui s'offre à lui.

Que cela soit su de tous et toutes,

Faict à PaRis  le 5 eme jour de juin  de l'an MCDLX

kali ,Marie ,Liselotte de Cheroy

[img]http://gi352.photobucket.com/groups/r349/PV9PN89VFW/sceaukalimalicejaune.png[/img][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T..o

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 103
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Mar 19 Juin - 19:08

Citation :
    Aux Bourguignonnes et aux Bourguignons,
    Aux Grands Feudataires de France,


    Par le présent édit, qu'il soit su et entendu que la Très Noble Assemblée des Pairs de France, au nom de Sa Très aristotélicienne Majesté Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar, roi de France, valide la demande de Didier « Dnapo » de Naphield et reconnaît à icelui, à compter du treize juin mille quatre cent soixante, la dignité de régent du duché de Bourgogne et ce, jusqu'à l'élection du prochain régnant.

    La Très Noble Assemblée des Pairs de France espère vivement que le nouveau conseil de régence saura guider la Bourgogne sur le chemin de la sérénité et de la prospérité.


    Donné le treizième jour de juin de l'an de grâce MCDLX.






    Pairs de France s'étant prononcés sur la saisine concernée : Marie Alice Jagellon, Bess de Sainte Merveille Rouben, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Argael Devirieux, Valnor de Lande Morte, Koyote de Cieux, Actarius d'Euphor, Thibault-Xavier de Lugdarès, Ztneik du Ried, Dotch de Cassel, Lexhor d'Amahir, Aaron de Nagan
    Pair de France s'étant volontairement exclu des débats : Armoria de Mortain



Citation :
Nous, Sindbad, Grand Ambassadeur Royal de France,
Au nom du Roy de France,

A tous présents et à venir, faisons savoir, que pour asseoir les relations du Royaume de France hors de ses frontières, nous statuons et arrêtons ce qui s'ensuit :

Annonçons, par la présente, la nomination au poste d'Ambassadeur Royal de France auprès des Royaumes de Venise, Gênes et des Deux-Siciles de Messire Aureo.

Le quatorzième jour du Sixième mois de l'An de Grâce Mil Quatre Cent Soixante,



Citation :
Citation :
A tous, présents et à venir, qui ces lignes liront ou se feront lire,

Saludi e Patz !


Nous, Valère d'Arezac, Comte d'Ossau, Vicomte de La Ferté sur Aube, d'Agde, d'Arros et de Villemur, Baron de Lunel, Chancelier de France, statuons sur la plainte à l'encontre de Sa Seigneurie Llyr di Maggio d'Astralgan, plainte déposée par Sire Altaiir Auditore Da Firenze.


Attendu que la plainte était aux motifs de violation des Loys Royales, de non-respect de la Justice, de tenue de propos pouvant porter atteinte à la Couronne, de fermeture jugée abusive du conseil ducal de Touraine à certains conseillers et de mauvaise gestion du Duché engageant la responsabilité du Régnant de l'époque, Llyr di Maggio d'Astralgan;

Attendu que Feue Sa Majesté Nebisa de Malemort avait assuré de la loyauté du Duc Llyr du Maggio d'Astralgan à la Couronne et qu'aucun irrespect manifeste du Droit Royal ou de la Coutume Tourangelle n'ont pu être mis en évidence par les éléments constituant la plainte dans les actes ou les mots du Duc Llyr Di Maggio d'Astralgan lors de son mandat de Duc de Touraine;

Attendu la décision de la très noble Assemblée des Pairs de France de ne pas renvoyer l’affaire devant la Haute Cour de Justice ;

En vertu de l'article 221-31-5 des Statuts de la Haute Cour de Justice ;


Actons la fermeture du dossier sans autre forme de procédure judiciaire.

Qu'il en soit ainsi et heureusement !

Faict à Paris, le Quinzième jour du Mois de Juin de l'An Mil Quatre Cent Soixante.





Citation :

A Varden d'Arezac, Comte d'Ossau, Chancelier de France,
Nous, Melior de Lioure, au nom de la Chambre des Pairs,

Après étude du dossier concernant la plainte déposée par le dénommé Altaiir Auditore Da Firenze à l'encontre de Llyr di Maggio d'Astralgan, pour des faits s'étant déroulés alors qu'icelui était Duc de Touraine, au motif de violation des Loys Royales, de non-respect de la Justice, de tenue de propos pouvant porter atteinte à la Couronne, de fermeture jugée abusive du conseil ducal de Touraine à certains conseillers et de mauvaise gestion du Duché.

Signifions qu'il n'y a pas motif pour un procès en Haute Cour de Justice et déclarons l'affaire close.

Faict à Paris le cinquième jour du mois de juin de l'an de Grâce 1460.







Pairs de France ayant participé à la prise de décision suite à la saisine : Thibaud-Xavier de Ludgarès, Ingeburge Magnusdotter von Ahlefeldt-Oldenbourg, Dotch de Cassel, Armoria de Mortain, Koyote de Cieux, Ztneik du Ried, Valnor de Lande Morte, Lexhor d'Amahir, Bess Saincte Merveille-Rouben, Aconit de Longueval.

Citation :
Art. 221-31-5 : De la fin de l’instruction

L’enquête terminée, la Grande Prévôté transmet le dossier d’instruction ainsi qu’un avis d’enquête au Chancelier de France.

Le dossier d’instruction, l’avis d’enquête de la Grande Prévôté de France et l’avis du Chancelier de France sont transmis à la Chambre des Pairs via le Primus inter Pares. Un vote de quatre jours est ouvert afin de décider s’il y a lieu de poursuivre ou non la procédure en Haute Cour de Justice, ou de poursuivre l’enquête pour complément. La réponse sera transmise par le Primus inter Pares au Chancelier de France.

Dans le cas particulier d’un appel d’une décision d’une instance royale pour non respect du droit, le Chancelier peut proposer directement une décision.

Le Chancelier de France acte la décision. En cas de fermeture du dossier, l’affaire est classée sans suite.

Code:
[quote][list][color=black]Aux Bourguignonnes et aux Bourguignons,
Aux Grands Feudataires de France,


Par le présent édit, qu'il soit su et entendu que la Très Noble Assemblée des Pairs de France, au nom de Sa Très aristotélicienne Majesté Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar, roi de France, valide la demande de Didier « Dnapo » de Naphield et reconnaît à icelui, à compter du treize juin mille quatre cent soixante, la dignité de régent du duché de Bourgogne et ce, jusqu'à l'élection du prochain régnant.

La Très Noble Assemblée des Pairs de France espère vivement que le nouveau conseil de régence saura guider la Bourgogne sur le chemin de la sérénité et de la prospérité.


Donné le treizième jour de juin de l'an de grâce MCDLX.


[img]http://img851.imageshack.us/img851/327/signatureuj.png[/img]
[img]http://img259.imageshack.us/img259/3482/sceauingeor.png[/img]


Pairs de France s'étant prononcés sur la saisine concernée : Marie Alice Jagellon, Bess de Sainte Merveille Rouben, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Argael Devirieux, Valnor de Lande Morte, Koyote de Cieux, Actarius d'Euphor, Thibault-Xavier de Lugdarès, Ztneik du Ried, Dotch de Cassel, Lexhor d'Amahir, Aaron de Nagan
Pair de France s'étant volontairement exclu des débats : Armoria de Mortain[/color]
[/list]
[/quote]

[quote][i]Nous, Sindbad, Grand Ambassadeur Royal de France,
Au nom du Roy de France,

A tous présents et à venir, faisons savoir, que pour asseoir les relations du Royaume de France hors de ses frontières, nous statuons et arrêtons ce qui s'ensuit :

Annonçons, par la présente, la nomination au poste d'Ambassadeur Royal de France auprès des Royaumes de Venise, Gênes et des Deux-Siciles de Messire Aureo.

Le quatorzième jour du Sixième mois de l'An de Grâce Mil Quatre Cent Soixante,[/i]

[img]http://img856.imageshack.us/img856/9891/aarondenagangdamb.png[/img][/quote]

[quote][quote][i]A tous, présents et à venir, qui ces lignes liront ou se feront lire,

Saludi e Patz !


Nous, Valère d'Arezac, Comte d'Ossau, Vicomte de La Ferté sur Aube, d'Agde, d'Arros et de Villemur, Baron de Lunel, Chancelier de France, statuons sur la plainte à l'encontre de [b]Sa Seigneurie Llyr di Maggio d'Astralgan[/b], plainte déposée par Sire Altaiir Auditore Da Firenze.


Attendu que la plainte était aux motifs de violation des Loys Royales, de non-respect de la Justice, de tenue de propos pouvant porter atteinte à la Couronne, de fermeture jugée abusive du conseil ducal de Touraine à certains conseillers et de mauvaise gestion du Duché engageant la responsabilité du Régnant de l'époque, Llyr di Maggio d'Astralgan;

Attendu que Feue Sa Majesté Nebisa de Malemort avait assuré de la loyauté du Duc Llyr du Maggio d'Astralgan à la Couronne et qu'aucun irrespect manifeste du Droit Royal ou de la Coutume Tourangelle n'ont pu être mis en évidence par les éléments constituant la plainte dans les actes ou les mots du Duc Llyr Di Maggio d'Astralgan lors de son mandat de Duc de Touraine;

[b]Attendu la décision de la très noble Assemblée des Pairs de France de ne pas renvoyer l’affaire devant la Haute Cour de Justice ;[/b]

En vertu de l'article 221-31-5 des Statuts de la Haute Cour de Justice ;


[b]Actons la fermeture du dossier sans autre forme de procédure judiciaire.[/b]

Qu'il en soit ainsi et heureusement !

Faict à Paris, le Quinzième jour du Mois de Juin de l'An Mil Quatre Cent Soixante.[/i]

[img]http://d3.e-loader.net/edz6xunPjx.png[/img]

[img]http://img152.imageshack.us/img152/7321/chancelleriejaunewk2.gif[/img][/quote]

[quote]
[i][b][size=18]A[/size][/b]  Varden d'Arezac, Comte d'Ossau, Chancelier de France,
Nous, Melior de Lioure, au nom de la Chambre des Pairs,

Après étude du dossier concernant  la plainte déposée par le dénommé Altaiir Auditore Da Firenze à l'encontre de Llyr di Maggio d'Astralgan, pour des faits s'étant déroulés alors qu'icelui était Duc de Touraine, au motif de violation des Loys Royales, de non-respect de la Justice, de tenue de propos pouvant porter atteinte à la Couronne, de fermeture jugée abusive du conseil ducal de Touraine à certains conseillers et de mauvaise gestion du Duché.

[b]Signifions qu'il n'y a pas motif pour un procès en Haute Cour de Justice et déclarons l'affaire close. [/b]

Faict à Paris le cinquième jour du mois de juin  de l'an de Grâce 1460.[/i]

[img]http://img821.imageshack.us/img821/2679/maini.png[/img]


[URL=http://img641.imageshack.us/i/sceaumeliorfeejaune.png/][img]http://img641.imageshack.us/img641/8965/sceaumeliorfeejaune.png[/img][/URL]

[size=12][i]Pairs de France ayant participé à la prise de décision suite à la saisine : Thibaud-Xavier de Ludgarès, Ingeburge Magnusdotter von Ahlefeldt-Oldenbourg, Dotch de Cassel, Armoria de Mortain, Koyote de Cieux, Ztneik du Ried, Valnor de Lande Morte, Lexhor d'Amahir, Bess Saincte Merveille-Rouben, Aconit de Longueval.[/i][/size]
[/quote]

[quote]Art. 221-31-5 : De la fin de l’instruction

L’enquête terminée, la Grande Prévôté transmet le dossier d’instruction ainsi qu’un avis d’enquête au Chancelier de France.

Le dossier d’instruction, l’avis d’enquête de la Grande Prévôté de France et l’avis du Chancelier de France sont transmis à la Chambre des Pairs via le Primus inter Pares. Un vote de quatre jours est ouvert afin de décider s’il y a lieu de poursuivre ou non la procédure en Haute Cour de Justice, ou de poursuivre l’enquête pour complément. La réponse sera transmise par le Primus inter Pares au Chancelier de France.

Dans le cas particulier d’un appel d’une décision d’une instance royale pour non respect du droit, le Chancelier peut proposer directement une décision.

Le Chancelier de France acte la décision. En cas de fermeture du dossier, l’affaire est classée sans suite.[/quote][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Lun 24 Sep - 14:05

Le 24/09/1460

    Statuts de la Grande Chancellerie de France



    Section 1 : Dispositions générales



    Art. 1-10-1 : De la nature



    La Grande Chancellerie de France est une institution royale. Ce Grand
    Office de la Couronne de France exerce ses fonctions en conformité avec
    les présents statuts, lesquels ont été validés par le Chancelier de
    France en accord de le Souverain de France.



    Art. 1-10-2 : Du rôle et des compétences



    La Grande Chancellerie est l’administration judiciaire royale et dispose
    en ce sens du pouvoir judiciaire par délégation du Souverain de France.
    Ainsi, elle contrôle l’application de la loi et sanctionne son
    non-respect. Ce rôle se limite au civil et au pénal.



    De manière non exhaustive, la Grande Chancellerie veille à la bonne
    justice dans le Royaume, ainsi qu’à l’amélioration constante des
    structures et pratiques judiciaires. Elle observe les méthodes des juges
    et vérifie la bonne application des lois royales. Elle est le lien
    entre les autorités judiciaires locales et le droit royal. Elle peut
    interpréter la jurisprudence des Cours royales et en dégager les
    principes de Droit Royal.



    Section 2 : Du Chancelier de France et des Officiers



    Art. 1-20-1 : Du Chancelier de France



    Le Chancelier de France est le Grand Officier dirigeant la Grande Chancellerie de France.



    Art. 1-20-2 : De la nomination et de la révocation



    Le Chancelier de France est nommé et révoqué par le Souverain de France ou son représentant le Grand Maistre de France.



    Les officiers de la Grande Chancellerie sont nommés et révoqués par le
    Chancelier de France. Il peut déléguer cette compétence mais devra être
    consulté préalablement à toute nomination et révocation.



    Art. 1-20-3 : Du serment des officiers



    Préalablement à son entrée en fonction, tout officier de la Grande
    Chancellerie doit prêter serment au Souverain de France, jurant ainsi de
    le servir fidèlement et d’œuvrer consciencieusement dans son office.



    Section 3 : Du Parlement de Paris



    Art. 1-30-1 : De l’institution



    Le Parlement de Paris est le siège de la Grande Chancellerie de France.



    Art. 1-30-2 : De sa constitution



    Le Parlement de Paris est constitué de Chambres et de Cours. Icelles sont définies par le Chancelier de France.



    Toutes sont dotées de statuts définissant leur rôle et leurs
    compétences. Un officier peut être placé à leur tête, qui fera alors
    rapport au Chancelier de France.



    Sous-section 1 : De la Grande Chambre



    Art. 1-31-1 : De la composition



    La Grande Chambre regroupe l’ensemble des officiers de la Grande
    Chancellerie. Il s’agit de la Chambre principale du Parlement de Paris.



    Art. 1-31-2 : Du droit de saisine



    Le Parlement de Paris peut être saisi par demande publique. Des éléments
    extérieurs peuvent être apportés les deux jours suivants la demande.
    Après discussion au sein de la Grande Chambre, réponse sera fournie par
    voix du Chancelier de France ou de son représentant.



    Art. 1-31-3 : Des arrêts de règlement



    Le Parlement de Paris peut, toutes chambres réunies, établir des arrêts
    de règlements. Dans le but d’unifier le droit, de combler les lacunes de
    la loi ou de fixer les procédures, un arrêt de règlement est une
    décision liant les juridictions inférieures.



    Seul le scel du Chancelier de France légitime un arrêt de règlement. Il
    dispose donc d’un droit de veto inaliénable sur les arrêts de règlement.



    Art. 1-31-4 : De la proposition législative



    Le Parlement de Paris ne dispose pas du pouvoir législatif, mais peut
    émettre des propositions législatives, auprès du Souverain de France et
    de l’Assemblée des Pairs de France, afin de compléter ou de satisfaire
    au droit antérieur et aux principes généraux du droit.



    Sous-section 2 : Du Lit de Justice



    Art. 1-32-1 : Du principe



    En présence du Souverain de France, la Grande Chancellerie perd son pouvoir judiciaire pour devenir simple conseiller.



      Adveniente principe, cessat magistratus.

      Quand le Prince arrive, les magistrats se taisent.



    Art. 1-32-2 : Du cérémonial



    Le Souverain de France prend place sur son lit de justice, dominant
    toute l’assemblée. Le lit de justice est le trône où siège Sa Majesté,
    et est composé d’un dais et de cinq coussins : le premier pour
    s’asseoir, le second comme dossier, le troisième et le quatrième pour
    disposer les bras, et le dernier pour reposer les pieds. A son entrée,
    le Souverain est accompagné du Chancelier de France qui prendra place en
    dessous du lit de justice.



    Le cérémonial n’est pas obligatoire et est laissé à l’appréciation du Souverain de France.







    Donné à Paris, le vingt-quatrième jour de septembre de l'an de grâce MCDLX.





    Pour le Royaume de France :













    Grégoire d’Ailhaud,

    Chancelier de France.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Lun 24 Sep - 19:59

Le 24/09/1460








    A tous présents et à venir.



    Car il est dit que tout estre humain peut par une rédemption sincère rachetter fautes passées;

    Car il est dit que nul ne saurait ignorer que la guerre n'engendre qu'injustices et vilénie.





    En vertu des prérogatives qui sont nostres , des engagements de paix
    contractés devant Dieu et les hommes et de nostre indeféctible volonté;



    Annonçons en ce jour, Nostre décision de grâcier Jake de Valombre,
    d'éffacer tout ce qui pu estre retenu contre lui et de l'accueillir à
    nouveau en fils de France.





    Que son honneur soit désormais sauf.





    Ad Majorem Francia Gloriam.



    Rédigé et scellé le vingt quatrième jour du neuvième mois de l'an de Grasce mil quatre cent soixante.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Mar 25 Sep - 7:26

Le 25/09/1460

Gorborenne a écrit:
Amirauté Royale

Citation :

Amiral de France - Gorborenne Salmo Salar du Bois Cendré



Vice-Amiral de France - Amalric Chilperic de Brocéliande



Amiral du Septentrion - Colombe Alix Amnell, dict Coxynel



Amiral du Couchant - Zigom de Sélènes



Amiral du Levant - Vacant


Prime Amiral des Corsaires du Roy - Cimbaeth Crawford of Auchinames

Citation :
>>Intendant Naval de France - Vacant

>Intendant Naval du Septentrion - Vacant

>Intendant Naval du Couchant - Vacant

>Intendant Naval du Levant - Vacant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Jeu 27 Sep - 10:56

Le 20/09/1460

Citation :







    A tous présents et à venir.


    De l'appartenance au Domaine Royal, un privilège.


    Par cette annonce, est officialisée un statut propre aux Sujets de Sa Majesté le Roy en son Domaine.
    Ce statut donne droits et privilèges.


    Tout sujet du Roy résidant en Domaine Royal aura droit d'audience directe au Roy ou à ses Grands officiers et ce sans aucune restriction protocolaire.
    Tout sujet du Roy résidant en Domaine Royal aura droit à soutien financier et ce, dans les conditions suivantes:

    • En cas de Mariage
        A hauteur de 50 écus par couple.
        Conditions:
        Le Mariage se doit bien évidemment d'être une union aristotélicienne et devra être célébré en Domaine Royal.
        Chacun des époux devant être résidant de leurs provinces du Domaine Royal depuis au moins trois mois.
        Pour ce faire, le formulaire approprié devra être dument rempli et envoyé à la Grande Prévôté de France pour vérification et validation.

    • En cas de naissance officielle
        A hauteur de 50 écus par enfant. (écu remis aux parents, tuteurs légaux et financiers de l'enfant)
        Conditions:
        L'enfant devra être né d'un couple résidant en Domaine Royal. La naissance devra être officielle et actée (le personnage de l'enfant doit être joué IG) et celui-ci doit bien évidemment résider en Domaine Royal depuis au moins trois mois.
        Pour ce faire, le formulaire approprié devra être dument rempli et envoyé à la Grande Prévôté de France pour vérification et validation.

    • En cas de déménagement en terre du Domaine Royal
        A hauteur de 100 écus.
        Conditions:
        Tout ressortissant provenant d'une province vassale ou d'une terre étrangère et qui déménage dans une province du Domaine Royal se verra attribué cette bourse après trois mois de résidence dans sa nouvelle province.
        Pour prouver son implication à la vie de la province, l'achat d'un champ ou d'une échoppe sera une condition sinequanone à l'obtention de cette bourse.
        Pour ce faire, le formulaire approprié devra être dument rempli et envoyé à la Grande Prévôté de France pour vérification et validation.

    • Une bourse Royale pour encourager les étudiants sujets du DR à devenir érudits.
        A hauteur de 100 écus.
        Conditions:
        Tout Sujet, résidant depuis trois mois minimum dans le Domaine Royal peut prétendre à une bourse d'encouragement à l'érudition. La dite bourse lui sera versée après son passage comme érudit et étude de son dossier.
        Pour ce faire, le formulaire approprié devra être dument rempli et envoyé à la Grande Prévôté de France pour vérification et validation.

    On entend par Résidant du Domaine Royal, toute personne figurant sur les listes des villes et villages des terres du Roy. Possédant ou non un champs ou une échoppe.
    Les appartements achetés ne donnent pas le statut de Résidant du Domaine Royal.
    La Noblesse d'Île de France ne donne pas le statut de Résidant du Domaine Royal si le noble vit hors du Domaine Royal.

    Qu'il soit su que ces dotes et ces bourses ne peuvent être délivrées qu'une seule fois.
    Ces privilèges ne sont pas rétroactifs et commenceront en date de parution de cette annonce.
    Toutes contrefaçons des formulaires ou irrégularités relevées pourront entrainer des poursuites judiciaires avec sanctions financières.




    Ad Majorem Franciae Gloriam.


    Rédigé et scellé le vingtième jour du neuvième mois de l'an de Grasce mil quatre cent soixante.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Mer 10 Oct - 11:07

Le 10/10/1460

Citation :








    De Nous, Louis, roi de France,
    à tous ceux qui liront ou se feront lire.


    En vertu des prérogatives qui sont nostres;
    Conformément aux engagements qui nous lient au traité de l'Aventin et conformément à nostre ferme volonté de voir dépassés les clivages déstructeurs germes de toutes les guerres;

    Annonçons en ce jour, Nostre décision d'accorder grâce royale aux ex béligérants ex nobles de Guyenne :

    Garzimlebo et son épouse Isambre,
    Betoval,
    Sophie Aficus dicte Asophie.


    Que leur honneur soit désormais sauf et leurs fautes ensevelies.


    Ad Majorem Franciae Gloriam.

    Donné au Louvre le neuvième jour d'octobre MCDLX





_________________
Code:
[quote]

[list][list][img]http://img259.imageshack.us/img259/3966/annonceroyale.png[/img][/list]





[i][b]De Nous, Louis, roi de France,
à tous ceux qui liront ou se feront lire.


En vertu des prérogatives qui sont nostres;
Conformément aux engagements qui nous lient au traité de l'Aventin et conformément à nostre ferme volonté de voir dépassés les clivages déstructeurs germes de toutes les guerres;

Annonçons en ce jour, Nostre décision d'accorder grâce royale aux ex béligérants ex nobles de Guyenne :

Garzimlebo et son épouse Isambre,
Betoval,
Sophie Aficus dicte Asophie.


Que leur honneur soit désormais sauf et leurs fautes ensevelies.


Ad Majorem Franciae Gloriam.

Donné au Louvre le neuvième jour d'octobre MCDLX[/b][/i]

[img]http://nsa21.casimages.com/img/2012/03/26/120326023948775091.png[/img]

[img]http://i800.photobucket.com/albums/yy288/SigillographieRR/Grands%20Offices%20Royaux/sceauroyalvert.png[/img][/list][/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Mar 16 Oct - 9:06

Le 16/10/1460

Aubane a écrit:
Citation :










    De Nous, Louis, roi de France,
    à tous ceux qui liront ou se feront lire,

    Salut et paix.

    Faisons savoir :

    Que nous avons reçu Messire Eusaias ainsi que son épouse Agnès de Saint-just en nostre plaid.

    Que Messire Eusaias a exprimé regrets sur ses actes passés et demandé sincère pardon pour nos sujets qu'il a meurtri durant cette sordide rébellion contre la Couronne.

    Que ce jour, accordons trêve et suspendons toute sanction et condamnation à l'encontre d'Eusaias, Agnès de Saint-Just et leurs suivants.

    Que nous chargeons nostre Grand Maître de France, Dotch de Cassel, de veillez à ce qu'ils se mettent au service de la Couronne de France et par leurs actes méritent nostre grâce et leur rédemption.



    Ad Majorem Franciae Gloriam.

    Donné au Louvre le huitième jour d'octobre MCDLX





Revenir en haut Aller en bas
Melinda

avatar

Nombre de messages : 346
Age : 26
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Mar 6 Nov - 10:07

Citation :
De nous, Stéphandra Dandolo du Moutier, grand prévôt de France
Au nom du Roy de France
A tous ceux qui la présente liront ou se feront lire,

Salutations,

Par la présente nous annonçons la démission de Sieur Albin Dalembert (IG: Albin.) de sa charge d'enquêteur au sein de la grande prévôté d France.
Nous le remercions pour son travail et son investissement et lui souhaitons succès et réussites dans tout ce qu'il décidera d'entreprendre par la suite.

Nous nommons Sieur Erasme de Cardevac d'Havrincourt (ig Erasme) enquêteur au sein de notre office, savons qu'il saura y trouver sa place et s'y investir.


Faict au Louvre
ce quatorziesme d'octobre MCDLX

Code:
[quote]De nous, Stéphandra Dandolo du Moutier, grand prévôt de France
 Au nom du Roy de France
 A tous ceux qui la présente liront ou se feront lire,

Salutations,

Par la présente nous annonçons la  démission de Sieur [b]Albin Dalembert[/b] (IG: Albin.) de sa charge d'enquêteur au sein de la grande prévôté d France.
Nous le remercions pour son travail et son investissement et lui souhaitons succès et réussites dans tout ce qu'il décidera d'entreprendre par la suite.

Nous nommons Sieur [b]Erasme de Cardevac d'Havrincourt[/b]    (ig Erasme) enquêteur au sein de notre office, savons qu'il saura y trouver sa place et s'y investir.


Faict au Louvre
ce quatorziesme d'octobre MCDLX
[img]http://img196.imageshack.us/img196/9371/gprvtor.gif[/img][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda

avatar

Nombre de messages : 346
Age : 26
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Mar 6 Nov - 10:08

Citation :
De nous Akane Giffard – De Clairval, Duchesse de Cany et de Vernon, Vicomtesse de Bolbec, Vicomtesse douairière de Carentan, Baronne du Chêne-Doré, Dame d’Epieds en Beauce, Grand Chambellan, à tous ceux qui liront, ou se feront lire, salut.





    En notre qualité de Grand Chambellan de France, nous annonçons ce jour,

    La nomination de messire Lahire , et de la Vicomtesse de Château-du-Loir, Vittoria Farnese de Nivellus de Sparte aux postes d’Enlumineurs Royaux

    Nous leur souhaitons bonne chance dans leurs nouvelles fonctions, et nous les invitons à se rendre au plus vite dans les locaux de la Curia Regis.

    Que le Très-Haut veille sur toutes celles et tous ceux qui liront ou entendront la présente annonce.

    Faict et scellé de notre main,
    au Palais du Louvre, le quatorzième jour du mois d’octobre de l’an de grasce mil quatre cent soixante.







Code:
[quote]De nous Akane Giffard – De Clairval, Duchesse de Cany et de Vernon, Vicomtesse de Bolbec,  Vicomtesse douairière de Carentan, Baronne du Chêne-Doré, Dame d’Epieds en Beauce,  Grand Chambellan, à tous ceux qui liront, ou se feront lire, salut.


[list]


En notre qualité de Grand Chambellan de France, nous annonçons ce jour,

La nomination  de [b] messire Lahire [/b], et  de [b] la Vicomtesse de Château-du-Loir, Vittoria Farnese de Nivellus de Sparte  [/b] aux postes [b]d’Enlumineurs Royaux[/b]
 
Nous leur souhaitons bonne chance dans leurs nouvelles fonctions, et nous les invitons à se rendre au plus vite dans [url=http://curiarr.forumactif.org/]les locaux de la Curia Regis.[/url]

Que le Très-Haut veille sur toutes celles et tous ceux qui liront ou entendront la présente annonce.

Faict et scellé de notre main,
 au Palais du Louvre, le quatorzième jour du mois d’octobre de l’an de grasce  mil quatre cent soixante.[/list]

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=157&u=12137205][img]http://i43.servimg.com/u/f43/12/13/72/05/signat31.png[/img][/url]

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=147&u=12137205][img]http://i43.servimg.com/u/f43/12/13/72/05/gcjuu712.png[/img][/url]

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda

avatar

Nombre de messages : 346
Age : 26
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Mar 6 Nov - 10:10

Citation :



De nous, Sindbad, Grand Ambassadeur Royal de France,

A tous les régnants des provinces du Royaume de France,

Salutations et paix

Jusqu'à présent, le Marquisat des Alpes Occidentales disposait de deux ambassades : l'Ambassade du Comté de Provence et celle du Marquisat des Alpes Occidentales.

A l'issue d'un sondage organisé par la Commission Marquisale en gargote provençale dans le courant du mois de juin concernant l'organisation institutionnel du Marquisat des Alpes Occidentales, il a été décidé que tout ce qui relève de la diplomatie (relations avec l'étranger, garantie de l'indépendance et alliances) sera dorénavant du ressort du Marquisat, comme en témoigne le document ci-après :


Citation :
Compte-rendu de la Commission Marquisat du mercredi 13 juin 1460

17 participants ont donné leur vision de la répartition des pouvoirs entre Comté et Marquisat.
Voici le résultat :



Certaines compétences font l'objet d'un plus ou moins large consensus :
- la responsabilité pour le Comté de l'économie, l'université, les relations avec les villes, la justice de 1ère instance, la sécurité, la défense, le commerce de luxe et à un moindre degré, l'animation
- la responsabilité pour le Marquisat des relations avec l'étranger, de la justice d'appel et le droit de grâce

Cette décision entraîne trois conséquences :

    1/ Comme le Royaume de France n'a pas reconnu la légitimité de l'existence du Marquisat des Alpes Occidentales, les relations avec cette entitée sont, de fait, rompues.

    2/ Compte tenu de l'annonce du 25 mai 1459, toujours en vigueur, selon laquelle :


    Citation :
    si les provinces peuvent traiter avec des provinces étrangères, dans le but d'établir des relations amicales et/ou commerciales, une province du Royaume de France ne saurait établir un traité directement avec la Couronne d'une puissance étrangère.

    les provinces de France ne pourront plus entretenir de relations diplomatiques ou conclure de traité avec la diplomatie de l’entité territoriale se faisant appeler Marquisat des Alpes Occidentales, de telles relations étant considérées par le Marquisat des Alpes Occidentales comme une reconnaissance implicite de son existence et de sa légitimité. De ce fait, toute violation de l'annonce précédemment citée constituera une contravention à la politique diplomatique royale, violation dont ils rendront compte auprès de Sa Majesté le Roi de France.

    3/ Puisque le Comté de Provence disparaît en tant qu'interlocuteur diplomatique, tous les traités conclus entre les provinces de France et le Comté de Provence sont frappés de caducité.


Je vous remercie de relayer cette communication auprès de vos responsables diplomatiques respectifs.

Puisse le Très-Haut vous guider de sa clairvoyance sur le chemin de la sagesse.

Rédigé et scellé à Paris, le sixième jour du dixième mois de l'An de grâce mil quatre cent soixante.



Code:
[quote]
[img]http://img99.imageshack.us/img99/9919/ambassaderoyale.png[/img]

[i]De nous, Sindbad, Grand Ambassadeur Royal de France,

A tous les régnants des provinces du Royaume de France,

Salutations et paix

Jusqu'à présent, le Marquisat des Alpes Occidentales disposait de deux ambassades : l'Ambassade du Comté de Provence et celle du Marquisat des Alpes Occidentales.

A l'issue d'un sondage organisé par la Commission Marquisale en gargote provençale dans le courant du mois de juin concernant l'organisation institutionnel du Marquisat des Alpes Occidentales, il a été décidé que tout ce qui relève de la diplomatie (relations avec l'étranger, garantie de l'indépendance et alliances) sera dorénavant du ressort du Marquisat, comme en témoigne le document ci-après :[/i]

[quote][size=18][b]Compte-rendu de la Commission Marquisat du mercredi 13 juin 1460[/b][/size]

17 participants ont donné leur vision de la répartition des pouvoirs entre Comté et Marquisat.
Voici le résultat :

[img]http://img37.imageshack.us/img37/4135/rpartitionpouvoirs.jpg[/img]

Certaines compétences font l'objet d'un plus ou moins large consensus :
- la responsabilité pour le Comté de l'économie, l'université, les relations avec les villes, la justice de 1ère instance, la sécurité, la défense, le commerce de luxe et à un moindre degré, l'animation
- [b]la responsabilité pour le Marquisat [color=red]des relations avec l'étranger[/color], de la justice d'appel et le droit de grâce[/b][/quote]

[i]Cette décision entraîne trois conséquences :

[list]1/ Comme le Royaume de France n'a pas reconnu la légitimité de l'existence du Marquisat des Alpes Occidentales, les relations avec cette entitée sont, de fait, rompues.

2/ Compte tenu de l'annonce du 25 mai 1459, toujours en vigueur, selon laquelle :[/i]

[quote]si les provinces peuvent traiter avec des provinces étrangères, dans le but d'établir des relations amicales et/ou commerciales, une province du Royaume de France ne saurait établir un traité directement avec la Couronne d'une puissance étrangère.[/quote]

[i]les provinces de France ne pourront plus entretenir de relations diplomatiques ou conclure de traité avec la diplomatie de l’entité territoriale se faisant appeler Marquisat des Alpes Occidentales, de telles relations étant considérées par le Marquisat des Alpes Occidentales comme une reconnaissance implicite de son existence et de sa légitimité. De ce fait, toute violation de l'annonce précédemment citée constituera une contravention à la politique diplomatique royale, violation dont ils rendront compte auprès de Sa Majesté le Roi de France.

3/ Puisque le Comté de Provence disparaît en tant qu'interlocuteur diplomatique, tous les traités conclus entre les provinces de France et le Comté de Provence sont frappés de caducité.[/list]

Je vous remercie de relayer cette communication auprès de vos responsables diplomatiques respectifs.

Puisse le Très-Haut vous guider de sa clairvoyance sur le chemin de la sagesse.

Rédigé et scellé à Paris, le sixième jour du dixième mois de l'An de grâce mil quatre cent soixante.

[img]http://img851.imageshack.us/img851/7616/sceaugajaune2.png[/img][/i][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda

avatar

Nombre de messages : 346
Age : 26
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Mar 6 Nov - 10:12

Citation :
    De nous, Renlie d'Evrecy, Duc de Graçay, Comte de Montignac en Périgord, Baron de Brécy et de Jarnac & Seigneur de La Clavière, Surintendant des Finances Royales, à tous ceux qui liront, ou se feront lire la présente, salut.


    Après délibérations au sein du Cabinet des Finances, annonçons les nominations de:


    • Messire Ztneik du Ried, au poste de Chef du Cabinet des Finances
    • Messire Ereon d'Asceline, au poste d'Intendant du parc minier du Domaine Royal
    • Messire Fred de Castelviray, au poste d'Intendant pour la Normandie
    • Messire Alonso, au poste d'Intendant pour l'Orléans
    • Dame Mathilde de Vaucanson, au poste d'Intendant pour le Prestige



    La répartition des provinces est faite comme suit:


    • Domaine Royal: Normandie, Alençon, Maine, Orléans, Champagne
    • Provinces du Nord: Artois, Flandres, Anjou, Touraine, Berry, Bourgogne
    • Provinces du Centre: Poitou, Limousin, Périgord-Angoumois, Guyenne, Bourbonnais-Auvergne, Lyonnais-Dauphiné
    • Provinces du Sud: Gascogne, Béarn, Armagnac et Comminges, Toulouse, Rouergue, Languedoc



    Nous remercions l'ensemble des candidats ayant postulé. Ceux n'ayant pas retenu notre attention faute de compétences établies, se verront envoyer dans les prochaines semaines un questionnaire visant à évaluer leurs connaissances.



    Fait et scellé de notre main, au Louvre, le 16 octobre de l'an de grâce 1460



Citation :

    Par Ordre du Roy chef suprême des Forces Armées Royales,

    De nous, Gorborenne Salmo Salar du Bois Cendré, Prince de Montreuil,
    En tant qu’Amiral de France,


À tous qui liront ou se feront lire,

Paix et Salut !

Annonçons par la présente la nomination de Sarutobisama, au poste d’Intendant Navale du Levant, de même que celle de son Altesse Lilin de Cassel, Prince de Valois, au poste d’Intendant Naval du Septentrion.

Pour la Gloire du Lys et le Goût des Embruns!


Ainsi dictée et scellée en l’Amirauté de France, ce Quinzième d’Octobre 1460,


Citation :

    Par Ordre du Roy chef suprême des Forces Armées Royales,

    De nous, Gorborenne Salmo Salar du Bois Cendré, Prince de Montreuil,
    En tant qu’Amiral de France,


À tous qui liront ou se feront lire,

Poudre et Salut !

Par la présente, clamons que la Couronne de France ne craint pas ceux qui prétendent à la souveraineté sur ses eaux!
Ainsi, nous saluons la Course menée au nom de l'Amirauté par le Capitaine Didiers de Sars, ayant conduit en ce jour au naufrage du navire pirate la Cardabella.

Pour la Gloire du Lys et le Goût des Embruns!


Ainsi dictée et scellée en l’Amirauté de France, ce Quinzième d’Octobre 1460,



Citation :
Par Ordre du Roy chef suprême des Force Armées Royales,

De nous, Atalante, connétable de France

A tous ceux qui liront ou se feront lire le présent écrit, annonçons la nomination de Erasme de Cardevac d'Havrincourt, Vicomte de Cornelhan, Seigneur d'Aussat au rang de maréchal de France.
Il aura pour charge de seconder le Connétable de France pour les provinces vassales et sera particulièrement en charge du recrutement et de la formation des lieutenants royaux.

Que cela soit su de tous et toutes,

vive le roi, vive la France

Fait le seizieme jour du mois d'octobre de l'an 1460 sous le règne de sa majesté Vonafred en la connétablie royale

Atalante
Connetable de France

Citation :
Faict le 16 octobre de l'an de grâce 1460 à Paris.

A tous présents et advenir. Salutations.

    Nous, Grégoire d'Ailhaud, Comte de Lille & de Sainct-Omer, Duc de Brunelles, Baron d'Aire-sur-la-Lys, d'Arques, de Melun & de Rugles, Seigneur d'Isles-sous-Ramerupt, Chancelier de France,

    Attendu la requête de Melina de Valverde quant à la suspension d'une peine pécuniaire de 600 écus définie dans le verdict de prime instance rendue le 2 octobre par le Duché de Champagne et à verser au dit Duché pour la fin du mois d'octobre;

    Attendu que le pourvoi en appel a été accepté par le Procure de la Cour d'Appel;

    Attendu que la raison de la requête relève de l'insolvabilité de la coupable à faire face à son amende à l'heure actuelle, et que celle-ci a montré sa bonne foi et sa volonté de s'y soumettre;

    Attendu l'approbation de Sa Majesté Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar, Roy de France, de lui bailler délai supplémentaire;

    Suspendons de manière exceptionnelle ladite peine pécuniaire jusqu'au verdict rendu en seconde instance par la Cour d'Appel.



Code:
[quote][list][b]De nous, Renlie d'Evrecy, Duc de Graçay, Comte de Montignac en Périgord, Baron de Brécy et de Jarnac & Seigneur de La Clavière, Surintendant des Finances Royales, à tous ceux qui liront, ou se feront lire la présente, salut.[/b]


Après délibérations au sein du Cabinet des Finances, annonçons les nominations de:


[list][*]Messire Ztneik du Ried, au poste de Chef du Cabinet des Finances
[*] Messire Ereon d'Asceline, au poste d'Intendant du parc minier du Domaine Royal
[*] Messire Fred de Castelviray, au poste d'Intendant pour la Normandie
[*] Messire Alonso, au poste d'Intendant pour l'Orléans
[*] Dame Mathilde de Vaucanson, au poste d'Intendant pour le Prestige[/list]


La répartition des provinces est faite comme suit:


[list][*]Domaine Royal: Normandie, Alençon, Maine, Orléans, Champagne
[*]Provinces du Nord: Artois, Flandres, Anjou, Touraine, Berry, Bourgogne
[*]Provinces du Centre: Poitou, Limousin, Périgord-Angoumois, Guyenne, Bourbonnais-Auvergne, Lyonnais-Dauphiné
[*]Provinces du Sud: Gascogne, Béarn, Armagnac et Comminges, Toulouse, Rouergue, Languedoc[/list]


Nous remercions l'ensemble des candidats ayant postulé. Ceux n'ayant pas retenu notre attention faute de compétences établies, se verront envoyer dans les prochaines semaines un questionnaire visant à évaluer leurs connaissances.



Fait et scellé de notre main, au Louvre, le 16 octobre de l'an de grâce 1460

[img]http://img832.imageshack.us/img832/3899/ren2.png[/img]
[img]http://img21.imageshack.us/img21/6380/sceausurintendantjaune.png[/img][/list][/quote]

[quote][i]
[list][b]Par Ordre du Roy chef suprême des Forces Armées Royales,

De nous, Gorborenne Salmo Salar du Bois Cendré, Prince de Montreuil,
En tant qu’Amiral de France,[/b][/list]

À tous qui liront ou se feront lire,

Paix et Salut !

Annonçons par la présente la nomination de [b]Sarutobisama[/b], au poste d’Intendant Navale du Levant, de même que celle de son Altesse [b]Lilin de Cassel[/b], Prince de Valois, au poste d’Intendant Naval du Septentrion.

[b]Pour la Gloire du Lys et le Goût des Embruns![/b]


Ainsi dictée et scellée en l’Amirauté de France, ce Quinzième d’Octobre 1460,
[img]http://nsm05.casimages.com/img/2012/04/28//120428110751758099779314.png[/img]
[img]http://nsm05.casimages.com/img/2012/06/09//120609125150758099959977.png[/img]
[/i][/quote]
[quote][i]
[list][b]Par Ordre du Roy chef suprême des Forces Armées Royales,

De nous, Gorborenne Salmo Salar du Bois Cendré, Prince de Montreuil,
En tant qu’Amiral de France,[/b][/list]

À tous qui liront ou se feront lire,

Poudre et Salut !

Par la présente, clamons que la Couronne de France ne craint pas ceux qui prétendent à la souveraineté sur ses eaux!
Ainsi, nous saluons la Course menée au nom de l'Amirauté par le Capitaine Didiers de Sars, ayant conduit en ce jour au naufrage du navire pirate la Cardabella.

[b]Pour la Gloire du Lys et le Goût des Embruns![/b]


Ainsi dictée et scellée en l’Amirauté de France, ce Quinzième d’Octobre 1460,
[img]http://nsm05.casimages.com/img/2012/04/28//120428110751758099779314.png[/img]
[img]http://nsm05.casimages.com/img/2012/06/09//120609125150758099959977.png[/img]
[/i][/quote]

[quote]Par Ordre du Roy chef suprême des Force Armées Royales,

De nous, Atalante, connétable de France

A tous ceux qui liront ou se feront lire le présent écrit, annonçons la nomination de Erasme de Cardevac d'Havrincourt, Vicomte de Cornelhan, Seigneur d'Aussat au rang de maréchal de France.
Il aura pour charge de seconder le Connétable de France pour les provinces vassales et sera particulièrement en charge du recrutement et de la formation des lieutenants royaux.

Que cela soit su de tous et toutes,

vive le roi, vive la France

Fait le seizieme jour du mois d'octobre de l'an 1460 sous le règne de sa majesté Vonafred en la connétablie royale

Atalante
Connetable de France
[img]http://img183.imageshack.us/img183/7586/cdfjaunejp6.gif[/img][/quote]

[quote][color=black][i]Faict le 16 octobre de l'an de grâce 1460 à Paris.[/i]

A tous présents et advenir. Salutations.

[list]Nous, Grégoire d'Ailhaud, Comte de Lille & de Sainct-Omer, Duc de Brunelles, Baron d'Aire-sur-la-Lys, d'Arques, de Melun & de Rugles, Seigneur d'Isles-sous-Ramerupt, Chancelier de France,

Attendu la requête de Melina de Valverde quant à la suspension d'une peine pécuniaire de 600 écus définie dans le verdict de prime instance rendue le 2 octobre par le Duché de Champagne et à verser au dit Duché pour la fin du mois d'octobre;

Attendu que le pourvoi en appel a été accepté par le Procure de la Cour d'Appel;

Attendu que la raison de la requête relève de l'insolvabilité de la coupable à faire face à son amende à l'heure actuelle, et que celle-ci a montré sa bonne foi et sa volonté de s'y soumettre;

Attendu l'approbation de Sa Majesté Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar, Roy de France, de lui bailler délai supplémentaire;

Suspendons de manière exceptionnelle ladite peine pécuniaire jusqu'au verdict rendu en seconde instance par la Cour d'Appel.[/list][/color]
[img]http://img152.imageshack.us/img152/7321/chancelleriejaunewk2.gif[/img][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda

avatar

Nombre de messages : 346
Age : 26
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Mar 6 Nov - 10:13

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que compte-tenu de son absence de réponse aux serments prêtés par les vassaux de la couronne du Limousin et de la Marche constituant ainsi un déni total de protection et de justice comme tout bon suzerain est en devoir d'assurer et donc de la négation de ses devoirs de seigneur dominant; en vertu des coutumes et lois héraldiques royales, nous refusons l'octroi d'un fief de retraite sur les terres du comté du Limousin et de la Marche à Cerberos d'Armantia, le remplissage d'un mandat plein en tant que feudataire légitime ne sachant et n'ayant jamais su à lui seul justifier un tel octroi, ni même les prétentions à en solliciter un.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le seizième jour d'octobre de l'an de grâce MCDLX.





Code:
[quote][list]
[color=black][b]Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de [i]Montjoie[/i],[/b][/color][/list]
[list][list][color=black]Savoir faisons à tous présents et à venir que compte-tenu de son absence de réponse aux serments prêtés par les vassaux de la couronne du Limousin et de la Marche constituant ainsi un déni total de protection et de justice comme tout bon suzerain est en devoir d'assurer et donc de la négation de ses devoirs de seigneur dominant; en vertu des coutumes et lois héraldiques royales, nous refusons l'octroi d'un fief de retraite sur les terres du comté du Limousin et de la Marche à Cerberos d'Armantia, le remplissage d'un mandat plein en tant que feudataire légitime ne sachant et n'ayant jamais su à lui seul justifier un tel octroi, ni même les prétentions à en solliciter un.


En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le seizième jour d'octobre de l'an de grâce MCDLX.[/color][/list]
[img]http://img851.imageshack.us/img851/327/signatureuj.png[/img]
[img]http://img259.imageshack.us/img259/3482/sceauingeor.png[/img]
[/list][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda

avatar

Nombre de messages : 346
Age : 26
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Mar 6 Nov - 10:14

Citation :
    Par Ordre du Roy chef suprême des Force Armées Royales,
    Par la présente, Nous, Erasme de Cardevac d'Havrincourt, Maréchal de France,
    À tous iceux qui liront ou orront,
    Annonçons ce qui suit,


      Compte tenu des dernières nominations, sont ouvertes les candidatures aux charges suivantes:

      • Lieutenant Royal pour l'Armagnac & Comminges
      • Lieutenant Royal pour l'Anjou
      • Lieutenant Royal pour l'Artois
      • Lieutenant Royal pour la Gascogne
      • Lieutenant Royal pour le Limousin-Marche
      • Lieutenant Royal pour le Lyonnais Dauphiné
      • Lieutenant Royal pour le Périgord Angoumois



      Les candidatures sont ouvertes à dater de ce jour pour une durée de 14 jours.
      Toute candidature est à adressée à la Connétablie de France, *atalante, ou au Maréchal de France, Erasme.

      Outre l'expérience militaire des candidats, toute l'attention sera portée à leurs compétences.
      Nous rappelons en outre qu'il s'agit bien d'une charge et non d'un titre honorifique, et que nous attendons régularité et assiduité dans l'office.



    Faict et scellé en la Connétablie de France le seizième jour d'octobre de l'an de grasce MCDLX.



Citation :
Par Ordre du Roy chef suprême des Force Armées Royales

De nous, Atalante, dame de Nesploy, connétable de France

Ce jour, nous ordonnons à Lady Eden de constituer armée et lui donnons la reconnaissance royale pour icelle.
Nous demandons aux provinces vassales de la couronne si bien en domaine royal que hors domaine royal de lui facilité passage.

Fait en la connétablie royale le dix-huitième jour du mois d'octobre 1460

Atalante, connétable de France



Code:
[quote][rp][list]Par Ordre du Roy chef suprême des Force Armées Royales,
Par la présente, Nous, Erasme de Cardevac d'Havrincourt, Maréchal de France,
À tous iceux qui liront ou orront,
Annonçons ce qui suit,


[list]Compte tenu des dernières nominations, sont ouvertes les candidatures aux charges suivantes:

[list][*] Lieutenant Royal pour l'Armagnac & Comminges
[*]Lieutenant Royal pour l'Anjou
[*]Lieutenant Royal pour l'Artois
[*]Lieutenant Royal pour la Gascogne
[*]Lieutenant Royal pour le Limousin-Marche
[*]Lieutenant Royal pour le Lyonnais Dauphiné
[*]Lieutenant Royal pour le Périgord Angoumois[/list]


Les candidatures sont ouvertes à dater de ce jour pour une durée de 14 jours.
Toute candidature est à adressée à la Connétablie de France, *atalante, ou au Maréchal de France, Erasme.

Outre l'expérience militaire des candidats, toute l'attention sera portée à leurs compétences.
Nous rappelons en outre qu'il s'agit bien d'une charge et non d'un titre honorifique, et que nous attendons régularité et assiduité dans l'office.[/list]


Faict et scellé en la Connétablie de France le seizième jour d'octobre de l'an de grasce MCDLX.


[img]http://imageshack.us/a/img33/3232/erasmedecardevacjaune.png[/img][/list][/rp][/quote]

[quote]Par Ordre du Roy chef suprême des Force Armées Royales

De nous, Atalante, dame de Nesploy, connétable de France

Ce jour, nous ordonnons à Lady Eden de constituer armée et lui donnons la reconnaissance royale pour icelle.
Nous demandons aux provinces vassales de la couronne si bien en domaine royal que hors domaine royal de lui facilité passage.

Fait en la connétablie royale le dix-huitième jour du mois d'octobre 1460

Atalante, connétable de France

[img]http://img183.imageshack.us/img183/7586/cdfjaunejp6.gif[/img][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda

avatar

Nombre de messages : 346
Age : 26
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Mar 6 Nov - 10:15

Citation :



    Par la présente, Nous,
    Babaorum de la Roche Tourbière, Grand Archiviste de France,
    Maelia Du Bivoac&Vlaanderen Vicomtesse de Sablé sur Sarthe, Vice Grand Archiviste de France,

    Annonçons les changements suivants :



    • Sieur Ambroise. est destitué de sa charge d'Archiviste Politique de Bourgogne.
    • Dame Nefer est destituée de sa charge d'Archiviste Judiciaire de l'Artois.
    • Sieur Samier est destitué de sa charge de Chef de Région Sud.


    Nous acceptons leurs demandes de démission, ceux ci n'ayant plus le temps de se consacrer pleinement à leurs postes respectifs, nous tenons à les remercier pour leur travail effectué aux Archives de France et leur souhaitons bon courage pour la suite.


    Fait aux Archives Royales,
    Le XX jour du Mois d'Octobre de l'An de Grâce MCDLX.





Citation :









    De Nous, Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar,
    Par la grâce du Peuple & d'Aristote, Roy de France.




    A tous présents & ad venir, Salut.


    Nostre intention a touiours esté, à l'imitation & à l’exemple des defunts Roys nos predecesseurs, d'accorder à chacun les merites qui sont les siens.
    Et combien qu'il soit à chacun assez connu & notoire, que nostre tres chère et tres-amée nièce Kahhlan d'Aydindril Salmo Salar, dame de Valeuil & de la Feuillade soit yssue, maye, & extraite du Sang illustre de la Maison de Salmo Salar et pour tel reconnue & aduoüée, tenons ainsi tout particulierement à sa santé et sa protection.

    A ces causes, après en auoir eu & pris l'aduis de la dame Kahhlan nostre tres-chere & tres estimée nièce ; auons dit & declaré, disons & declarons par ces Presentes, que nous souhaitons accorder au dénommé Yiralyon qu'il ioüysse des honneurs, auctoritez, preéminences, droits & prerogatiues de la teste de la garde personnelle de nostredite nièce et porte ainsi fièrement cet oriflamme.





    En effet, par ses grands & tres-recommandables seruices, cet homme desert pareil honneur.
    Qu'ainsi son statut ne soit mis en aucune dispute ny altercation; voulans, si aucune interuenoit, qu'elle cesse.

    Car tel est nostre plaisir, ayant pour plus grande approbation & tesmoignage de cette nostre volonté, signé cesdites Presentes de nostre propre main, lesquelles nous voulons luy seruir par tout où besoin sera:
    Et afin que ce soit chose ferme & stable à tousiours, Nous auons à icelles fait mettre & apposer nostre Scel.



    Donné au Louvre le dix huitième jour d'octobre MCDLX.






Citation :
A la Très Noble Assemblée des Pairs de France,

De nous, Stéphandra Dandolo du Moutier, grand prévôt de France,

Salutations.

Voici les conclusions de la Grande Prévôté de France, à la suite du dépôt d'une candidature d'accession à la Pairie pour le Vicomte Datan l'Epervier d'Aulnay de Saintonge.

  • Le Vicomte Datan l’Epervier est bien baptisé dans la religion aristotélicienne, baptême célébré le vingt-sixième jour du mois de février 1460, en la Cathédrale de Poitiers par Monseigneur Forth With, Evêque de Poitiers,
  • Son titre de noblesse est bien reconnu par la Hérauderie ainsi que mentionné par le Nobiliaire du Poitou,
  • Il n’a pas été reconnu coupable de Haute Trahison ou de Trahison par la justice du Royaume de France. Son casier est vierge de toute condamnation en Poitou où il réside.


En conclusion, nous déclarons cette candidature recevable.


Faict à Paris le vingtième jour du mois d’octobre de l’an Grâce 1460.
Stéphandra Dandolo du Moutier, grand prévôt de France


Citation :
Citation :

Titre
Messire Datan l'Epervier, Vicomte d'Aulnay de Saintonge


  • Vicomté d’Aulnay de Saintonge ((fief de retraite, du Poitou)


Citation :

Baptême
Baptême célébré le vingt-sixième jour du mois de février 1460, en la Cathédrale de Poitiers par Monseigneur Forth With, Evêque de Poitiers,
Citation :

Casier judiciaire: vierge

Citation :

bonsoir,

si vous le souhaitez je pourrais vous montrer plus en detail ce que j'ai trouvé.

une plainte pour diffamation classé sans suite qui date de 4ans...

un offre d'emploi illegal qui a été retiré avant d'etre prise donc classé sans suite aussi qui date aussi de 4ans

et une affaire classé sans suite qui date du 13-11-59. il faut savoir qu'au poitou il est interdit d'acheter un objet au marché a prix mini, apparament datan aurait acheté un baton a prix mini.


je reste a votre disposition pour tout autres renseignements

respectueusement,

Jmanci, prévôt du poitou


Code:
[quote]
[list][img]http://i64.servimg.com/u/f64/12/64/67/71/banier13.png[/img]
[/list]
[list][i]Par la présente, Nous,
Babaorum de la Roche Tourbière, Grand Archiviste de France,
Maelia Du Bivoac&Vlaanderen Vicomtesse de Sablé sur Sarthe, Vice Grand Archiviste de France,

Annonçons les changements suivants :[/i]

[list]
[*][i]Sieur [b]Ambroise.[/b] est destitué de sa charge [u]d'Archiviste Politique[/u] de Bourgogne.
[*]Dame [b]Nefer[/b] est destituée de sa charge [u]d'Archiviste Judiciaire[/u] de l'Artois.
[*]Sieur [b]Samier[/b] est destitué de sa charge de [u]Chef de Région Sud[/u].[/i][/list]

Nous acceptons leurs demandes de démission, ceux ci n'ayant plus le temps de se consacrer pleinement à leurs postes respectifs, nous tenons à les remercier pour leur travail effectué aux Archives de France et leur souhaitons bon courage pour la suite.


[i]Fait aux Archives Royales,
Le XX jour du Mois d'Octobre de l'An de Grâce MCDLX.  [/i]
[/list]
[img]http://i49.servimg.com/u/f49/12/99/44/83/babaor11.png[/img]
[img]http://img87.xooimage.com/files/a/2/a/mae_signature-3843fdf.png[/img]
[/quote]

[quote]

[list][list][img]http://img259.imageshack.us/img259/3966/annonceroyale.png[/img][/list]






[b]De Nous, Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar,
Par la grâce du Peuple & d'Aristote, Roy de France.[/b]



[i][b][size=18][color=darkred]A[/color][/size] tous présents & ad venir, Salut.


Nostre intention a touiours esté, à l'imitation & à l’exemple des defunts Roys nos predecesseurs, d'accorder à chacun les merites qui sont les siens.
Et combien qu'il soit à chacun assez connu & notoire, que nostre tres chère et tres-amée nièce Kahhlan d'Aydindril Salmo Salar, dame de Valeuil & de la Feuillade soit yssue, maye, & extraite du Sang illustre de la Maison de Salmo Salar et pour tel reconnue & aduoüée, tenons ainsi tout particulierement à sa santé et sa protection.

A ces causes, après en auoir eu & pris l'aduis de la dame Kahhlan nostre tres-chere & tres estimée nièce ; auons dit & declaré, disons & declarons par ces Presentes, que nous souhaitons accorder au dénommé Yiralyon qu'il ioüysse des honneurs, auctoritez, preéminences, droits & prerogatiues de la teste de la garde personnelle de nostredite nièce et porte ainsi fièrement cet oriflamme.


[list] [URL=http://www.casimages.com/img.php?i=121017030440591840.png][img]http://nsa32.casimages.com/img/2012/10/17/121017030440591840.png[/img][/URL] [/list]


En effet, par ses grands & tres-recommandables seruices, cet homme desert pareil honneur.
Qu'ainsi son statut ne soit mis en aucune dispute ny altercation; voulans, si aucune interuenoit, qu'elle cesse.

Car tel est nostre plaisir, ayant pour plus grande approbation & tesmoignage de cette nostre volonté, signé cesdites Presentes de nostre propre main, lesquelles nous voulons luy seruir par tout où besoin sera:
Et afin que ce soit chose ferme & stable à tousiours, Nous auons à icelles fait mettre & apposer nostre Scel.



Donné au Louvre le dix huitième jour d'octobre MCDLX. [/b][/i]

[img]http://nsa21.casimages.com/img/2012/03/26/120326023948775091.png[/img]
[img]http://i800.photobucket.com/albums/yy288/SigillographieRR/Grands%20Offices%20Royaux/sceauroyalvert.png[/img][/list][/quote]



[quote]A la Très Noble Assemblée des Pairs de France,

De nous, Stéphandra Dandolo du Moutier, grand  prévôt de France,

Salutations.

Voici les conclusions de la Grande Prévôté de France, à la suite du dépôt d'une candidature d'accession à la Pairie pour le Vicomte Datan l'Epervier d'Aulnay de Saintonge.

[list][*] Le Vicomte Datan l’Epervier est bien baptisé dans la religion aristotélicienne, baptême célébré le vingt-sixième jour du mois de février 1460, en la  [url=http://imageshack.us/a/img717/7549/certificatbaptemedatan.jpg]Cathédrale de Poitiers[/url] par Monseigneur Forth With, Evêque de Poitiers,
[*] Son titre de noblesse est bien reconnu par la Hérauderie ainsi que mentionné par le Nobiliaire du Poitou,
[*] Il n’a pas été reconnu coupable de Haute Trahison ou de Trahison par la justice du Royaume de France. Son casier est vierge de toute condamnation en Poitou où il réside.[/list]

En conclusion, nous déclarons cette candidature recevable.


Faict à Paris le vingtième jour du mois d’octobre de l’an Grâce 1460.
Stéphandra Dandolo du Moutier, grand prévôt de France
[img]http://img196.imageshack.us/img196/9371/gprvtor.gif[/img]
[/quote]

[quote][quote]
[b]Titre[/b]
Messire Datan l'Epervier, Vicomte d'Aulnay de Saintonge
[img]http://img364.imageshack.us/img364/8450/aulnaydesaintongebi8.gif[/img]

[list][*] Vicomté [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=920148&postdays=0&postorder=asc&start=135] d’Aulnay de Saintonge [/url] ((fief de retraite, du Poitou)[/list]
[/quote]

[quote]
[b]Baptême [/b]
Baptême célébré le vingt-sixième jour du mois de février 1460, en la [url=http://imageshack.us/a/img717/7549/certificatbaptemedatan.jpg]Cathédrale de Poitiers[/url]  par Monseigneur Forth With, Evêque de Poitiers,
[/quote]
[quote]
[b]Casier judiciaire:[/b] vierge

[quote]
bonsoir,

si vous le souhaitez je pourrais vous montrer plus en detail ce que j'ai trouvé.

une plainte pour diffamation classé sans suite qui date de 4ans...

un offre d'emploi illegal qui a été retiré avant d'etre prise donc classé sans suite aussi qui date aussi de 4ans

et une affaire classé sans suite qui date du 13-11-59. il faut savoir qu'au poitou il est interdit d'acheter un objet au marché a prix mini, apparament datan aurait acheté un baton a prix mini.


je reste a votre disposition pour tout autres renseignements

respectueusement,

Jmanci, prévôt du poitou[/quote] [/quote][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda

avatar

Nombre de messages : 346
Age : 26
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Mar 6 Nov - 10:39

Citation :
    De nous, Renlie d'Evrecy, Duc de Graçay, Comte de Montignac en Périgord, Baron de Brécy et de Jarnac & Seigneur de La Clavière, Surintendant des Finances Royales, à tous ceux qui liront, ou se feront lire la présente, salut.


    Après délibérations au sein du Cabinet des Finances, sur proposition de l'Intendant du parc minier du Domaine Royal, annonçons la nomination de Dame Oceane, au poste de Sous-Intendant du parc minier du Domaine Royal.



    Fait et scellé de notre main, au Louvre, le 22 octobre de l'an de grâce 1460




Citation :
Faict le 22 octobre de l’an de grasce 1460 à Paris.

A tous présents et advenir, salutations.

    Au nom de Sa Majesté Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar, Roy de France,

    Nous, Grégoire d’Ailhaud, Comte de Lille & de Sainct-Omer, Duc de Brunelles, Baron d’Aire-sur-la-Lys, d’Arques, de Melun & de Rugles, Seigneur d’Isles-sous-Ramerupt, Chancelier de France,

    Attendu que la prime audience de certaines affaires portées devant la Haute Cour de Justice n’a pas encore été ouverte, les laissant en attente depuis de nombreux mois ;

    Attendu que ces délais sont causes réelles, sérieuses et légitimes de classement ;

    Attendu l’approbation de Sa Majesté quant au classement des affaires concernées ;

    • Concernant la plainte à l’encontre de Leepo d'Urden, Seigneur de Puygaillard, alors Duc de Guyenne ;

      Dont les accusations relèvent de trahison pour avoir maintenu messer Sancte au conseil ducal malgré les recommandations de l’Assemblée des Pairs de France au sujet du Concordat guyennois, ainsi que pour avoir porté atteinte à la sécurité et à l'intégrité du Duché suite à la prise de trois villes par des brigands ;

      Pour laquelle l’Assemblée des Pairs de France a signifié qu’il y avait motif à poursuivre devant la Haute Cour de Justice le 29 janvier 1460.

    • Concernant les plaintes à l’encontre de Thibérian Baccard, Vicomte du Val d'Oze, Seigneur de Guillestre, de Pusignan et du Bois d'Oingt, alors Duc du Lyonnais-Dauphiné ;

      Dont les primes accusations relèvent d’abus de pouvoir pour avoir levé de son immunité une conseillère, en violation de la procédure prévue, ainsi que pour avoir retiré ses accès au château ducal ;

      Dont les secondes accusations relèvent d’abus de pouvoir pour déclaration abusive quant au statut de persona non grata ;

      Pour lesquelles l’Assemblée des Pairs de France a signifié qu’il y avait motif à poursuivre devant la Haute Cour de Justice le 3 février 1460.


    Actons la fermeture desdits dossiers sans autre forme de procédures judiciaires.


Citation :
    Par Ordre du Roy chef suprême des Forces Armées Royales,

    De nous, Gorborenne Salmo Salar du Bois Cendré, Prince de Montreuil,
    En tant qu’Amiral de France,


À tous qui liront ou se feront lire,

Poudre et Salut !

Par la présente, annonçons l'État d'Alerte en les eaux du Royaume. Une douzaine de navires de guerre battant pavillon du Kingdom of Waterford et du NNGO cinglent en ce moment vers nos côtes.

La menace d'attaque sur nos ports est avérée, ainsi que le risque d'une éventuelle invasion de nos côtes. Aussi, déclarons Ennemis de la Couronne les navires et Capitaines suivants:
Annihilator - CgG - Omenio
Black Serpent - CgG - Distan
Blackbeard's Burp's Revenge - CgG - Seldomseen
KoW-Lady MacBeth - CgG - Minyahh
KoW - Out Damned Spot - CgG - Ladyjazzy
KoW - Fair is Foul - CgG - Laighin
KoW - Screw your Courage - CgG - Prospero
LN Spyrosm - CgG - Mercer
LN Scarletwitch36 - CgG - Qyrix
Regent Slayer - CgG - Anto_capone
Snozberry - CgG - Roxxane


Par mesure de précaution, nous conseillons à tous les navires hauturiers à se mettre à l'abri en les cales sèches du Royaume. Les navires fluviaux, quant à eux, trouveront refuge en amont des fleuves.

De même, nous invitons chaque Province de la façade Atlantique et de la Manche à surveiller tout particulièrement ses côtes, et d'assurer la protection armée de ses ports en vue de repousser un éventuel débarquement.

Pour la Gloire du Lys et le Goût des Embruns!


Ainsi dictée et scellée en l’Amirauté de France, ce ce Vingt-Troisième d'Octobre 1460



Citation :
    Par Ordre du Roy chef suprême des Force Armées Royales,

    De nous, Atalante, connétable de France
    A tous ceux qui le présent écrit liront ou se feront lire,



        Pour le bon fonctionnement de notre office, nous annonçons la révoquation de Blackhorn de Kernow de son poste Lieutenant Royal de Bourgogne.
        Nous le remercions néanmoins pour son travail en la Connétablie de France et son implication pour le royaume de France, nous lui souhaitons une bonne continuation

        Faisons également savoir que les candidatures pour le poste de Lieutenant Royal pour la Bourgogne sont désormais ouvertes,
        Toute candidature est à adressée à la Connétablie de France, *atalante, ou au Maréchal de France, Erasme.

        Outre l'expérience militaire des candidats, toute l'attention sera portée à leurs compétences.
        Nous rappelons qu'il s'agit bien d'une charge et non d'un titre honorifique, et que nous attendons régularité et assiduité dans l'office.



      Que cela soit su de tous et toutes,
      vive le roi, vive la France

      Fait le dix-septième jour du mois d'aout de l'an 1460 sous le règne de sa majesté Vonafred en la connétablie royale


    Atalante
    Connetable de France



Code:
[quote][list][b]De nous, Renlie d'Evrecy, Duc de Graçay, Comte de Montignac en Périgord, Baron de Brécy et de Jarnac & Seigneur de La Clavière, Surintendant des Finances Royales, à tous ceux qui liront, ou se feront lire la présente, salut.[/b]


Après délibérations au sein du Cabinet des Finances, sur proposition de l'Intendant du parc minier du Domaine Royal, annonçons la nomination de Dame Oceane, au poste de Sous-Intendant du parc minier du Domaine Royal.



Fait et scellé de notre main, au Louvre, le 22 octobre de l'an de grâce 1460

[img]http://img832.imageshack.us/img832/3899/ren2.png[/img]
[img]http://img21.imageshack.us/img21/6380/sceausurintendantjaune.png[/img][/list][/quote]

[quote][color=black][i]Faict le 22 octobre de l’an de grasce 1460 à Paris.[/i]

A tous présents et advenir, salutations.

[list]Au nom de Sa Majesté Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar, Roy de France,

Nous, Grégoire d’Ailhaud, Comte de Lille & de Sainct-Omer, Duc de Brunelles, Baron d’Aire-sur-la-Lys, d’Arques, de Melun & de Rugles, Seigneur d’Isles-sous-Ramerupt, Chancelier de France,

Attendu que [b]la prime audience[/b] de certaines affaires portées devant la Haute Cour de Justice [b]n’a pas encore été ouverte[/b], les laissant en [b]attente depuis de nombreux mois[/b] ;

Attendu que [b]ces délais sont causes réelles, sérieuses et légitimes de classement [/b];

Attendu l’approbation de Sa Majesté quant au classement des affaires concernées ;

[list][*]Concernant [b]la plainte à l’encontre de Leepo d'Urden[/b], Seigneur de Puygaillard, alors Duc de Guyenne ;

Dont les accusations relèvent de trahison pour avoir maintenu messer Sancte au conseil ducal malgré les recommandations de l’Assemblée des Pairs de France au sujet du Concordat guyennois, ainsi que pour avoir porté atteinte à la sécurité et à l'intégrité du Duché suite à la prise de trois villes par des brigands ;

Pour laquelle l’Assemblée des Pairs de France a signifié qu’il y avait motif à poursuivre devant la Haute Cour de Justice le 29 janvier 1460.

[*]Concernant [b]les plaintes à l’encontre de Thibérian Baccard[/b], Vicomte du Val d'Oze, Seigneur de Guillestre, de Pusignan et du Bois d'Oingt, alors Duc du Lyonnais-Dauphiné ;

Dont les primes accusations relèvent d’abus de pouvoir pour avoir levé de son immunité une conseillère, en violation de la procédure prévue, ainsi que pour avoir retiré ses accès au château ducal ;

Dont les secondes accusations relèvent d’abus de pouvoir pour déclaration abusive quant au statut de [i]persona non grata[/i] ;

Pour lesquelles l’Assemblée des Pairs de France a signifié qu’il y avait motif à poursuivre devant la Haute Cour de Justice le 3 février 1460.[/list]

[b]Actons la fermeture desdits dossiers sans autre forme de procédures judiciaires.[/b][/list]
[img]http://img141.imageshack.us/img141/7029/chancelleriejaunesa4.gif[/img][/color][/quote]

[quote][i][list][b]Par Ordre du Roy chef suprême des Forces Armées Royales,

De nous, Gorborenne Salmo Salar du Bois Cendré, Prince de Montreuil,
En tant qu’Amiral de France,[/b][/list]

À tous qui liront ou se feront lire,

Poudre et Salut !

Par la présente, annonçons l'[b]État d'Alerte en les eaux du Royaume[/b].  Une douzaine de navires de guerre battant pavillon du Kingdom of Waterford et du NNGO cinglent en ce moment vers nos côtes.

La menace d'attaque sur nos ports est avérée, ainsi que le risque d'une éventuelle invasion de nos côtes.  Aussi, déclarons [b]Ennemis de la Couronne[/b] les navires et Capitaines suivants:
[color=darkred]  [b]  Annihilator    -    CgG    -    [/b]  [/color]  Omenio
[color=darkred]  [b]  Black Serpent    -    CgG    -    [/b]  [/color]  Distan
[color=darkred]  [b]  Blackbeard's Burp's Revenge    -    CgG    -    [/b]  [/color]  Seldomseen
[color=darkred]  [b]  KoW-Lady MacBeth    -    CgG    -    [/b]  [/color]  Minyahh
[color=darkred]  [b]  KoW - Out Damned Spot    -    CgG    -    [/b]  [/color]  Ladyjazzy
[color=darkred]  [b]  KoW - Fair is Foul    -    CgG    -    [/b]  [/color]  Laighin
[color=darkred]  [b]  KoW - Screw your Courage    -    CgG    -    [/b]  [/color]  Prospero
[color=darkred]  [b]  LN Spyrosm    -    CgG    -    [/b]  [/color]  Mercer
[color=darkred]  [b]  LN Scarletwitch36    -    CgG    -    [/b]  [/color]  Qyrix
[color=darkred]  [b]  Regent Slayer    -    CgG    -    [/b]  [/color]  Anto_capone
[color=darkred]  [b]  Snozberry    -    CgG    -    [/b]  [/color]  Roxxane


Par mesure de précaution, nous conseillons à tous les navires hauturiers à se mettre à l'abri en les cales sèches du Royaume. Les navires fluviaux, quant à eux, trouveront refuge en amont des fleuves.

De même, nous invitons chaque Province de la façade Atlantique et de la Manche à surveiller tout particulièrement ses côtes, et d'assurer la protection armée de ses ports en vue de repousser un éventuel débarquement.

[b]Pour la Gloire du Lys et le Goût des Embruns![/b]


Ainsi dictée et scellée en l’Amirauté de France, ce ce Vingt-Troisième d'Octobre 1460
[img]http://nsm05.casimages.com/img/2012/04/28//120428110751758099779314.png[/img]
[img]http://nsm05.casimages.com/img/2012/06/09//120609125150758099959977.png[/img]
[/i][/quote]

[quote][list]Par Ordre du Roy chef suprême des Force Armées Royales,

De nous, Atalante, connétable de France
A tous ceux qui le présent écrit liront ou se feront lire,



[list][list]Pour le bon fonctionnement de notre office, nous annonçons la révoquation de Blackhorn de Kernow de son poste Lieutenant Royal de Bourgogne.
Nous le remercions néanmoins pour son travail en la Connétablie de France et son implication pour le royaume de France, nous lui souhaitons une bonne continuation

Faisons également savoir que les candidatures pour le poste de Lieutenant Royal pour la Bourgogne sont désormais ouvertes,
Toute candidature est à adressée à la Connétablie de France, [b]*atalante[/b], ou au Maréchal de France, [b]Erasme[/b].

Outre l'expérience militaire des candidats, toute l'attention sera portée à leurs compétences.
Nous rappelons qu'il s'agit bien d'une charge et non d'un titre honorifique, et que nous attendons régularité et assiduité dans l'office.[/list]


Que cela soit su de tous et toutes,
vive le roi, vive la France

Fait le dix-septième jour du mois d'aout de l'an 1460 sous le règne de sa majesté Vonafred en la connétablie royale[/list]

Atalante
Connetable de France

[img]http://img183.imageshack.us/img183/7586/cdfjaunejp6.gif[/img][/list][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda

avatar

Nombre de messages : 346
Age : 26
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    Mar 6 Nov - 10:40

Citation :
Offices Royaux et Recrutement.

Arrow Connétablie de France
- Lieutenant d’Etat Major pour l’Anjou
- Lieutenant d’Etat Major pour l'Armagnac et Comminges
- Lieutenant d’Etat Major pour l’Artois
- Lieutenant d’Etat Major pour la Bourgogne
- Lieutenant d’Etat Major pour la Gascogne
- Lieutenant d’Etat Major pour le Limousin et Marche
- Lieutenant d’Etat Major pour le Lyonnais Dauphiné
- Lieutenant d’Etat Major pour le Périgord Angoumois
- Recrutement pour le régiment Royal "Ne craint que Dieu et son souverain"

    Amirauté de France :
  • Amiral du Levant
  • Capitaines de vaisseaux
  • Lieutenants de vaisseaux
  • Marins
  • Intendants Navals Provinciaux : toutes les provinces sauf le Bourbonnais Auvergne


Arrow Grande Prévôté
- Membres du Guet Royal : Maréchaux de la Cité de Paris
- Geoliers : Gardiens des prisons de la capitale


Arrow Grande Chambellance
- Enlumineur royal
- Huissiers royaux
- Dames et Gentilhommes de la Chambre
- Aide des Cérémonies


Arrow Cabinet des Finances
- Intendant pour les Provinces du Nord
- Intendant pour les Provinces du Sud


Arrow Hérauderie de France
- Poursuivants : Anjou, Artois, Béarn, Berry, Blanche, Bourbonnais Auvergne, Bourgogne, Dicé, Estampe, Flandres, Guyenne, Languedoc, Licorne, Limousin et Marche, Lyonnais Dauphiné, Normandie, Saint Jean, Sepulcre, Sigillant, Toulouse.
- Chevaucheurs : Anjou, Armagnac et Comminges, Artois, Astrée, Béarn, Berry, Blanche, Bourbonnais Auvergne, Bourgogne, Champagne, Dicé, Estampe, Flandres, Gascogne, Guyenne, Languedoc, Licorne, Limousin et Marche, Lyonnais Dauphiné, Maine, Minerve, Mnemosyne, Phylogène, Poitou, Rouergue, Sepulcre, Sigillant, Toulouse, Touraine.

Arrow Grande Chancellerie
- Grand Audiencier
- Audienciers
- Juges


Arrow Secrétariat d'Etat
- Secrétaire d'Etat pour l'Artois.
- Secrétaire d'Etat pour le Berry.
- Secrétaire d'Etat pour le Limousin et la Marche.

    Archives de France :
  • Archivistes politique : Anjou, Bourgogne, Flandres, Guyenne, Gascogne, Limousin et de la Marche, Périgord-Angoumois, Poitou, Touraine.
  • Archivistes judiciaire : Anjou, Artois, Berry, Champagne, Lyonnais-Dauphiné, Périgord-Angoumois, Poitou.


Arrow Ambassades Royales de France
- Tous les non cités dans l'annonce

Citation :









    De Nous, Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar,
    Par la grâce du Peuple & d'Aristote, Roy de France.




    A tous présents & ad venir, Salut.


    Dans notre volonté de rendre notre Très noble Assemblée des Pairs de France plus efficace et de clarifier la position du monarque en son sein, il nous a paru opportun et cohérent de demander à ce que les textes épars relatifs à ce qu'elle est et à son fonctionnement soient rassemblés et revus.

    Ainsi donc après débats, par les royales prérogatives qui nous sont échues, nous avons décidé et décidons par la présente ordonnance d'amender le paragraphe premier du chapitre troisième de la Charte du Royaume de France, ledit paragraphe ayant été revu stipulant désormais :


    Citation :
    Charte Royale du Royaume de France
    [...]

    3/ Les Institutions Royales


    Afin d'assister le Monarque dans l'exercice la gouvernance de Son Royaume, la France s'est dotée d'Institutions diverses ayant chacune leur rôle et leur fonctionnement .

    1) La Très Noble Assemblée des Pairs de France

    * Définition et fonctionnement
    La Très Noble Assemblée des Pairs de France est le conseil privé du Monarque.
    Elle tient session permanente, est organe législatif et formule avis et recommandations.

    Son fonctionnement est détaillé dans une annexe à cette charte.


    * Principales compétences

    Les principales compétences remises entre les mains de la Très Noble Institution des Pairs de France, à titre liste non exhaustif, sont :

    • Proposition de lois au Monarque.
    • Conseil au Monarque en politique générale pour la gouvernance du Royaume.
    • Gestion des relations avec les Provinces du Royaume de France.
    • Élaboration du projet de ligne diplomatique du Royaume, à valider par le Monarque.
    • Vérification de la validité des élections, tenues hors Domaine Royal.
    • Validation des régences.
    • Décision sur la poursuite ou non la procédure en Haute Cour de Justice, après clôture de l'enquête par la Grande Prévôté.
    • Représentation au sein des Juges de la Haute Cour de Justice, selon les nouveaux statuts de cette institution.
    • Saisine des membres de la Curia Regis pour des questions gouvernementales.
    • Traitement des appels concernant les jugements émis par le Tribunal Héraldique.
    • Vote pour l'entrée de nouveaux Pairs au sein de la Pairie, proposition à valider par le Monarque.


    [...]



    Et de promulguer une charte annexe de fonctionnement représentative de notre volonté :
    Citation :

      ANNEXE DE LA CHARTE DU ROYAUME DE FRANCE : DE LA TRES NOBLE ASSEMBLEE DES PAIRS DE FRANCE


      Le présent texte se fonde sur la coutume royale relative à la Très Noble Assemblée des Pairs de France, l'édit de la Pairie du 28 juin 1457 relatif à l'accession, l'édit de la Pairie du 1er mai 1459 relatif aux saisines, le décret royal du 5 décembre 1459 relatif à la modification des critères d'accession à la Très Noble Assemblée, le décret royal du 10 février 1459 relatif aux Pairs émérites et la Charte Fondamentale du Royaume de France du 12 février 1460 dont il est une annexe.



      A) DES PAIRS DE FRANCE

      1) Des devoirs
      La charge de Pair de France n’étant pas seulement honorifique, il convient à tout pair d’assumer les responsabilités qui lui ont été confiées ainsi que et les devoirs qui lui incombent, soit : devoirs de présence, de réserve, de collégialité, d'impartialité et respect de la confidentialité.


      2) Des incompatibilités
      Les Pairs de France ne peuvent exercer simultanément la charge de Pair et celle de grand Feudataire du Royaume, exception faite des régnants des provinces du Domaine Royal.
      Tout Pair de France élu en province vassale se verra donc suspendu de ses droits le temps de son mandat.



      B) DE L'ORGANISATION

      1) Du droit de siège
      Accèdent à la Chambre des pairs le Roi de France, son consort et les Pairs de France.


      2) Du Roi de France
      Les Souverains de France peuvent passer outre la procédure et nommer un Pair de France selon leur bon vouloir.
      Les Souverains de France ont en toute circonstance le dernier mot.

      3) Du Primus Inter Pares
      Désigné à la majorité simple par un vote des membres de la Pairie et nommé par le Roi de France, le Primus Inter Pares organise le travail en animant les débats, en veillant à l'avancée des dossiers, en rédigeant les différents avis.

      La Pairie étant régie par le principe de collégialité, le Primus ne peut s'exprimer publiquement au nom de ses pairs sans l'approbation préalable de ceux-ci.


      4) Des saisines
      Les saisines sont à déposer au bureau de la Pairie; un formulaire est mis sur place à disposition des demandeurs, à celui-ci pourront être adjointes toutes les pièces nécessaires, étant entendu que les documents non issus de lieux publics et officiels ne seront être pris en compte.

      Dès la demande reçue, la Très Noble Assemblée des Pairs en fera l'annonce, par le biais du Primus Inter Pares ou d'un autre Pair en cas d'absence de celui-ci.

      Hormis les cas d'urgence, où le délai est ramené à deux jours, ladite assemblée recevra pendant cinq jours toutes les informations concernant la saisine, d'où qu'elles proviennent. Passé ce délai plus aucun complément ne sera accepté et seule une nouvelle saisine pourra faire modifier le dossier.

      Information sera faite auprès des personnes ou des autorités des provinces concernées par la saisine afin qu'elles puissent apporter les précisions qu'elles jugeront nécessaires.

      La Très Noble Assemblée des Pairs tâchera de statuer et rendre sa décision en moins de quinze jours à partir du dépôt de la saisine. La publication de la décision sera accompagnée des documents constituant le dossier. Si le délai ne pouvait être tenu, en raison de la complexité de la saisine, une information à ce sujet sera publiée dans le bureau de la Pairie.


      5) Des votes
      Les votes durent une semaine au maximum, exception faite des votes relatifs aux dossiers de la Haute Cour de Justice qui s'étaleront sur quatre jours.

      La décision se prend à la majorité simple, en cas d'égalité, un nouveau tour de vote est organisé.



      C) DE L'ACCESSION

      1) Des critères à remplir
      Tout postulant à la Très Noble Assemblée des Pairs de France doit remplir des critères de forme et de fond, à savoir:
      - pour les sujets laïcs, être au minimum baron en territoire français
      - pour les sujets ordonnés, avoir été évêque en France
      - résider sur le territoire français
      - avoir un casier judiciaire vierge
      - avoir reçu le baptême aristotélicien
      - s'être significativement impliqué au service de la Couronne de France
      - posséder une expérience au sein d'au moins une province du royaume.


      2) Du dossier de parrainage
      Il doit être déposé par un grand Feudataire du Royaume de France au bureau de la Pairie.
      Il doit comporter des renseignements sur le candidat ainsi que le parcours de celui-ci, il peut être complété par le parrainage de tierces personnes.
      Un grand Feudataire ne pourra déposer qu'un seul dossier, la limitation portant sur la période que durera son règne qu'il remplisse un mandat ou plusieurs.


      3) Du rôle du Grand Prévôt de France
      Le Grand Prévôt de France doit mener une enquête sur le candidat. Celle-ci est destinée à vérifier que les critères d'honorabilité et de respectabilité sont remplis en vérifiant la réalité du baptême du postulant, la validité de ses titres de noblesse et la virginité du casier judiciaire.
      Les conclusions de son enquête doivent être rendues publiques et adjointes au dossier de parrainage.


      4) Du rôle du Grand Chambellan de France
      Le Grand Chambellan de France intervient une fois l'enquête du Grand Prévôt achevée et publiée afin de signifier la recevabilité du dossier. En cas d'avis favorable, il fait savoir à la Très Noble Assemblée qu'il peut être procédé au vote.


      5) Du rôle de la Très Noble Assemblée des Pairs de France
      Une fois un dossier de candidature décrété recevable par le Grand Chambellan, les pairs de France débattent dudit dossier en examinant et discutant les éléments portés à leur attention.
      A l'issue du débat, le Primus Inter Pares lance un vote de consultation des Pairs de France en Chambre d'admission à la Pairie pour une durée de sept jours. Chaque pair dispose d'une voix unique.


      6) De l'issue du vote
      Le vote est clos par le Primus Inter Pares.

      Le Roi de France ayant en toute circonstance le dernier mot nomme seul un nouveau Pair de France.
      Ainsi, si l'avis rendu est positif, le Primus Inter Pares en fait part au Roi de France qui choisira en dernier ressort de valider l'avis rendu en promulguant un décret de nomination.
      S'il est négatif, le Primus en informe de la même manière le Roi de France qui peut décider d'aller contre l'avis de son assemblée.

      Un candidat peut se présenter au maximum cinq fois et pourra en cas de refus formuler une requête afin d'en connaître les motifs.


      7) Du nombre maximal de Pairs de France
      Ce nombre est fixé à vingt-cinq membres, sans distinction d'origine.



      D) DE LA SORTIE

      1) De l'exclusion
      Tout manquement à l'un ou l'autre des devoirs prévus ou à la présente charte est passible de sanction allant jusqu'à la révocation, à la discrétion du Roi de France.


      2) Des Pairs émérites
      Tout Pair de France ne contribuant pas activement aux sessions de l'assemblée peut être décrété émérite par le Roi de France. Cette dignité honorifique accordée en regard des services rendus ne donne plus accès à la Chambre des Pairs.
      Les Pairs émérites ne sont pas comptés dans le quota limitant le nombre de Pairs de France.



      Donné au Louvre le dix-neuvième jour d'octobre MCDLX.

      La Très Noble Assemblée des Pairs de France a discuté, le Primus Inter Pares a rédigé,




      Le Roi de France à amendé et scellé,




    Donné au Louvre le vingt troisième jour d'octobre MCDLX.




[* aucune copie d'un forum autre que le forum officiel et aucun message privé (mp) dévoilé sans le consentement de son auteur.]

Citation :







    De Nous, Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar,
    Par la grâce du Peuple & d'Aristote, Roy de France.




    A tous présents & ad venir, Salut.




    Sur proposition de la Très Noble Assemblée des Pairs de France nous faisons ce jour Pairs du Royaume,

      Messire Pierre du Val de Loire dict P3r3v3rt. , Duc de Montlouis et d’Azay le Ridel , Baron de Maurepas et de Saint-Cyr sur Loire , Seigneur de Sainte Cécile.
      Messire Bourguignon de Sorel, Duc de Beaugency, Vicomte de Fronsac, et Baron de Chécy.


    De part nostre volonté et dans l'interêt du Royaume, faisons ce jour Pairs de France,

      Messire Anthémios de Deliancourt, dict Lekaiser, Baron de Massy et de Lalinde.
      Messire Datan l'Epervier, Vicomte d'Aulnay de Saintonge.



    Ad Majorem Franciae Gloriam.

    Donné au Louvre le vingt troisième jour d'octobre MCDLX





Citation :







    A tous présents et à venir.




    Car il est dit que tout estre humain peut rachetter ses fautes passéés par l'aveu et l'engagement sincère et loyal.

    En vertu des prérogatives qui sont nostres;

    Annonçons en ce jour, Nostre décision d'accorder Grâce Royale à Messire Eusaias, Dame Agnes de Saint Just et leurs suivants.
    Fidèle à leur engagement, ils ont su recouvrer nostre confiance en servant loyalement la Couronne.
    Ordonnons de même la levée de félonie de Messire Eusaias et la réstitution de sa terre de Bouillon.

    Que leur honneur soit désormais sans taches et leurs fautes pardonnées



    Ad Majorem Franciae Gloriam.


    Rédigé et scellé le vingt troisième jour du dixième mois de l'an de Grasce mil quatre cent soixante.





Citation :







    De Nous, Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar,
    Par la grâce du Peuple & d'Aristote, Roy de France.




    A tous présents & ad venir, Salut.

    Conformément aux dispositions définies dans le traité du l'Aventin, nommons ce jour :

      Dotch de Cassel, Grand Maître de France,
      Stephandra du Moutier, Grand Prévôt de France,
      Guillaume de Jeneffe, Grand Ecuyer de France


    Représentants de la Couronne de France au sein de l'instance d'Arbitrage définie par le traité de l'Aventin se tenant en Rome.



    Donné au Louvre le vingt-troisième jour d'octobre MCDLX.





Code:
[quote][size=18][color=darkblue][b][url=http://curiarr.forumactif.org/]Offices Royaux et Recrutement.[/url][/b][/color][/size]

 :arrow: [b]Connétablie de France[/b]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=83788557#83788557]Lieutenant d’Etat Major pour l’Anjou [/url]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=83788557#83788557]Lieutenant d’Etat Major pour l'Armagnac et Comminges[/url]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=83788557#83788557]Lieutenant d’Etat Major pour l’Artois [/url]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=83825375#83825375]Lieutenant d’Etat Major pour la Bourgogne [/url]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=83788557#83788557]Lieutenant d’Etat Major pour la Gascogne[/url]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=83788557#83788557]Lieutenant d’Etat Major pour le Limousin et Marche[/url]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=83788557#83788557]Lieutenant d’Etat Major pour le Lyonnais Dauphiné [/url]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=83788557#83788557]Lieutenant d’Etat Major pour le Périgord Angoumois[/url]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=783515&start=122]Recrutement pour le régiment Royal "Ne craint que Dieu et son souverain"[/url]

[list] [b]Amirauté de France [/b]:
[*] [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=783515&start=139]Amiral du Levant[/url]
[*] [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=783515&start=139]Capitaines de vaisseaux [/url]
[*] [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=783515&start=139]Lieutenants de vaisseaux [/url]
[*] [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=783515&start=139]Marins [/url]
[*] [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=783515&start=139]Intendants Navals Provinciaux[/url] : toutes les provinces sauf le Bourbonnais Auvergne[/list]

 :arrow: [b]Grande Prévôté[/b]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=1092951&start=116]Membres du Guet Royal : Maréchaux de la Cité de Paris[/url]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=1092951&start=116]Geoliers : Gardiens des prisons de la capitale [/url]


 :arrow: [b]Grande Chambellance[/b]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=508911&start=153]Enlumineur royal[/url]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=508911&start=149]Huissiers royaux[/url]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=508911&start=150]Dames et Gentilhommes de la Chambre[/url]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=508911&start=150]Aide des Cérémonies[/url]


 :arrow: [b]Cabinet des Finances[/b]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=514935&start=29]Intendant pour les Provinces du Nord[/url]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=514935&start=29]Intendant pour les Provinces du Sud[/url]


 :arrow: [b]Hérauderie de France[/b]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=881][i][u]Poursuivants[/u] [/i]: Anjou, Artois, Béarn, Berry, Blanche, Bourbonnais Auvergne, Bourgogne, Dicé, Estampe, Flandres, Guyenne, Languedoc, Licorne, Limousin et Marche, Lyonnais Dauphiné, Normandie, Saint Jean, Sepulcre, Sigillant, Toulouse.[/url]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=881][i][u]Chevaucheurs[/u] [/i]: Anjou, Armagnac et Comminges, Artois, Astrée, Béarn, Berry, Blanche, Bourbonnais Auvergne, Bourgogne, Champagne, Dicé, Estampe, Flandres, Gascogne, Guyenne, Languedoc, Licorne, Limousin et Marche, Lyonnais Dauphiné, Maine, Minerve, Mnemosyne, Phylogène, Poitou, Rouergue, Sepulcre, Sigillant, Toulouse, Touraine.[/url]

 :arrow: [b]Grande Chancellerie[/b]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=83350069#83350069]Grand Audiencier[/url]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=550080&start=119]Audienciers[/url]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=550080&start=106]Juges[/url]


 :arrow: [b]Secrétariat d'Etat[/b]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=83757085#83757085]Secrétaire d'Etat pour l'Artois[/url].
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=511820&start=151]Secrétaire d'Etat pour le Berry[/url].
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=511820&start=168]Secrétaire d'Etat pour le Limousin et la Marche[/url].

[list] [b]Archives de France [/b]:
[*] [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=1213407&start=122][u]Archivistes politique[/u] : Anjou, Bourgogne, Flandres, Guyenne, Gascogne, Limousin et de la Marche, Périgord-Angoumois, Poitou, Touraine.[/url]
[*] [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=1213407&start=122][u]Archivistes judiciaire[/u] : Anjou, Artois, Berry, Champagne, Lyonnais-Dauphiné, Périgord-Angoumois, Poitou.[/url] [/list]

 :arrow: [b]Ambassades Royales de France [/b]
- [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=556134&postdays=0&postorder=asc&start=48]Tous les non cités dans l'annonce[/url]
[/quote]

[quote]

[list][list][img]http://img259.imageshack.us/img259/3966/annonceroyale.png[/img][/list]






[b]De Nous, Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar,
Par la grâce du Peuple & d'Aristote, Roy de France.[/b]



[i][b][size=18][color=darkred]A[/color][/size] tous présents & ad venir, Salut.


Dans notre volonté de rendre notre Très noble Assemblée des Pairs de France plus efficace et de clarifier la position du monarque en son sein, il nous a paru opportun et cohérent de demander à ce que les textes épars relatifs à ce qu'elle est et à son fonctionnement soient rassemblés et revus.

Ainsi donc après débats, par les royales prérogatives qui nous sont échues, nous avons décidé et décidons par la présente ordonnance d'amender le paragraphe premier du chapitre troisième de la Charte du Royaume de France, ledit paragraphe ayant été revu stipulant désormais :[/b][/i]

[quote][size=24][b]Charte Royale du Royaume de France[/b][/size]
[...]

[size=18][color=darkred][b]3/ Les Institutions Royales[/b][/color]
[/size]

Afin d'assister le Monarque dans l'exercice la gouvernance de Son Royaume, la France s'est dotée d'Institutions diverses ayant chacune leur rôle et leur fonctionnement .

[u][b]1) La Très Noble Assemblée des Pairs de France[/b][/u]

[i]* Définition et fonctionnement[/i]
La Très Noble Assemblée des Pairs de France est le conseil privé du Monarque.
Elle tient session permanente, est organe législatif et formule avis et recommandations.

Son fonctionnement est détaillé dans une annexe à cette charte.
 

[i]* Principales compétences[/i]

Les principales compétences remises entre les mains de la Très Noble Institution des Pairs de France, à titre liste non exhaustif, sont  :

[list][*] Proposition de lois au Monarque.
[*]Conseil au Monarque en politique générale pour la gouvernance du Royaume.
[*]Gestion des relations avec les Provinces du Royaume de France.
[*]Élaboration du projet de ligne diplomatique du Royaume, à valider par le Monarque.
[*]Vérification de  la validité des élections, tenues hors Domaine Royal.
[*]Validation des régences.
[*]Décision sur la poursuite ou non la procédure en Haute Cour de Justice, après clôture de l'enquête par la Grande Prévôté.
[*]Représentation au sein des Juges de la Haute Cour de Justice, selon les nouveaux statuts de cette institution.
[*]Saisine  des membres de la Curia Regis pour des questions gouvernementales.
[*]Traitement  des appels  concernant les jugements émis par le Tribunal Héraldique.
[*]Vote pour l'entrée de nouveaux Pairs au sein de la Pairie, proposition à valider par le Monarque.[/list]

[...][/quote]



[i][b]Et de promulguer une charte annexe de fonctionnement représentative de notre volonté :[/b][/i]
[quote][list]
[size=16][b][color=green]ANNEXE DE LA CHARTE DU ROYAUME DE FRANCE : DE LA TRES NOBLE ASSEMBLEE DES PAIRS DE FRANCE[/color][/b][/size]


Le présent texte se fonde sur la coutume royale relative à la Très Noble Assemblée des Pairs de France, l'édit de la Pairie du 28 juin 1457 relatif à l'accession, l'édit de la Pairie du 1er mai 1459 relatif aux saisines, le décret royal du 5 décembre 1459 relatif à la modification des critères d'accession à la Très Noble Assemblée, le décret royal du 10 février 1459 relatif aux Pairs émérites et la Charte Fondamentale du Royaume de France du 12 février 1460 dont il est une annexe.



[b]A) DES PAIRS DE FRANCE[/b]

[b]1) Des devoirs[/b]
La charge de Pair de France n’étant pas seulement honorifique, il convient à tout pair d’assumer les responsabilités qui lui ont été confiées ainsi que et les devoirs qui lui incombent, soit : devoirs de présence, de réserve, de collégialité, d'impartialité et respect de la confidentialité.


[b]2) Des incompatibilités[/b]
Les Pairs de France ne peuvent exercer simultanément la charge de Pair et celle de grand Feudataire du Royaume, exception faite des régnants des provinces du Domaine Royal.
Tout Pair de France élu en province vassale se verra donc suspendu de ses droits le temps de son mandat.



[b]B) DE L'ORGANISATION[/b]

[b]1) Du droit de siège[/b]
Accèdent à la Chambre des pairs le Roi de France, son consort et les Pairs de France.


[b]2) Du Roi de France[/b]
[color=darkred]Les Souverains de France peuvent passer outre la procédure et nommer un Pair de France selon leur bon vouloir.[/color]
Les Souverains de France ont en toute circonstance le dernier mot.

[b]3) Du Primus Inter Pares[/b]
Désigné à la majorité simple par un vote des membres de la Pairie et nommé par le Roi de France, le Primus Inter Pares organise le travail en animant les débats, en veillant à l'avancée des dossiers, en rédigeant les différents avis.

La Pairie étant régie par le principe de collégialité, le Primus ne peut s'exprimer publiquement au nom de ses pairs sans l'approbation préalable de ceux-ci.


[b]4) Des saisines[/b]
Les saisines sont à déposer au bureau de la Pairie; un formulaire est mis sur place à disposition des demandeurs, à celui-ci pourront être adjointes toutes les pièces nécessaires, étant entendu que les documents non issus de lieux publics et officiels ne seront être pris en compte.

Dès la demande reçue, la Très Noble Assemblée des Pairs en fera l'annonce, par le biais du Primus Inter Pares ou d'un autre Pair en cas d'absence de celui-ci.

Hormis les cas d'urgence, où le délai est ramené à deux jours, ladite assemblée recevra pendant cinq jours toutes les informations concernant la saisine, d'où qu'elles proviennent. Passé ce délai plus aucun complément ne sera accepté et seule une nouvelle saisine pourra faire modifier le dossier.

Information sera faite auprès des personnes ou des autorités des provinces concernées par la saisine afin qu'elles puissent apporter les précisions qu'elles jugeront nécessaires.

La Très Noble Assemblée des Pairs tâchera de statuer et rendre sa décision en moins de quinze jours à partir du dépôt de la saisine. La publication de la décision sera accompagnée des documents constituant le dossier. Si le délai ne pouvait être tenu, en raison de la complexité de la saisine, une information à ce sujet sera publiée dans le bureau de la Pairie.


[b]5) Des votes[/b]
Les votes durent une semaine au maximum, exception faite des votes relatifs aux dossiers de la Haute Cour de Justice qui s'étaleront sur quatre jours.

La décision se prend à la majorité simple, en cas d'égalité, un nouveau tour de vote est organisé.



[b]C) DE L'ACCESSION[/b]

[b]1) Des critères à remplir[/b]
Tout postulant à la Très Noble Assemblée des Pairs de France doit remplir des critères de forme et de fond, à savoir:
- pour les sujets laïcs, être au minimum baron en territoire français
- pour les sujets ordonnés, avoir été évêque en France
- résider sur le territoire français
- avoir un casier judiciaire vierge
- avoir reçu le baptême aristotélicien
- s'être significativement impliqué au service de la Couronne de France
- posséder une expérience au sein d'au moins une province du royaume.


[b]2) Du dossier de parrainage[/b]
Il doit être déposé par un grand Feudataire du Royaume de France au bureau de la Pairie.
Il doit comporter des renseignements sur le candidat ainsi que le parcours de celui-ci, il peut être complété par le parrainage de tierces personnes.
Un grand Feudataire ne pourra déposer qu'un seul dossier, la limitation portant sur la période que durera son règne qu'il remplisse un mandat ou plusieurs.


[b]3) Du rôle du Grand Prévôt de France[/b]
Le Grand Prévôt de France doit mener une enquête sur le candidat. Celle-ci est destinée à vérifier que les critères d'honorabilité et de respectabilité sont remplis en vérifiant la réalité du baptême du postulant, la validité de ses titres de noblesse et la virginité du casier judiciaire.
Les conclusions de son enquête doivent être rendues publiques et adjointes au dossier de parrainage.


[b]4) Du rôle du Grand Chambellan de France[/b]
Le Grand Chambellan de France intervient une fois l'enquête du Grand Prévôt achevée et publiée afin de signifier la recevabilité du dossier. En cas d'avis favorable, il fait savoir à la Très Noble Assemblée qu'il peut être procédé au vote.


[b]5) Du rôle de la Très Noble Assemblée des Pairs de France[/b]
Une fois un dossier de candidature décrété recevable par le Grand Chambellan, les pairs de France débattent dudit dossier en examinant et discutant les éléments portés à leur attention.
A l'issue du débat, le Primus Inter Pares lance un vote de consultation des Pairs de France en Chambre d'admission à la Pairie pour une durée de sept jours. Chaque pair dispose d'une voix unique.


[b]6) De l'issue du vote[/b]
Le vote est clos par le Primus Inter Pares.

Le Roi de France ayant en toute circonstance le dernier mot nomme seul un nouveau Pair de France.
Ainsi, si l'avis rendu est positif, le Primus Inter Pares en fait part au Roi de France qui choisira en dernier ressort de valider l'avis rendu en promulguant un décret de nomination.
S'il est négatif, le Primus en informe de la même manière le Roi de France qui peut décider d'aller contre l'avis de son assemblée.

Un candidat peut se présenter au maximum cinq fois et pourra en cas de refus formuler une requête afin d'en connaître les motifs.


[b]7) Du nombre maximal de Pairs de France[/b]
Ce nombre est fixé à vingt-cinq membres, sans distinction d'origine.



[b]D) DE  LA SORTIE[/b]

[b]1) De l'exclusion[/b]
Tout manquement à l'un ou l'autre des devoirs prévus ou à la présente charte est passible de sanction allant jusqu'à la révocation, à la discrétion du Roi de France.


[b]2) Des Pairs émérites[/b]
Tout Pair de France ne contribuant pas activement aux sessions de l'assemblée peut être décrété émérite par le Roi de France. Cette dignité honorifique accordée en regard des services rendus ne donne plus accès à la Chambre des Pairs.
Les Pairs émérites ne sont pas comptés dans le quota limitant le nombre de Pairs de France.



Donné au Louvre le dix-neuvième jour d'octobre MCDLX.

La Très Noble Assemblée des Pairs de France a discuté, le Primus Inter Pares a rédigé,
[img]http://img851.imageshack.us/img851/327/signatureuj.png[/img]
[img]http://img91.imageshack.us/img91/7765/sceauingesinople.png[/img]


Le Roi de France [color=darkred]à amendé [/color]et scellé,
[img]http://nsa21.casimages.com/img/2012/03/26/120326023948775091.png[/img]
[img]http://i800.photobucket.com/albums/yy288/SigillographieRR/Grands%20Offices%20Royaux/sceauroyalvert.png[/img][/list][/quote]



[i][b]Donné au Louvre le vingt troisième jour d'octobre MCDLX. [/b][/i]

[img]http://nsa21.casimages.com/img/2012/03/26/120326023948775091.png[/img]
[img]http://i800.photobucket.com/albums/yy288/SigillographieRR/Grands%20Offices%20Royaux/sceauroyalvert.png[/img][/list]

[* aucune copie d'un forum autre que le forum officiel et aucun message privé (mp) dévoilé sans le consentement de son auteur.] [/quote]

[quote] [list][list][img]http://img259.imageshack.us/img259/3966/annonceroyale.png[/img][/list]






[b]De Nous, Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar,
Par la grâce du Peuple & d'Aristote, Roy de France.[/b]



[i][b][size=18][color=darkred]A[/color][/size] tous présents & ad venir, Salut.




Sur proposition de la Très Noble Assemblée des Pairs de France nous faisons ce jour Pairs du Royaume,

[list]Messire Pierre du Val de Loire dict P3r3v3rt. , Duc de Montlouis et d’Azay le Ridel , Baron de Maurepas et de Saint-Cyr sur Loire , Seigneur de Sainte Cécile.
Messire Bourguignon de Sorel, Duc de Beaugency, Vicomte de Fronsac, et Baron de Chécy.[/list]

De part nostre volonté et dans l'interêt du Royaume, faisons ce jour Pairs de France,

[list]Messire Anthémios de Deliancourt, dict Lekaiser, Baron de Massy et de Lalinde.
Messire Datan l'Epervier, Vicomte d'Aulnay de Saintonge.[/list]


Ad Majorem Franciae Gloriam.

Donné au Louvre le vingt troisième jour d'octobre MCDLX[/b][/i]


[img]http://nsa21.casimages.com/img/2012/03/26/120326023948775091.png[/img]
[img]http://i800.photobucket.com/albums/yy288/SigillographieRR/Grands%20Offices%20Royaux/sceauroyalvert.png[/img][/list][/quote]

[quote][list][list][img]http://img259.imageshack.us/img259/3966/annonceroyale.png[/img][/list]






[b]A tous présents et à venir.[/b]


[i][b]

[size=18]C[/size]ar il est dit que tout estre humain peut rachetter ses fautes passéés par l'aveu et l'engagement sincère et loyal.

En vertu des prérogatives qui sont nostres;

Annonçons en ce jour, Nostre décision d'accorder Grâce Royale à  Messire Eusaias, Dame Agnes de Saint Just et leurs suivants.
Fidèle à leur engagement, ils ont su recouvrer nostre confiance en servant loyalement la Couronne.
Ordonnons de même la levée de félonie de Messire Eusaias et la réstitution de sa terre de Bouillon.

Que leur honneur soit désormais sans taches et leurs fautes pardonnées



Ad Majorem Franciae Gloriam.


Rédigé et scellé  le vingt troisième jour du dixième mois de l'an de Grasce mil quatre cent soixante.[/b][/i]

[img]http://nsa21.casimages.com/img/2012/03/26/120326023948775091.png[/img]

[img]http://i800.photobucket.com/albums/yy288/SigillographieRR/Grands%20Offices%20Royaux/sceauroyalvert.png[/img][/list][/quote]

[quote][list][list][img]http://img259.imageshack.us/img259/3966/annonceroyale.png[/img][/list]






[b]De Nous, Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar,
Par la grâce du Peuple & d'Aristote, Roy de France.[/b]



[i][b][size=18][color=darkred]A[/color][/size] tous présents & ad venir, Salut.

Conformément aux dispositions définies dans le traité du l'Aventin, nommons ce jour :

[list]Dotch de Cassel, Grand Maître de France,
Stephandra du Moutier, Grand Prévôt de France,
Guillaume de Jeneffe, Grand Ecuyer de France[/list]

Représentants de la Couronne de France au sein de l'instance d'Arbitrage définie par le traité de l'Aventin se tenant en Rome.



Donné au Louvre le vingt-troisième jour d'octobre MCDLX. [/b][/i]

[img]http://nsa21.casimages.com/img/2012/03/26/120326023948775091.png[/img]
[img]http://i800.photobucket.com/albums/yy288/SigillographieRR/Grands%20Offices%20Royaux/sceauroyalvert.png[/img][/list][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annonces du Royaume    

Revenir en haut Aller en bas
 
Annonces du Royaume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Royaume perdu d'Arnor
» Les souveraines du royaume
» [PARTENARIAT]Le Royaume de Zaïrys
» le royaume d'outrebrumes
» [Fiche d'île] Royaume d'Alabasta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aile Ouest du Palais des Comtes du Maine :: Panneau d'information :: Ce qu'il faut savoir tout court !-
Sauter vers: